Tunisie : le président Marzouki en visite à Alger pour évoquer l'Union du Maghreb

12/02/2012 à 17:10 Par AFP

Le président tunisien Moncef Marzouki a eu une première rencontre dimanche avec son homologue Abdelaziz Bouteflika au début d'une visite officielle en Algérie, dernière étape d'une tournée régionale consacrée à la relance de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
walid - 17/02/2012 à 21h:02

Que les marocains et les tunisiens font leur UMA si cela leur convient, mais l'Algérie n'a rien à gagner de cette UMA. .

2.
liberte - 17/02/2012 à 19h:02

On est pas arabes. sauf ceux qui nous gouvernent le sont. Vive le monde Amazighe..

3.
mourad - 15/02/2012 à 00h:02

Il n'y a pas longtemps ces deux pays (maroc,tunisie) evitaient l'Algerie a tout prix. Notre situation ne leur plaisait pas. Maintenant ces deux commercants veulent nous connaitre. L'Algerie a bien compris que la politique ne se limite pas simplement au commerce. Le pragmatisme de ces deux pays ne nous convient pas. Ce n'est pas notre facon de faire..

4.
mouha - 14/02/2012 à 19h:02

Et l'europe,le guide de la démocratie et de UE,passer sans passeport,libre echange eco.polique et autres,mais entre Arabes et Magrébins,passeport et maltraitance,Pourquoi?? nous les Arabes on s'aiment pas et c'est la ppolitique des anciens Dictateurs??.

5.
kaci - 13/02/2012 à 17h:02

Quand on souffraient les arabes de la ligue et les magrebins se rejouissaient: ni arabe ni arabisable. Les relations bilaterales en fonction des interets. Le reste c'est mentir à soi. Ligue arabe? ils s'entre tuent. Son appendice UMA est le symbole de ce monde mortel. Non à l'arabe comme langue nationale!.

6.
kaci - 13/02/2012 à 17h:02

Quand on souffraient les arabes de la ligue et les magrebins se rejouissaient: ni arabe ni arabisable. Les relations bilaterales en fonction des interets. Le reste c'est mentir à soi. Ligue arabe? ils s'entre tuent. Son appendice UMA est le symbole de ce monde mortel. Non à l'arabe comme langue nationale!.

Tunisie

Adel Fekih : 'En Tunisie, il faut dépasser les polémiques'

Adel Fekih : "En Tunisie, il faut dépasser les polémiques"

"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête[...]

Tunisie : craintes de "benalisation" de l'État qui durcit la lutte contre le terrorisme

La sanglante attaque qui a tué 15 militaire tunisiens mi-juillet a poussé l'État à prendre des mesures fortes contre les appels au jihad, comme la fermeture de mosquées et de médias. Entre[...]

Défense : quelles capacités militaires pour la Tunisie en 2014 ?

Adoptées au dernier trimestre de l'année 2013, les premières mesures pour pallier les carences des armées de terre et de l'air ont été mises en oeuvre par le nouveau gouvernement tunisien[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa, en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire

Mehdi Jomâa, le chef du gouvernement tunisien, se trouvait mardi en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire face aux groupes terroristes, quelques jours après une attaque qui[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa et les leçons de Henchir Talla

L'attaque terroriste de Henchir Talla, qui a fait au moins 15 morts dans la région du mont Chaambi le 16 juillet, a laissé des traces. Le Premier ministre assure en avoir tiré toutes les conséquences.[...]

Mohamed Talbi, l'homme qui éclaire l'islam

Nous avons pourtant essayé... De vous proposer cette semaine des sujets sympas pour les vacances, ceux que l'on aime lire au bord d'une plage de sable fin ou tranquillement assis dans son jardin en sirotant un [...]

Tunisie : fermeture de mosquées et de médias après la mort d'au moins 15 soldats

Le gouvernement tunisien a annoncé une série de mesures, dont la fermeture de mosquées et celle de médias "appelant au jihad", suite à la mort d'au moins 15 soldats dans une attaque[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

À 93 ans, le doyen de la pensée critique musulmane s'est livré à "Jeune Afrique" dans une grande interview où il dévoile la face avant-gardiste de l'islam et dénonce le[...]

Tunisie : le bilan de Mehdi Jomâa en six mois de lutte anti-jihadiste #2

Laurent Touchard* revient sur les événements qui ont jalonné les six derniers mois de lutte anti-terroriste en Tunisie depuis l'arrivée de Mehdi Jomâa à la tête du gouvernement[...]

Tunisie : la métamorphose du Festival international de Carthage

Après des années de déclin, le plus ancien des festivals encore opérationnels du monde arabe entend renouer avec la qualité et l'expertise de ses débuts. Et fêtera en grande[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers