Mali : au moins deux morts dans des combats au camp militaire de Djicoroni, à Bamako

08/02/2013 à 10:30 Par Jeune Afrique

Des affrontements ont eu lieu, vendredi 8 février, dans le camp du Régiment des commandos parachutistes (RCP) de Djicoroni, à Bamako. Le quartier général des "Bérets rouges", fidèles à l’ex-président Amadou Toumani Touré, a été assiégé par différents corps des forces de sécurité. On compte au moins deux morts, des adolescents.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

18 réaction(s)

1.
Abe - 11/02/2013 à 00h:02

L'unique alternative au conflit malien reste de reinstaurer l'etat de droit soit remettre ATT au pouvoir. Et enfin mettre aux arrets les responsable du coup d'etat et du desordre. .

2.
faustin - 09/02/2013 à 20h:02

Le Mali est la preuve que quand les distributeurs occidentaux de bonnes notes démocratiques sont unanimes, ça ne fait pas forcément l'affaire d'un peuple. Seul le faible degré de corruption et la progression du niveau de vie indiquent que l'intérêt du peuple est pris en compte. Pas le rayonnement impérial des faiseurs d'images qui applaudissent chez nous la déliquescence. .

3.
David59 - 09/02/2013 à 11h:02

Tôt ou tard , il va falloir que l'armée française règle ce problème malien pour que la démocratie puisse se restaurer au Mali.Si mes souvenirs sont exactes , le Président français a déclaré que les militaires doivent s'effacer pour que l'on puisse installer un état de droit dans ce pays . Le capitaine Sanogo et sa clique mais aussi les bérets rouges seront bien avisés d'obéir à F.H .

4.
sami - 09/02/2013 à 09h:02

Pauvre Afrique! à quand le réveil de la conscience patriotique? Cela fait mal au coeur lorsqu'on voit des frères se battre au lieu de se serrer les coudes aux moments difficiles. Que penseront les autres forces en présence des militaires maliens? En tout cas pas en bien. .

5.
Dougou - 09/02/2013 à 00h:02

Je me demande ce qui arrive aux militaires maliens . Voilà des gens incapables d,affronter les islamistes dans le nord et qui pendant que les(vrais)militaires français et africains se battent au péril de leur vies pour libérer leurs pays offrent un spectacle honteux.si le ridicule pouvait tuer....

6.
HIMHS - 08/02/2013 à 23h:02

Le probleme Malien trouve sa source en ce lamentable Capitaine Sanogo qu'on doit purement et simplement effacer (quelle qu'en soit la maniere).

7.
Ody4 - 08/02/2013 à 23h:02

Cela sent du souffre et...du Sanogo. Il avait déclaré qu'on ne parlerait plus de Bérets-rouges au Mali. .

8.
wappi - 08/02/2013 à 21h:02

on ne dissout pas un regiment ,on y change l'etat major de ce regiment et on nomme un nouveau officier superieur comme chef de corps * .

9.
Transparency - 08/02/2013 à 20h:02

What a shame !!! Décidémment ce continent a horreur de tout ce qui est positif !!! Après avoir montré notre incompétence et avoir été sauvé par nos ancêtres les Gaulois voilà qu'on met à nues les divergences alors que c'est le moment de se serrer les coudes au Mali. (pfff)..

10.
Diem - 08/02/2013 à 20h:02

Honte au Mali Fatmey. Mais c'est vrai qu'il font honte a l'Afrique.

Mali

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers