Droits de l'homme : Amnesty International épingle le Cameroun

24/01/2013 à 15:51 Par Jeune Afrique

Amnesty International dénonce une fois de plus, dans un rapport publié ce jeudi 24 janvier, les violations des droits humains au Cameroun. Le jour même où Paul Biya effectue une visite en France...

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Fr@me - 04/02/2013 à 17h:02

Pensez vous qu'il existe une civilisation universelle ? Non ! Sachons accepter tout peuple avec ses particularités sans essayer de lui imposer les nôtres....

2.
christian TSANGA - 02/02/2013 à 14h:02

Dire que le Cameroun est un pays dans lequel les libertés reculent est une contre vérité. le Cameroun dans lequel je vis ne connait pas d'exécutions sommaires. la criminalité y existe comme en France ou aux USA. les prisons ont autant ici qu'ailleurs des problèmes. Hier puissant, aujourd'hui affaiblit, le raccourci est tout trouvé: opposant politique pourchassé, c'est court comme analyse. .

3.
poly - 01/02/2013 à 23h:02

Je veux parler de l' Homosexualité en effet le Cameroun à depuis longtemps la polygamie. je crois que l'occidentdevrait avant dépénaliser, la polygamie , polyandrie et autre avant de venir donner des leçons car sur ce plan nous sommes plus avancé qu'eux.car après le SIDA sans succès on tente avec l'homosexualité. une fois de plus nous résisterons. et nous nous battrons. .

4.
Pat2 - 24/01/2013 à 19h:01

Combien de années a t-il fallu à Amnesty International pour épingler le Cameroun pour des faits notoires non seulement Cameroun mais aussi dans d'autres pays d'Afrique. Quelle pertinence !!! Sans aucune impertinence, il ne me semble pas etre hors de propos en deduisant que les prisons de Kodengui (Yaounde) et New-Bell (Douala) semblent plus faciles à contrôler que celle de Guantanamo-Bay..

5.
massajo - 24/01/2013 à 19h:01

chers Mrs ce n'est pas que les droits de l'homme qui piétines mais tous ce qui est droit et libertés le résultat des courses c'est que un jour quelqu'un rendra compte au peuple .

6.
sessinou perpetue - 24/01/2013 à 17h:01

Je veux recevoir par email les revus.

Cameroun

Cameroun : sur le port de Kribi, Paul Biya joue la montre

Cameroun : sur le port de Kribi, Paul Biya joue la montre

 L'impatience grandit chez les candidats ayant postulé pour les deux terminaux, l'un à conteneurs et l'autre polyvalent, du port de Kribi, au Cameroun. Le dossier a été repris en main par la pr&eac[...]

Rap camerounais : "Mboko God", de Jovi, album incontournable !

Si, comme nous, vous attendiez l'album du rappeur camerounais Jovi avec impatience, vous ne serez pas déçus. Disponible depuis le 20 mai, "Mboko God" est une réussite incontestable.[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Football camerounais : les "stats" d'une crise historique

Trois CAN ratées, une Coupe du monde au goût amer, d'anciennes gloires qui se déchirent... Le football camerounais traverse actuellement l'une des pires périodes de son histoire. Où en est-il [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Rap camerounais : Tilla "La Marraine"

Impossible de passer à côté d'eux, ils illuminent la scène hip-hop camerounaise. L'un a créé son propre label, les deux autres connaissent des débuts fulgurants.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Rap camerounais : hip hip-hop hourra !

Les rappeurs camerounais vivent une véritable success-story. Leur recette ? Ils utilisent les langues du pays, évoquent le quotidien de leurs compatriotes et s'adressent directement à la jeunesse.[...]

Cameroun : Douala-Yaoundé par la nationale 3, l'axe du mal

La nationale 3 au Cameroun est l'une des routes les plus dangereuses au monde. Et ce ne sont pas quelques radars qui feront ralentir les chauffards.[...]

Unis pour le Cameroun : Boko Haram ? Même pas peur !

Unis pour le Cameroun, un collectif apolitique, a rassemblé plus de 20 000 personnes contre Boko Haram. Entraînant finalement dans leur mouvement le pouvoir et l'opposition[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers