CAN 2013 : le Burkinabè Jonathan Pitroipa autorisé à jouer la finale contre le Nigeria

08/02/2013 à 16:00 Par Jeune Afrique

Prenant acte de l’erreur d’arbitrage commise à l’encontre de l’attaquant burkinabè Jonathan Pitroipa, la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’annuler le carton rouge adressé au joueur. Il pourra jouer la finale, première de l’histoire pour son équipe.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

12 réaction(s)

1.
Bad boy - 09/02/2013 à 09h:02

L'erreur est humaine,le foot Africain evolue. .

2.
zacharie - 09/02/2013 à 09h:02

Bonjour, je suis de la RD Congo cet arbitre mérite la Radiation de la corporation des arbitres car il a prouvé qu'il était fan du Ghana et la CAF doit ouvrir l??il pour que la fête du football ne soit pas gâcher par ces hommes en noir. nous avons vu le niveau de cette CAN toute les équipes étaient à la hauteur sauf les arbitres. .

3.
badra - 08/02/2013 à 22h:02

Johnatan a recu arbitrairement un carton rouge , comme la FIFA a pu voir et corriger l\' erreur ,je suppose que justice est faite..

4.
charles - 08/02/2013 à 21h:02

Merci Dieu.

5.
Dary-Abega - 08/02/2013 à 21h:02

Une décision tardive et Hypocrite! Et si le Burkina n´avait pas gagner ce match ,aurait on réjouer le match pour cause d´erreur d´arbitrage? Bravo le Burkina pour avoir remporté ce match!.

6.
EL HADARY - 08/02/2013 à 19h:02

Cool , la vérité à triomphe .

7.
SOUL POWER - 08/02/2013 à 19h:02

Quelqu'en soit les motivations de l'arbitre lors de ce match et des réactions qui s'en sont suivies il est grand temps que chaque africain endosse la responsabilité d'une Afrique de paix, de justice et d'amour partagé. C'est à ce prix que nous verrons le quota d'équipe augmenter au mondial de foot et des arbitres officiés dans de grandes rencontres footballistiques..

8.
Bel - 08/02/2013 à 18h:02

Erreur, la demi finale s'est déroulé entre le Ghana et le Burkina faso et non Burkina-Nigeria.,.

9.
barbi - 08/02/2013 à 17h:02

Dieu merci le peuple burkinabé ne peut que se réjouir de cette décision des responsables de la CAF, et aussi du fait que l'arbitre ait reconnu son erreur.dorénavant que ces genres de choses soient évitées. VAILLANTS ETALONS nous vous attendons au faso avec notre coupe..

10.
MATEO - 08/02/2013 à 16h:02

La sanction de Pitroipa levée, ce n'est que justice rendue. Merci la CAF.

Burkina Faso

Burkina Faso : une révolution 2.0, vraiment ?

Burkina Faso : une révolution 2.0, vraiment ?

Le Burkina Faso vit-il une révolution 2.0 ? Sur Twitter, le hashtag #lwili a été la star de la journée du 30 octobre. Il ne faut cependant pas surestimer l'influence des réseaux sociaux.[...]

Algérie : lundi 1er novembre 1954, "Toussaint rouge" dans les Aurès

Il y a soixante ans éclatait officiellement la guerre d'Algérie. Restée dans les mémoires comme la "Toussaint rouge", le 1er novembre 1954 est gravé dans les mémoires comme[...]

Blaise Compaoré annonce sa démission et la vacance du pouvoir

Dans un communiqué signé par la présidence et dont "Jeune Afrique" s'est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation[...]

Burkina : démission de Compaoré, confusion autour de la transition

Après la démission de Blaise Compaoré vendredi, le chef d'état-major des armées, le général Honoré Nabéré Traoré, a déclaré qu'il dirigera[...]

Burkina : le jour d'après

Après les violentes manifestations de jeudi, la situation reste très confuse ce vendredi matin au Burkina. Blaise Compaoré n'a pas l'intention de démissionner, une transition a été[...]

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

La situation restait confuse jeudi en fin de journée au Burkina Faso. L’armée semblait avoir pris le contrôle de la situation en annonçant la dissolution du gouvernement et en instaurant une[...]

Exclusif : la lettre de François Hollande qui mettait en garde Blaise Compaoré

Dans une lettre datée du 7 octobre, le chef de l'État français, François Hollande, mettait en garde Blaise Compaoré. Il lui expliquait comment le Burkina pourrait "être un[...]

Burkina : retour sur les événements de la journée historique du 30 octobre

À la suite de la manifestation et des heurts qui ont conduit à l'abandon du vote du projet de loi sur la modification de la Constitution burkinabè, le chef de l'État, Blaise Compaoré, a[...]

Ebola - CAN 2015 : Keita, Chermiti, Ndinga, N'Ganga... l'idée d'un report fait son chemin

Si l’avenir de la CAN 2015 (17 janvier-8 février) se jouera dans les prochains jours, les joueurs potentiellement concernés par la compétition commencent à s’exprimer. Et ceux que Jeune[...]

Burkina - En direct : situation toujours confuse à Ouagadougou, tractations en cours

Les députés burkinabè devaient voter ce jeudi, à partir de 10 heures (heure locale), le projet de loi sur la modification de la Constitution, qui permettrait à Blaise Compaoré de se[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers