Rwanda : le tribunal de Douai renvoie au 12 septembre son avis sur l'extradition de Serubuga

13/08/2013 à 11:34 Par Jeune Afrique

Attendu pour le 13 août, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai, dans le nord de la France, a renvoyé au 12 septembre son avis sur la demande d'extradition de l'ancien chef d'état-major de l'armée de terre rwandaise, Laurent Serubuga. Le Rwanda souhaite le juger pour "massacre collectif" lors du génocide en 1994.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

10 réaction(s)

1.
CESAR - 18/08/2013 à 01h:08

Il ne peut y avoir une extradition sur la base d'un faux mandat d'arrêt international. Les coauteurs des crimes imputés à Monsieur SERUBUGA sont Colonel Bagosora, Colonel Rusatira et Zigiranyirazo. Les victimes sont les Tutsi de la colline de Kesho, secteur Rwiri, commune Geseke. La date de commission du crime: le 8 avril 1994. Le mandat d'arrêt a été signé le 16 mai 2013 et fait le 17 mai 2013.

2.
CESAR - 14/08/2013 à 20h:08

2- Serubuga est accusé d'avoir commis le 04/04/1994 le génocide uniquement des Tutsi d'une colline appelée Kesho, secteur Rwiri, commune Gaseke, préfecture de Ginsenyi. Selon, Ngoga, dans la commission de ce génocide, il était entre autrea avec Baogosora, Zigiranyirazo, Rusatira Léonidas, pro-FPR notoire et Rwabukumba Séraphin..

3.
CESAR - 14/08/2013 à 20h:08

3- Or l'avocat de l'Etat Rwandais et nécessairement Ngoga ainsi que tous les Rwandais du secteur Rwiri savent que les auteurs réels des crimes contre les Tutsi de Kesho ont été jugés et condamnés à vie par les juges rwandais, qu'un jugement existe et a été produit devant le TPIR dans l'affaire Zigiranyirazo et que celui-ci a été acquitté par le TPIR. .

4.
CESAR - 14/08/2013 à 20h:08

4- Ce qui est encore pitoyable, il semblerait ce que Maître Paruelle a sorti le mot AKAZU nulle part mentionné dans le mandat. Comme il est payé par les contribuables rwandais, il fallait qu'il puisse justifier ses pseudos prestations auprès du payeur. Le drame rwandais est devenu une vache à, lait. .

5.
CESAR - 14/08/2013 à 20h:08

4- Ce qui est encore pitoyable, il semblerait ce que cet avocat a sorti le mot AKAZU nulle part mentionné dans le mandat. Comme il est payé par les contribuables rwandais, il fallait qu'il puisse justifier ses pseudos prestations auprès du payeur. Le drame rwandais est devenu une vache à, lait. .

6.
CESAR - 14/08/2013 à 20h:08

1-L'avocat de l'Etat Rwandais, Me Paruelle, a divagué car il n'avait rien à dire. Le problème posé en l'éspèce n'est pas le cas MAYUYA mais la validité du mandat d'arrêt international qui a été émis par Ngoga et nullement le Rwanda le 16 mai 2013 alors qu'il a été établi le 17 mai 2013 par le même Ngoga..

7.
CESAR - 14/08/2013 à 17h:08

Suite de quoi? Il manque la première partie. Les lecteurs de vos articles ne sont pas éclairés.Merci de publier la première partie et la fin..

8.
dissenter - 14/08/2013 à 00h:08

serubuga= la mort de stanislas Mayuya 1988. RIP..

9.
CESAR - 13/08/2013 à 17h:08

Suite Or, Monsieur n'est nulle part mentionné dans les actes d'accusations du TPIR contre ces coauteurs, Monsieur Zigiranyirazo ayant été acquitté et l'acte d'accusation contre Rusatira ayant été retiré par le Rwanda-TPIR. Ensuite, un tribunal rwandais a jugé et condamné les auteurs réels des crimes contre les tutsi de Kesho et SERUBUGA n'est pas mentionné dans le jugement. .

10.
bigman - 13/08/2013 à 15h:08

la france tiendra compte du comportement du Rwanda en rapport avec lescriminels recherchés par la RDC et cités comme tels par des experts et qu'il protège. une juctice kagaméenne ne peut etre equitable..

Rwanda

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

6 avril 1994-6 avril 2014 : alors que la communauté internationale peine encore à examiner ses propres responsabilités dans le génocide des Tutsis, les Rwandais s'efforcent de transcen[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Rwanda : le génocide, la France, Kagamé et sa conscience

Le 9 avril, lors d'un café littéraire à Kigali, le président rwandais, Paul Kagamé, a évoqué ses récentes déclarations sur le rôle de la France pendant le[...]

Rwanda - Centrafrique : à Bangui, le passé résonne dans l'esprit des soldats rwandais

Les violences intercommunautaires dans la capitale centrafricaine réveillent de douloureux souvenirs chez les soldats rwandais de la Misca. Qui tentent d'utiliser leur expérience pour apaiser les tensions.[...]

Une histoire du génocide (#3) : attentat du 6 avril 1994, la thèse de la culpabilité du FPR ne tient pas la route

Dans ce troisième billet sur le déclenchement du génocide rwandais de 1994, Laurent Touchard* examine les derniers éléments de la thèse accusant le Front patriotique rwandais (FPR) de Paul[...]

Paul Kagamé : "Je ne conseille à personne de se mêler des affaires intérieures du Rwanda"

Démocratie, justice, France, Afrique du Sud, RD Congo, présidentielle de 2017... Le chef de l'État rwandais Paul Kagamé répond sans ambages à toutes les questions, même[...]

Déjà, en 1963, à Gikongoro...

*Jean-Paul Kimonyo est politologue. "Qui est génocide ?" C'est par cette formule un peu étrange que le président Grégoire Kayibanda ponctue, en mars 1964, l'un des plus [...]

"Les faits sont têtus"

Buzz : terme anglais signifiant bourdonnement d'insecte et technique de marketing viral consistant à amplifier l'effet d'un événement ou d'un produit. En recevant J.A. le 27 mars au matin,[...]

Génocide rwandais : pour Le Drian, "certaines accusations ne peuvent rester sans réponse"

Jean-Yves Le Drian a tenu vendredi à défendre l'"honneur" de l'armée française lors de l'opération Turquoise en 1994, après les accusations de complicité de[...]

Génocide rwandais : Claude Muhayimana arrêté et écroué en France

Interpellé mercredi à son domicile à Rouen, le Franco-Rwandais Claude Muhayimana a été mis en examen et écroué, selon des sources judiciaires sur place. Il est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers