Tunisie : le président Marzouki en visite à Alger pour évoquer l'Union du Maghreb

12/02/2012 à 17:10 Par AFP

Le président tunisien Moncef Marzouki a eu une première rencontre dimanche avec son homologue Abdelaziz Bouteflika au début d'une visite officielle en Algérie, dernière étape d'une tournée régionale consacrée à la relance de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
walid - 17/02/2012 à 21h:02

Que les marocains et les tunisiens font leur UMA si cela leur convient, mais l'Algérie n'a rien à gagner de cette UMA. .

2.
liberte - 17/02/2012 à 19h:02

On est pas arabes. sauf ceux qui nous gouvernent le sont. Vive le monde Amazighe..

3.
mourad - 15/02/2012 à 00h:02

Il n'y a pas longtemps ces deux pays (maroc,tunisie) evitaient l'Algerie a tout prix. Notre situation ne leur plaisait pas. Maintenant ces deux commercants veulent nous connaitre. L'Algerie a bien compris que la politique ne se limite pas simplement au commerce. Le pragmatisme de ces deux pays ne nous convient pas. Ce n'est pas notre facon de faire..

4.
mouha - 14/02/2012 à 19h:02

Et l'europe,le guide de la démocratie et de UE,passer sans passeport,libre echange eco.polique et autres,mais entre Arabes et Magrébins,passeport et maltraitance,Pourquoi?? nous les Arabes on s'aiment pas et c'est la ppolitique des anciens Dictateurs??.

5.
kaci - 13/02/2012 à 17h:02

Quand on souffraient les arabes de la ligue et les magrebins se rejouissaient: ni arabe ni arabisable. Les relations bilaterales en fonction des interets. Le reste c'est mentir à soi. Ligue arabe? ils s'entre tuent. Son appendice UMA est le symbole de ce monde mortel. Non à l'arabe comme langue nationale!.

6.
kaci - 13/02/2012 à 17h:02

Quand on souffraient les arabes de la ligue et les magrebins se rejouissaient: ni arabe ni arabisable. Les relations bilaterales en fonction des interets. Le reste c'est mentir à soi. Ligue arabe? ils s'entre tuent. Son appendice UMA est le symbole de ce monde mortel. Non à l'arabe comme langue nationale!.

Tunisie

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle l'ota[...]

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces