Tunisie : Amina risque de six à douze ans de prison

31/05/2013 à 09:00 Par Jeune Afrique

En évoquant une possible "association de malfaiteurs", jeudi 30 mai à Kairouan, le juge d'instruction en charge du dossier d'Amina Tyler rend possible des peines allant de 6 à 12 ans de prison contre la jeune militante Femen. Pour un simple tag sur le muret d'un cimetière.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
odilejr - 01/06/2013 à 17h:06

Je n'approuve pas forcément le mode d' action des Femen, mais faire des années de prison pour ça !...ces messieurs sont bien vite troublés ! Que toutes les Tunisiennes descendent dans la rue seins nus pour soutenir Amina ! iront-elles toutes en prison ?.

2.
CHE - 01/06/2013 à 03h:06

Par contre prison avec sursis pour les incendiaires de l'ambassade US. Pauvre fille qui n'est encore qu'une enfant.

3.
drmohamedsellam - 31/05/2013 à 17h:05

--Amina un instrument de diversion... Amina est un stratagème monté de toutes piéces par ces roublards nahdhaouis pour camoufler certaines vérités politiques sur la scène et que, par cette diversion,on cherchait à occulter dans l'arrière-fond les préoccupatuions essentielles du peuple....

4.
DIDOUNETOUF - 31/05/2013 à 14h:05

il vaut mieux condamner les Salafistes qui terrorisent la population Tunisienne à des pênes lourdes, que de condamner des filles qui prêchent l'amour et pas la guerre, ce qui prouve que la justice Tunisienne, pratique la loi de deux poids deux mesures, ou alors où est la liberté d'expression? à mon avis il vaut mieux être terroriste en Tunisie qu'un exhibitionniste..

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : que sait-on de Lokmane Abou Sakhr, le cerveau de l'attentat du Bardo ?

Accusé d’avoir dirigé les attentats du Bardo à Tunis, le jihadiste algérien Lokmane Abou Sakhr a été abattu samedi 29 mars par l’armée tunisienne. Le terroriste[...]

"Notre pays est plus fort que vous !" : quand le peuple tunisien dit "non au terrorisme"

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dimanche dans les rues de Tunis "contre le terrorisme", après l'attentat qui a touché le musée du Bardo, le 18 mars. Parmi elles, des[...]

Tunisie : grande marche "contre le terrorisme" à Tunis

Une importante foule rejointe par des dirigeants étrangers a défilé dimanche à Tunis "contre le terrorisme" en réaction à l'attentat sanglant du musée du Bardo, juste[...]

François Hollande : nous allons "marcher pour les valeurs que la Tunisie représente"

Après avoir voté pour le second tour des départementales, le président français s'est envolé dimanche matin pour Tunis, où il participera à la marche contre le terrorisme.[...]

Tunisie : neuf hommes du principal groupe jihadiste tunisien tués

Neuf hommes armés appartenant au principal groupe jihadiste tunisien, la brigade Okba Ibn Nafaa accusée par les autorités de l'attentat du musée du Bardo, ont été tués par les[...]

Tunisie : marche contre le terrorisme avec des responsables étrangers

La Tunisie organise dimanche une marche contre le terrorisme à laquelle des dizaines de milliers de personnes et des personnalités étrangères, dont le président français François[...]

Tunisie : la marche républicaine du Bardo de dimanche déjà controversée

Le président Béji Caïd Essebsi a appelé tous les Tunisiens à venir marcher contre le terrorisme dimanche 29 mars. D’abord plébiscitée par une grande partie de l’opinion,[...]

Le musée du Bardo de Tunis rouvrira vendredi pour les élèves et lundi pour le grand public

Après un premier report, le musée du Bardo de Tunis doit finalement rouvrir ses portes aux écoliers et lycéens vendredi, et exceptionnellement au public lundi, plus d'une semaine après les[...]

Tunisie - Attentat du Bardo : AQMI derrière l'attentat ?

L'Etat islamique avait déjà revendiqué l'attentat du musée du Bardo, responsable de la mort de 21 personnes le 18 mars à Tunis.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces