"Papa Hollande" au Mali

02/02/2013 à 23:56 Par Jeune Afrique

François Hollande a été accueilli avec enthousiasme au Mali, samedi 2 février. Récit d'une journée haute en couleurs.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

10 réaction(s)

1.
ebe - 03/02/2013 à 12h:02

Très bonne page.

2.
imalo - 03/02/2013 à 12h:02

félicitations à la france au mali!qui a chassé les salafistes barbares islamistes qui ont sali l'islam par leur saugaverie sans bornes :viol,vol,assassinat,destrutions,et division du mali ;mon soutien à la chasse aux terroristes islamistes!.

3.
Sang - 03/02/2013 à 11h:02

C'est la valeur des hommes politiques qui détermine l'amitié entre les peuples Hollande est le contraire de Sarkozy.

4.
Kirikou - 03/02/2013 à 11h:02

Félicitations et merci à la France. Bon coup pour Hollande, il faut le reconnaitre. Et espérons que cela va permettre de tenir durablement en respect l'excentrique caiptaine Sanogo!.

5.
Kirikou - 03/02/2013 à 11h:02

Félicitations et merci à la France. Bon coup pour Hollande, il faut le reconnaitre. Et espérons que cela va permettre de tenir durablement en respect l'excentrique caiptaine Sanogo!.

6.
nyambarindon - 03/02/2013 à 10h:02

De papa Sarkozy de Benghazi à papa Hollande du Mali.Du papa pyromane au papa pompier. D'un papa à l'autre.Vive la France des papa...

7.
loubiri - 03/02/2013 à 10h:02

Merci PAPA!Je suis sûr que tous les immigrés maliens et de"couleur"sauront t'apprécier pour tes louables intentions:encore plus de 30.000 "reconduits"à tes frontières cette année!Si vous restez au Mali,laissez-nous vivre chez vous!.

8.
okheno - 03/02/2013 à 09h:02

Nous pensions que c'est Alassane ouattara qui à été décisif dans la mobilistion de la communauté inter;de la bouche de Hollande c'est Traoré.D qu'a fait la cedeao?.

9.
labachezno - 03/02/2013 à 07h:02

parole de L`esclave a son maitre !!! .

10.
Amalia - 03/02/2013 à 00h:02

Et en plus, sur la place de l'Indépendance, fallait y penser!!.

Mali

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Mali : les contrats d'armement surfacturés, une bombe à retardement pour IBK

L'affaire des contrats d'armement surfacturés continue de faire des victimes... jusque dans le cercle rapproché du chef de l'État. Son conseiller spécial, Sidi Mohamed Kagnassi, a dû[...]

Mali - Seydou Keita : "Pourquoi ne pas terminer à l'AS Roma ?"

À 34 ans, Seydou Keita, le milieu de terrain malien, continue d’évoluer au plus haut niveau. Interview.[...]

Mali : quand Moussa Mara rencontre un rebelle

Moussa Mara, le Premier ministre malien, a rencontré discrètement Moussa Ag Acharatoumane, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le 7 octobre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers