Droits de l'homme : Amnesty International épingle le Cameroun

24/01/2013 à 15:51 Par Jeune Afrique

Amnesty International dénonce une fois de plus, dans un rapport publié ce jeudi 24 janvier, les violations des droits humains au Cameroun. Le jour même où Paul Biya effectue une visite en France...

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Fr@me - 04/02/2013 à 17h:02

Pensez vous qu'il existe une civilisation universelle ? Non ! Sachons accepter tout peuple avec ses particularités sans essayer de lui imposer les nôtres....

2.
christian TSANGA - 02/02/2013 à 14h:02

Dire que le Cameroun est un pays dans lequel les libertés reculent est une contre vérité. le Cameroun dans lequel je vis ne connait pas d'exécutions sommaires. la criminalité y existe comme en France ou aux USA. les prisons ont autant ici qu'ailleurs des problèmes. Hier puissant, aujourd'hui affaiblit, le raccourci est tout trouvé: opposant politique pourchassé, c'est court comme analyse. .

3.
poly - 01/02/2013 à 23h:02

Je veux parler de l' Homosexualité en effet le Cameroun à depuis longtemps la polygamie. je crois que l'occidentdevrait avant dépénaliser, la polygamie , polyandrie et autre avant de venir donner des leçons car sur ce plan nous sommes plus avancé qu'eux.car après le SIDA sans succès on tente avec l'homosexualité. une fois de plus nous résisterons. et nous nous battrons. .

4.
Pat2 - 24/01/2013 à 19h:01

Combien de années a t-il fallu à Amnesty International pour épingler le Cameroun pour des faits notoires non seulement Cameroun mais aussi dans d'autres pays d'Afrique. Quelle pertinence !!! Sans aucune impertinence, il ne me semble pas etre hors de propos en deduisant que les prisons de Kodengui (Yaounde) et New-Bell (Douala) semblent plus faciles à contrôler que celle de Guantanamo-Bay..

5.
massajo - 24/01/2013 à 19h:01

chers Mrs ce n'est pas que les droits de l'homme qui piétines mais tous ce qui est droit et libertés le résultat des courses c'est que un jour quelqu'un rendra compte au peuple .

6.
sessinou perpetue - 24/01/2013 à 17h:01

Je veux recevoir par email les revus.

Cameroun

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Le mégabarrage camerounais de Nachtigal, au coût estimé à 1 milliard de dollars, avance. Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", les principaux termes du contrat de réali[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui[...]

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces