Sommet de Kampala : les présidents exigent la reprise des négociations entre Kinshasa et le M23

06/09/2013 à 09:25 Par Jeune Afrique

Réunis à Kampala pour un sommet extraordinaire, les chefs d'État de la région des Grands Lacs ont appelé, jeudi, la rébellion congolaise du M23 à cesser toute activité militaire dans l'est de la RDC et de reprendre "dans trois jours" les pourparlers avec Kinshasa.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

16 réaction(s)

1.
franck lubuli - 07/09/2013 à 14h:09

Il faudrait que le Rwanda et l'Ouganda se mettent aussi sur la table avec respectivement le FDLR et le FNL-NALU avant que Kinshasa se remette à négocier avec le M23. .

2.
Baele Lokoka Kantum - 06/09/2013 à 21h:09

Il y a quelque temps, ces terroristes des M23 étaient bcp plus percutants. Maintenant, ils ne représentent plus rien et sur terrain, sont bel et bien en reculade. A quoi bon perdre le temps ? Les Fardc ne perdent rien à réapprendre à mieux évoluer sur ce terrain là. La RDC ne perd rien à exclure de ses Forces Armées ces éléments doubles, douteux et indisciplinés..

3.
Baele Lokoka Kantum - 06/09/2013 à 21h:09

Il n'y aura plus de négociations sérieuses, sensées, pratiquables et porteuses avec les M23. A quoi bon ? On va quelque part pour négocier, du moment où on se met quelque peu à les écouter, ils commencent à divaguer, montrent des muscles et sortent des agendas et arguments non concordés et extensibles, et la discussion finit en queue de poisson....

4.
CESAR - 06/09/2013 à 20h:09

La RDC est bondée de diplômés de haut niveau et experts dans tous domaines dont la défense. Quelle est la doctrine de défense de l'Etat Congolais?Comment un petit pays qu'est le Rwanda a-t-il ridiculisé et ridiculise encore comme en témoigne ce sommet de Kampala un Grand pays qu'est la RDC? S'il n'y avait pas des soldats Tanzaniens et Sud-Africains, Kagame serait déjà de retour à Kinshasa..

5.
CESAR - 06/09/2013 à 19h:09

Ce qui est frappant, ces présidents exigent des négociations entre le M23 et le gouvernement Kabila. Il est indiscutable que ce M23 est une fiction.Le gouvernement congolais ne peut négocier avec une fiction. Négociation, la guerre, la guerre, nogociation est le mode opératoire des maquisards Museveni et Kagame, jusqu'à la victoire. .

6.
Réaliste - 06/09/2013 à 19h:09

ce commentaire "sur les droits des rwandophones" est longtemps déjà demodé. nous avons en RDC des rwandophones qui sont Députés, Sénateurs, Ministres, Cmd de Police et de l'Armée, Chefs d'Entreprises Publiques...il n' ya aucune raison de tuer les congolais....

7.
Bodibatu - 06/09/2013 à 19h:09

Les Congolais subissent un traitement injuste d'une coalition mondiale. Chaque coin du monde vient tirer sa part de richesse dans ce conflit au détriment de la population congolaise. Le monde entier aurait eu honte de continuer à agir ainsi..

8.
CESAR - 06/09/2013 à 18h:09

kabarisa goma, qui sont ces rwandophones? Le M23 est une fiction. Le devoir de Kabila s'il est président digne de ce nom, est de neutraliser les agresseurs.Le droit international a été baffoué.Négocier avec l'agresseur ou le soi -disant M23 est une insulte à l'égard des Congolais et des millions de morts congolais. .

9.
Verite - 06/09/2013 à 16h:09

Reprendre les pourparlers, Exercer une forte pression sur le M23: Quel paradoxe!!! Fichez - nous la paix! Quel est le message que vous portez au M23 quand vous dites qu'ils doivent etre combattu et a meme temps reprendre les negociations?? malheureusement la RDC se laisse duper que vous lui porter secours!.

10.
Sologa - 06/09/2013 à 15h:09

Cher(e)s congolais/es, Seul Dieu nous aidera à retrouver la PAIX! Dans 14 jours rien de concret ne filtrera de ces pourparlers!.

RD Congo

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

 Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme tournant du match.[...]

CAN 2015 : La RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

La RDC affirme avoir "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais

L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers