Sénégal : la société civile se mobilise contre l'élection d'un vice-président

19/06/2011 à 10:50 Par AFP

Des organisations représentant la société civile du Sénégal ont appelé samedi à la mobilisation contre un projet de loi visant à élire simultanément en 2012 un président de la République et un vice-président, dénonçant "un coup d'Etat institutionnel".

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

8 réaction(s)

1.
oussou - 21/06/2011 à 16h:06

le Président Wade est un as de la diversion. il y'a quelques jours, on ne parlait que des délestages et du désastres du Plan TAKKAL. Il sort comme par magie cette affaire de vice présidence. alors son véritable dessein est juste de se faire élire avec juste 25% des suffrages exprimés, ni plus ni moins. Donc pas de 2° tour, pas d'alternance. .

2.
xunxunoor - 21/06/2011 à 13h:06

Wade devrait avoir honte de chercher a se faire élire avec 25% de l\'electorat. Karim,le peuple n\'en veut pas comme élu a quoi que ce soit.

3.
Time will tell - 21/06/2011 à 05h:06

Se débarrasser de Wade-le-corrompu est une opération de salut public. Ce type et son fils vont mener le Sénégal aux abysses..

4.
badoo - 20/06/2011 à 15h:06

Dire que ce monsieur Wade a mis son nez en cote d'ivoir et en Lybie. Ce monsieur a aporté quoi pour l'afrique à part sa femme blanche qu'il à épousé? En tout cas comme a di quelqu'un, en politique il n'ya pas d'amis, il n'ya que des intérêt. et après le conflit Ivoirien, Wade veut être récompensé en se représentant comme Ban ki moon. Vive l'afrique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

5.
flokeus - 20/06/2011 à 14h:06

Je voudrais que les Senegalais en masse se mobilisent pour lui barre la route et au cas echeant j en appelle aux militaires Senegalais de lui faire un coup d etat comme cela a ete fait au Niger pour Tanja. Aucun individu n est indispensable dans un pays, je compte sur les militaires Senegalais pour lui faire la lecon de democratie. .

6.
TODJINOU Moussa Edgard - 19/06/2011 à 17h:06

Si c'est pour préparer son auto-succession, c'est mal connaître les sénégalais. Les sénégalais doivent redoubler de vigilance pour stopper cette "dynastie" qui ne dit pas son nom !!! Mr. Wade, nous jeunes africains sommes déçus par vous. II est temps que vous cédiez la place à quelqu'un d'autre mais pas à votre fils. Tout sauf ça !!!!.

7.
diallo - 19/06/2011 à 17h:06

quand je pense que Mr Wade fait des leçon de morale a son collègue libyen . il faudrait qu'il ballait devant sa porte très sale avant de juger les autres..

8.
ndiaye ndiaye - 19/06/2011 à 15h:06

En réalité, Abdoulaye Wade modifie la Constitution pour être élu au premier tour avec seulement 25 % (au lieu de 50 %) et il a créé la diversion avec le faux-débat sur la vice-présidence. .

Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces