Prosper Higiro : "Il faut gérer les conséquences du découpage des frontières" dans les Grands Lacs

31/01/2013 à 19:28 Par Jeune Afrique

Au lendemain du Forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (FP-CIRGL) tenu à Kinshasa du 22 au 24 janvier, son secrétaire général Prosper Higiro livre à Jeune Afrique son opinion sur la situation sécuritaire dans la partie orientale de la République démocratique du Congo (RDC). L'ancien vice-président du Sénat rwandais plaide en faveur d'une "coopération renforcée" pour mieux gérer les conséquences actuelles du découpage des frontières de 1886. Interview.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
Mamabo - 10/02/2013 à 11h:02

Pourquoi le déploiement d'une force internationale neutre est devenue "un mot Tabou" pour les uns ? L'Union Africaine et les nations unies ne sont pas dupe. Ils ont comprit leur manigance hein! Dieu voit tout.

2.
Rdc notre Patrie - 04/02/2013 à 13h:02

Vive la Rdcongo Unie et Indivisible. Pour nos frontières, nous nous battrons jusqu'à la fin. Que chaque pays garde ses frontières et travaille pour son développement.

3.
MBANDU - 02/02/2013 à 10h:02

Il a quelque part raison ce Prosper!!.

4.
Manu Kidilu - 02/02/2013 à 06h:02

Le renforcément de la coopération entre la RDC et ses voisins est vitale pour toutes les populations étant donné des liens de parentés des populations environantes sans cela il n'y aura jamais de paix non seulement en RDC mais aussi dans toute la région des grands lacs..

5.
dabord le peuple - 01/02/2013 à 01h:02

C'est de la provoc. Les congolais ne sont pas naïfs, ils ont déjà compris le manège, "il faut s'occuper sérieusement des zones où l'on retrouve les mêmes populations de deux côtés de la frontière." La RDC est un Etat frontalier avec 11 pays. En somme, subrepticement il propose un Berlin bis pour l'Afrique centrale sans le dire explicitement.. .

6.
Nafisa - 31/01/2013 à 22h:01

"Les zones où l'on retrouve les mêmes populations..." Dans tous les pays du monde, on retrouve de part et d'autre d'une frontière les mêmes populations. La RDC compte neuf de ces "zones" et une seule pose problème...Bizarre, bizarre, j'ai dit bizarre?.

7.
ikibasumba - 31/01/2013 à 20h:01

Le bon sens même. A condition de ne pas souhaiter la transformaton de la régions de Grands Lacs africains en nouvelle poudrière internationale bien entendu..

RD Congo

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

Les jeunes militant pro-démocratie arrêtés par les autorités congolaises présentent des profils qui ne collent pas, mais alors pas du tout avec le portrait qu'en fait Kinshasa. Explications.[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces