Sénégal : la véritable histoire du Français retrouvé mort pendant une attaque rebelle en Casamance

07/02/2013 à 16:00 Par Jeune Afrique

La mort d'un ressortissant français la nuit même où une attaque attribuée aux rebelles casamançais visait la ville de Kafountine, en Basse-Casamance, n'avait en réalité aucun lien avec le hold-up. Elle relève plutôt d'un triste fait divers où l'on retrouve tous les ingrédients du genre : alcool, roulette russe et... inconscience.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
darkasse - 26/03/2013 à 19h:03

Salut bernard.

2.
schwartzy - 10/02/2013 à 15h:02

L'approche de la vérité est telle toute autre ? L'affirmation d'un bien dire est t'il convaincant ?.

3.
Phil - 10/02/2013 à 15h:02

Ceci est tragique. Mais en quoi ceci merite t-il de faire la nouvelle dans votre hebdo? .

4.
schwartzy - 09/02/2013 à 15h:02

Il y a du louche ,pourquoi ça n'a pas était dit auparavant puisqu'il y avait présence de gens au moment de l'acte ??? Des mensonges vraisemblablement.

5.
Merci - 08/02/2013 à 13h:02

Merci Mr Ba, enfin un journaliste qui fait son boulot et qui au lieu de comporter les mêmes anneries que ses collègues (AFP Dakar, France 24, Seneweb....), lui il enquète. La vérité est bien celle là. Que la terre de Casmance soit légère à notre ami Bernard..

Sénégal

Assane Dioma Ndiaye : 'La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense'

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime [...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Sénégal : sept morts et trois blessés dans l'explosion d'une mine en Casamance

Sept personnes ont été tuées et trois grièvement blessées dans l'explosion d'une mine en Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex