CAN 2013 : le Burkinabè Jonathan Pitroipa autorisé à jouer la finale contre le Nigeria

08/02/2013 à 16:00 Par Jeune Afrique

Prenant acte de l’erreur d’arbitrage commise à l’encontre de l’attaquant burkinabè Jonathan Pitroipa, la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’annuler le carton rouge adressé au joueur. Il pourra jouer la finale, première de l’histoire pour son équipe.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

12 réaction(s)

1.
Bad boy - 09/02/2013 à 09h:02

L'erreur est humaine,le foot Africain evolue. .

2.
zacharie - 09/02/2013 à 09h:02

Bonjour, je suis de la RD Congo cet arbitre mérite la Radiation de la corporation des arbitres car il a prouvé qu'il était fan du Ghana et la CAF doit ouvrir l??il pour que la fête du football ne soit pas gâcher par ces hommes en noir. nous avons vu le niveau de cette CAN toute les équipes étaient à la hauteur sauf les arbitres. .

3.
badra - 08/02/2013 à 22h:02

Johnatan a recu arbitrairement un carton rouge , comme la FIFA a pu voir et corriger l\' erreur ,je suppose que justice est faite..

4.
charles - 08/02/2013 à 21h:02

Merci Dieu.

5.
Dary-Abega - 08/02/2013 à 21h:02

Une décision tardive et Hypocrite! Et si le Burkina n´avait pas gagner ce match ,aurait on réjouer le match pour cause d´erreur d´arbitrage? Bravo le Burkina pour avoir remporté ce match!.

6.
EL HADARY - 08/02/2013 à 19h:02

Cool , la vérité à triomphe .

7.
SOUL POWER - 08/02/2013 à 19h:02

Quelqu'en soit les motivations de l'arbitre lors de ce match et des réactions qui s'en sont suivies il est grand temps que chaque africain endosse la responsabilité d'une Afrique de paix, de justice et d'amour partagé. C'est à ce prix que nous verrons le quota d'équipe augmenter au mondial de foot et des arbitres officiés dans de grandes rencontres footballistiques..

8.
Bel - 08/02/2013 à 18h:02

Erreur, la demi finale s'est déroulé entre le Ghana et le Burkina faso et non Burkina-Nigeria.,.

9.
barbi - 08/02/2013 à 17h:02

Dieu merci le peuple burkinabé ne peut que se réjouir de cette décision des responsables de la CAF, et aussi du fait que l'arbitre ait reconnu son erreur.dorénavant que ces genres de choses soient évitées. VAILLANTS ETALONS nous vous attendons au faso avec notre coupe..

10.
MATEO - 08/02/2013 à 16h:02

La sanction de Pitroipa levée, ce n'est que justice rendue. Merci la CAF.

Burkina Faso

Le Burkina attend son gouvernement, le poids du président intérimaire en question

Le Burkina attend son gouvernement, le poids du président intérimaire en question

Le Burkina Faso attendait samedi de connaître son gouvernement pour une transition d'un an, un test majeur sur le rapport de forces entre le président intérimaire Michel Kafando et son Premier ministre, le lieu[...]

Burkina Faso : Kafando devient officiellement président intérimaire

Michel Kafando a été officiellement investi vendredi président intérimaire du Burkina Faso, trois semaines après la chute de Blaise Compaoré dont il a conspué le régime[...]

Burkina : Kafando-Zida, une cérémonie de transfert ou de partage des pouvoirs ?

Le président de la transition burkinabè entrera officiellement en fonction ce vendredi lors d'une cérémonie de transfert des pouvoirs avec le lieutenant-colonel Isaac Zida, qu'il a nommé[...]

Burkina : tensions entre civils et militaires en vue de la formation du gouvernement

Le Premier ministre burkinabè, le lieutenant-colonel Zida, doit composer son gouvernement d'ici à samedi. Problème, des "appétits voraces" ralentiraient le processus, a critiqué jeudi[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Burkina Faso : ce n'est pas une révolution

Octobre est décidément le mois de l'année où Blaise Compaoré a engagé sa vie et le destin de son pays, le Burkina. C'est en effet le 15 octobre 1987, à l'âge de[...]

Burkina : Isaac Zida s'impose comme Premier ministre

Le lieutenant-colonel Isaac Zida a été nommé mercredi au poste de Premier ministre par le président de la transition, Michel Kafando. Contrairement à ce qui était prévu,[...]

Burkina : Zida appelle au soutien "sans a priori" de son gouvernement

Pour sa toute première déclaration en tant que Premier ministre burkinabè de transition, le lieutenant-colonel Zida a annoncé mercredi qu'il formerait son gouvernement au plus tard dans 72 heures.[...]

Burkina : les rebelles maliens sont toujours présents à Ouagadougou

Présentés comme des victimes collatérales de la chute de Blaise Compaoré, les rebelles maliens (pour la plupart touaregs) qui séjournent à Ouagadougou depuis deux ans n'ont en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers