Sénégal : la société civile se mobilise contre l'élection d'un vice-président

19/06/2011 à 10:50 Par AFP

Des organisations représentant la société civile du Sénégal ont appelé samedi à la mobilisation contre un projet de loi visant à élire simultanément en 2012 un président de la République et un vice-président, dénonçant "un coup d'Etat institutionnel".

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

8 réaction(s)

1.
oussou - 21/06/2011 à 16h:06

le Président Wade est un as de la diversion. il y'a quelques jours, on ne parlait que des délestages et du désastres du Plan TAKKAL. Il sort comme par magie cette affaire de vice présidence. alors son véritable dessein est juste de se faire élire avec juste 25% des suffrages exprimés, ni plus ni moins. Donc pas de 2° tour, pas d'alternance. .

2.
xunxunoor - 21/06/2011 à 13h:06

Wade devrait avoir honte de chercher a se faire élire avec 25% de l\'electorat. Karim,le peuple n\'en veut pas comme élu a quoi que ce soit.

3.
Time will tell - 21/06/2011 à 05h:06

Se débarrasser de Wade-le-corrompu est une opération de salut public. Ce type et son fils vont mener le Sénégal aux abysses..

4.
badoo - 20/06/2011 à 15h:06

Dire que ce monsieur Wade a mis son nez en cote d'ivoir et en Lybie. Ce monsieur a aporté quoi pour l'afrique à part sa femme blanche qu'il à épousé? En tout cas comme a di quelqu'un, en politique il n'ya pas d'amis, il n'ya que des intérêt. et après le conflit Ivoirien, Wade veut être récompensé en se représentant comme Ban ki moon. Vive l'afrique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

5.
flokeus - 20/06/2011 à 14h:06

Je voudrais que les Senegalais en masse se mobilisent pour lui barre la route et au cas echeant j en appelle aux militaires Senegalais de lui faire un coup d etat comme cela a ete fait au Niger pour Tanja. Aucun individu n est indispensable dans un pays, je compte sur les militaires Senegalais pour lui faire la lecon de democratie. .

6.
TODJINOU Moussa Edgard - 19/06/2011 à 17h:06

Si c'est pour préparer son auto-succession, c'est mal connaître les sénégalais. Les sénégalais doivent redoubler de vigilance pour stopper cette "dynastie" qui ne dit pas son nom !!! Mr. Wade, nous jeunes africains sommes déçus par vous. II est temps que vous cédiez la place à quelqu'un d'autre mais pas à votre fils. Tout sauf ça !!!!.

7.
diallo - 19/06/2011 à 17h:06

quand je pense que Mr Wade fait des leçon de morale a son collègue libyen . il faudrait qu'il ballait devant sa porte très sale avant de juger les autres..

8.
ndiaye ndiaye - 19/06/2011 à 15h:06

En réalité, Abdoulaye Wade modifie la Constitution pour être élu au premier tour avec seulement 25 % (au lieu de 50 %) et il a créé la diversion avec le faux-débat sur la vice-présidence. .

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers