Droits de l'homme : Amnesty International épingle le Cameroun

24/01/2013 à 15:51 Par Jeune Afrique

Amnesty International dénonce une fois de plus, dans un rapport publié ce jeudi 24 janvier, les violations des droits humains au Cameroun. Le jour même où Paul Biya effectue une visite en France...

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Fr@me - 04/02/2013 à 17h:02

Pensez vous qu'il existe une civilisation universelle ? Non ! Sachons accepter tout peuple avec ses particularités sans essayer de lui imposer les nôtres....

2.
christian TSANGA - 02/02/2013 à 14h:02

Dire que le Cameroun est un pays dans lequel les libertés reculent est une contre vérité. le Cameroun dans lequel je vis ne connait pas d'exécutions sommaires. la criminalité y existe comme en France ou aux USA. les prisons ont autant ici qu'ailleurs des problèmes. Hier puissant, aujourd'hui affaiblit, le raccourci est tout trouvé: opposant politique pourchassé, c'est court comme analyse. .

3.
poly - 01/02/2013 à 23h:02

Je veux parler de l' Homosexualité en effet le Cameroun à depuis longtemps la polygamie. je crois que l'occidentdevrait avant dépénaliser, la polygamie , polyandrie et autre avant de venir donner des leçons car sur ce plan nous sommes plus avancé qu'eux.car après le SIDA sans succès on tente avec l'homosexualité. une fois de plus nous résisterons. et nous nous battrons. .

4.
Pat2 - 24/01/2013 à 19h:01

Combien de années a t-il fallu à Amnesty International pour épingler le Cameroun pour des faits notoires non seulement Cameroun mais aussi dans d'autres pays d'Afrique. Quelle pertinence !!! Sans aucune impertinence, il ne me semble pas etre hors de propos en deduisant que les prisons de Kodengui (Yaounde) et New-Bell (Douala) semblent plus faciles à contrôler que celle de Guantanamo-Bay..

5.
massajo - 24/01/2013 à 19h:01

chers Mrs ce n'est pas que les droits de l'homme qui piétines mais tous ce qui est droit et libertés le résultat des courses c'est que un jour quelqu'un rendra compte au peuple .

6.
sessinou perpetue - 24/01/2013 à 17h:01

Je veux recevoir par email les revus.

Cameroun

Cameroun : les 'embrouilles' judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté pla[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Mondial 2014 - Mboma : "Le Brésil de Scolari n'a jamais voulu changer de système de jeu"

Comme tout le monde, Patrick Mboma a été estomaqué par la demi-finale perdue par le Brésil face à l’Allemagne (1-7), mardi 8 juillet au soir. L’ancien attaquant international[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cameroun : Zang Adzaba et son Cardiopad, le coeur sur la main

Son invention pourrait sauver des vies... et a déjà bouleversé la sienne. À 26 ans, Arthur Zang Adzaba est le jeune papa du Cardiopad. Il a reçu le prix Rolex à l'esprit[...]

Cemac : l'histoire d'un long accouchement

Surprise ! Le 16 mars 1994 à N'Djamena, au Tchad, l'Union douanière et économique des États de l'Afrique centrale (Udeac) est morte, sans signe avant-coureur. Elle est remplacée, le[...]

Cemac : vingt ans... et des regrets

Gabegie administrative, projets en suspens, scandales financiers et rivalités politiques affaiblissent une organisation régionale dont les membres ne parviennent pas à définir une politique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers