CAN 2013 : le Burkinabè Jonathan Pitroipa autorisé à jouer la finale contre le Nigeria

08/02/2013 à 16:00 Par Jeune Afrique

Prenant acte de l’erreur d’arbitrage commise à l’encontre de l’attaquant burkinabè Jonathan Pitroipa, la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’annuler le carton rouge adressé au joueur. Il pourra jouer la finale, première de l’histoire pour son équipe.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

12 réaction(s)

1.
Bad boy - 09/02/2013 à 09h:02

L'erreur est humaine,le foot Africain evolue. .

2.
zacharie - 09/02/2013 à 09h:02

Bonjour, je suis de la RD Congo cet arbitre mérite la Radiation de la corporation des arbitres car il a prouvé qu'il était fan du Ghana et la CAF doit ouvrir l??il pour que la fête du football ne soit pas gâcher par ces hommes en noir. nous avons vu le niveau de cette CAN toute les équipes étaient à la hauteur sauf les arbitres. .

3.
badra - 08/02/2013 à 22h:02

Johnatan a recu arbitrairement un carton rouge , comme la FIFA a pu voir et corriger l\' erreur ,je suppose que justice est faite..

4.
charles - 08/02/2013 à 21h:02

Merci Dieu.

5.
Dary-Abega - 08/02/2013 à 21h:02

Une décision tardive et Hypocrite! Et si le Burkina n´avait pas gagner ce match ,aurait on réjouer le match pour cause d´erreur d´arbitrage? Bravo le Burkina pour avoir remporté ce match!.

6.
EL HADARY - 08/02/2013 à 19h:02

Cool , la vérité à triomphe .

7.
SOUL POWER - 08/02/2013 à 19h:02

Quelqu'en soit les motivations de l'arbitre lors de ce match et des réactions qui s'en sont suivies il est grand temps que chaque africain endosse la responsabilité d'une Afrique de paix, de justice et d'amour partagé. C'est à ce prix que nous verrons le quota d'équipe augmenter au mondial de foot et des arbitres officiés dans de grandes rencontres footballistiques..

8.
Bel - 08/02/2013 à 18h:02

Erreur, la demi finale s'est déroulé entre le Ghana et le Burkina faso et non Burkina-Nigeria.,.

9.
barbi - 08/02/2013 à 17h:02

Dieu merci le peuple burkinabé ne peut que se réjouir de cette décision des responsables de la CAF, et aussi du fait que l'arbitre ait reconnu son erreur.dorénavant que ces genres de choses soient évitées. VAILLANTS ETALONS nous vous attendons au faso avec notre coupe..

10.
MATEO - 08/02/2013 à 16h:02

La sanction de Pitroipa levée, ce n'est que justice rendue. Merci la CAF.

Burkina Faso

Crise postélectorale ivoirienne : Ouattara promet 15 millions d'euros aux victimes

Crise postélectorale ivoirienne : Ouattara promet 15 millions d'euros aux victimes

Le président ivoirien a annoncé lundi soir la création d'un fonds de 15 millions d'euros pour "l'indemnisation" des victimes de la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait environ 3 [...]

Bénin : un réfugié burkinabè nommé François Compaoré

Disparu de la circulation depuis la démission de son frère Blaise, le 31 octobre dernier, François Compaoré a refait surface. "Jeune Afrique" a retrouvé sa trace... près de[...]

Récit - Burkina Faso : Thomas Sankara, 16 h 30, le 15 octobre 1987

Des acteurs du drame de la mise à mort de Thomas Sankara et de ses camarades, seul le commanditaire du meurtre demeure inconnu. Mais tous les regards se tournent vers l'ancien frère d'armes, Blaise[...]

Burkina : le gouvernement suspend le CDP, le parti de Blaise Compaoré

Le ministère de l'Administration territoriale a officiellement annoncé lundi la suspension du CDP, le parti de Blaise Compaoré. La Fedap-BC, une association de soutien à l'ancien président, et[...]

Burkina : Sankara, enfin toute la vérité ?

Le mythe est intact, mais l'Histoire reste à écrire. Vingt-sept ans après, les tombeurs de Blaise Compaoré s'apprêtent à rouvrir le dossier explosif de l'assassinat de l'ancien[...]

Burkina : Zida nationalise une entreprise du clan Compaoré

Le Premier ministre burkinabè Isaac Zida a annoncé samedi la nationalisation d'une entreprise appartenant au clan de l'ex-président Blaise Compaoré, affichant la volonté des autorités[...]

Burkina : manifestation pour Norbert Zongo, 16 ans après sa mort

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Ouagadougou en hommage à Norbert Zongo, un journaliste burkinabè assassiné il y a seize ans, le 13 décembre 1998 sous la présidence[...]

Burkina Faso : Michel Kafando annonce la tenue d'états généraux de la justice

Le Burkina Faso célébrait jeudi le 54e anniversaire de son indépendance. À cette occasion, le président de transition Michel Kafando a annoncé la tenue prochaine d'états[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

Burkina Faso : que deviennent les barons du régime Compaoré ?

Ils étaient des piliers du régime de Blaise Compaoré. La chute de l’ex-président burkinabè les a contraints à se faire discrets ou même à quitter le pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers