Tunisie : Ennahdha refuse le "gouvernement de technocrates" annoncé par Hamadi Jebali

07/02/2013 à 12:28 Par Jeune Afrique

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé jeudi 7 février qu'il refusait la formation d'un gouvernement de technocrates apolitiques, pourtant annoncé la veille par le Premier ministre Hamadi Jebali, lui même membre éminent de la même formation politique. Le pays traverse une grave crise politique depuis l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, tué par balles mercredi matin alors qu'il sortait de son domicile à Tunis.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

1 réaction(s)

1.
HD - 07/02/2013 à 14h:02

L'islam est une religion, et par conséquent, elle n'a rien à faire en politique. Laisser la politique aux politiciens et la religion aux religieux et tout irait pour le mieux. Et d'ailleurs, dans la religion musulmane, il est écrit que Dieu n'a ni d'ascendant, ni de descendants, ni d'associés..

Tunisie

Marzouki : 'Mohamed Bouazizi est devenu un symbole qui a franchi les frontières tunisiennes'

Marzouki : "Mohamed Bouazizi est devenu un symbole qui a franchi les frontières tunisiennes"

Le président tunisien Moncef Marzouki a tenu mercredi un meeting de campagne pour sa réélection à Sidi Bouzid, jour anniversaire de l'immolation de Mohamed Bouazizi, un des symboles de la révol[...]

Tunisie - Aziz Krichen : "Marzouki est l'esclave de sa propre passion dévorante du pouvoir"

À quelques jours du second tour du scrutin présidentiel prévu le 21 décembre, Aziz Krichen, ancien ministre-conseiller en affaires politiques de Moncef Marzouki, analyse les récents changements[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, à droite toute !

Déçu des orientations prises par Ennahdha, le dirigeant islamiste tunisien claque la porte du parti. Et prépare la suite... en essayant de doubler Marzouki sur sa droite.[...]

Tunisie : Nidaa Tounes dit avoir trouvé une majorité sans les islamistes

Le parti anti-islamiste Nidaa Tounès est en mesure de former une coalition majoritaire au Parlement pour gouverner sans avoir à nouer une alliance contre-nature avec les islamistes d'Ennahdha, a affirmé[...]

Mali : le Tunisien Mongi Hamdi nommé à la tête de la Minusma

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace le Néerlandais Bert Koenders à la tête de la Minusma, a annoncé vendredi un communiqué des Nations unies.  [...]

Tunisie : l'ancien Premier ministre Hamadi Jebali démissionne d'Ennahdha

C'est un petit tremblement de terre au sein d'Ennahdha. L'un de ses fondateurs, l'ancien Premier ministre Hamadi Jebali, a annoncé jeudi sa démission du parti islamiste.[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Présidentielle tunisienne : la cohabitation de tous les dangers

Si Moncef Marzouki remportait l'élection présidentielle, l'enchevêtrement des attributions entre les deux têtes de l'exécutif tunisien pourrait conduire à une paralysie[...]

Tunisie : Mohamed Ennaceur... pour eux, c'est lui

Son parti, Nidaa Tounes, a voté pour lui. Plus surprenant, ses adversaires d'Ennahdha aussi. Le voilà président du Parlement tunisien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers