Tunisie : Amina risque de six à douze ans de prison

31/05/2013 à 09:00 Par Jeune Afrique

En évoquant une possible "association de malfaiteurs", jeudi 30 mai à Kairouan, le juge d'instruction en charge du dossier d'Amina Tyler rend possible des peines allant de 6 à 12 ans de prison contre la jeune militante Femen. Pour un simple tag sur le muret d'un cimetière.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
odilejr - 01/06/2013 à 17h:06

Je n'approuve pas forcément le mode d' action des Femen, mais faire des années de prison pour ça !...ces messieurs sont bien vite troublés ! Que toutes les Tunisiennes descendent dans la rue seins nus pour soutenir Amina ! iront-elles toutes en prison ?.

2.
CHE - 01/06/2013 à 03h:06

Par contre prison avec sursis pour les incendiaires de l'ambassade US. Pauvre fille qui n'est encore qu'une enfant.

3.
drmohamedsellam - 31/05/2013 à 17h:05

--Amina un instrument de diversion... Amina est un stratagème monté de toutes piéces par ces roublards nahdhaouis pour camoufler certaines vérités politiques sur la scène et que, par cette diversion,on cherchait à occulter dans l'arrière-fond les préoccupatuions essentielles du peuple....

4.
DIDOUNETOUF - 31/05/2013 à 14h:05

il vaut mieux condamner les Salafistes qui terrorisent la population Tunisienne à des pênes lourdes, que de condamner des filles qui prêchent l'amour et pas la guerre, ce qui prouve que la justice Tunisienne, pratique la loi de deux poids deux mesures, ou alors où est la liberté d'expression? à mon avis il vaut mieux être terroriste en Tunisie qu'un exhibitionniste..

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : 98 migrants perdus en mer arrivés au port de Zarzis

Trois bateaux de pêche ont amené samedi au port de Zarzis (sud tunisien) 98 migrants africains en perdition en Méditerranée après avoir tenté de rallier illégalement l'île[...]

Tunisie : Ghannouchi tel qu'en lui-même dans "Au sujet de l'islam"

Rached Ghannouchi s'est livré dans un livre d'entretiens réalisé par le journaliste Olivier Ravanello : "Au sujet de l'islam". [...]

Tunisie : Samir el-Wafi, mauvais scoop pour animateur star

Le célèbre présentateur tunisien a été arrêté. Pas pour un délit de presse, mais pour une affaire de droit commun : il est soupçonné de racket.[...]

Tunisie : chamboule-tout diplomatique

Les missions diplomatiques tunisiennes à Washington, Paris, Berne, Rome, Le Caire, Mascate, Koweït et Oslo (entre autres) auront prochainement de nouveaux chefs.[...]

Pourquoi la Tunisie est une et indivisible

Aïssa Baccouche est sociologue et urbaniste.[...]

Tunisie : Loukil autorisé à coter sa branche automobile

La Bourse de Tunis a donné son accord de principe pour la cotation de UADH (Universal automobile distributors holding), la branche automobile du groupe tunisien Loukil. L'opération, prévue pour la seconde[...]

Tunisie : tapis rouge pour la démocratie

La visite de Béji Caïd Essebsi à Paris a été marquée par des honneurs exceptionnels. Les deux pays peuvent maintenant envisager une nouvelle amitié. En attendant que les[...]

Tunisie : l'Algérien Belmokhtar derrière l'attentat du Bardo ?

Le terroriste algérien Mokhtar Belmokhtar serait impliqué dans l'attentat du musée du Bardo, le 18 mars à Tunis.[...]

Tunisie : en attendant les hélicoptères Black Hawk

Plusieurs hélicoptères vont être mis à disposition de l'armée tunisienne par les Émirats arabes unis, en attendant la livraison de douze appareils Black Hawk commandés aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers