Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

23/01/2013 à 14:28 Par Jeune Afrique

Les islamistes armés qui occupent le nord du Mali se sont préparés à l’intervention militaire actuelle depuis de longs mois. Ils devraient rapidement adopter une stratégie de guérilla sur laquelle les forces françaises et africaines pourraient bien se casser les dents.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

13 réaction(s)

1.
guerre des mots - 30/01/2013 à 11h:01

pourquoi le magazine jeune afrique traduit "ANSAR DINE" par "défenseurs de l'islam" alors qu'il veut dire "défenseurs de la religion" en effet en arabe "DINE=RELIGION" et non ISLAM ? que TF1 et BFM le traduise ainsi cela va de soit mais JA. .

2.
Venem - 27/01/2013 à 17h:01

Dépités Singa05, jeuneafricain et cies, désolé, faites le deuil de vos jihadistes et de leur charia pr le Sahel. Vs espériez secrètement leur entrée à Bamako, eh bien, c'est raté. Renvoyé aux calendes grecques. Pire, pr vous, tant que le soleil se lèvera sur cette terre, il n'y aura pas charia régnant sur le monde. Soldats d'allah est ce qu'ils se font appeler. C'est pas notre invention. .

3.
Damonzon - 26/01/2013 à 15h:01

Ils seront vaincus, de toute façon. Monsuer Venem, on veut réduire ce problème à un problème Noir/Blanc. Ce n'est pas la vérité. Les Touaregs qui se sont mis avec les terroristes se sont laissées manipuler . Les territoire que le MNLA revendique n'appartient pas aux seuls nomades, tout comme l'islam n'est l'apanage d'aucune race. .

4.
Damonzon - 25/01/2013 à 11h:01

Au moins, ils ne pourront pas utiliser les armes lourdes contre la population civile. Merci.

5.
SoSAD - 24/01/2013 à 12h:01

L'erreur faite par les djihadistes est de s'être aventurée hors de leur zone culturelle. Une fois en débacle, il ne pouvait plus se fondre dans la population. A kidal, la réalité pourrait être autrement. C'est à ce moment là que les hommes de Gamou pourraient être décisifs pour les démasquer..

6.
JEUNE AFRICAIN - 24/01/2013 à 11h:01

Ah oui c'est mieux comme ça !!! on avait le coté tout noir avec les médias et maintenant grâce a Venem on a le coté tout blanc !!! 1 - 1 c'est super la CAN 2013.

7.
singa05 - 24/01/2013 à 11h:01

Mr venem se sent seul aparama. jecri pour lui dire que des vaillants soldats d'allah ne se comporte pas ainsi. si cè ca la mission que allah nous a donné alors allah est comme nous.pourtant j sui sure q allah nè pas ag, ni moktar le borgne ni toi venem!cordialement partageons l'amour!!!!.

8.
Abe - 24/01/2013 à 03h:01

La tactique de Gurerilla au nord du Mali reste une crainte tres serieuse. Une des raisons valable de l'engagement de toute l'Afrique contre un phenomene facilement contagieux. .

9.
africain - 23/01/2013 à 23h:01

Des combattants d'allah ça. A moins que Allah soit le Diable ces terroristes ne sont rien d'autre que des enfants du diable. Des petits démons qui veulent faire croire au monde qu'ils agissent pour Dieu pour manipuler des croyants ignorants..

10.
PAUL - 23/01/2013 à 22h:01

Si les experts que nous avons fabriqué ne donnent pas d'importance à ces djihadistes que nous avons armé et entrainé, nous ne pourrons pas justifier la quantité de matières premières que nous allons extorquer aux indigènes pour notre contribution à l'effort de "guerre". nous avons tout compris..

Mali

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion pré[...]

Mali : en déplacement, IBK montre l'exemple dans la lutte contre Ebola

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu lundi à Kourémalé, dans le sud du pays, près de la frontière avec la Guinée, pour une visite symbolique consacrée[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : précautions et inquiétude chez les Français du Mali

Depuis l'annonce d'un cinquième cas d'Ebola au Mali, la communauté française, forte de 6.000 ressortissants et de 1.400 militaires, y observe avec inquiétude l'arrivée de[...]

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

La France a renforcé samedi son dispositif de lutte contre Ebola en étendant ses contrôles de santé, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée,[...]

Mali : les illusions perdues de Sirafily Diango

Ancien militant, le dramaturge Sirafily Diango a trouvé une façon de poursuivre la politique par d'autres moyens : l'écriture. Acteur, il sera sur les planches du festival Théâtres des[...]

Mali : des associations portent plainte pour viols et violences sexuelles pendant l'occupation du Nord

Six associations de défense des droits de l’homme ont déposé plainte, mercredi 12 novembre, au nom de 80 victimes de viols et violences sexuelles perpétrés lors de l’occupation des[...]

Mali : deux nouveaux décès causés par Ebola, des dizaines de personnes en quarantaine

Deux personnes - un ressortissant guinéen et un infirmier malien qui l'avait soigné - sont mortes du virus Ebola ces derniers jours dans une clinique de Bamako. Un médecin malien, considéré comme[...]

Mali : le corps d'un officier disparu en 2013 identifié par des tests ADN

Un corps exhumé d'un puits en mars 2014 à Kati, près de Bamako, a été "formellement identifié" par des tests ADN comme étant celui d'un officier malien disparu en 2013[...]

Bloomfield va noter six filiales de Bank of Africa

L'agence de notation Bloomfield Investment a été désignée par le groupe Bank of Africa pour noter six de ses filiales au Sénégal, en côte d'Ivoire, au Bénin, au Mali, au Niger[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers