Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

23/01/2013 à 14:28 Par Jeune Afrique

Les islamistes armés qui occupent le nord du Mali se sont préparés à l’intervention militaire actuelle depuis de longs mois. Ils devraient rapidement adopter une stratégie de guérilla sur laquelle les forces françaises et africaines pourraient bien se casser les dents.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

13 réaction(s)

1.
guerre des mots - 30/01/2013 à 11h:01

pourquoi le magazine jeune afrique traduit "ANSAR DINE" par "défenseurs de l'islam" alors qu'il veut dire "défenseurs de la religion" en effet en arabe "DINE=RELIGION" et non ISLAM ? que TF1 et BFM le traduise ainsi cela va de soit mais JA. .

2.
Venem - 27/01/2013 à 17h:01

Dépités Singa05, jeuneafricain et cies, désolé, faites le deuil de vos jihadistes et de leur charia pr le Sahel. Vs espériez secrètement leur entrée à Bamako, eh bien, c'est raté. Renvoyé aux calendes grecques. Pire, pr vous, tant que le soleil se lèvera sur cette terre, il n'y aura pas charia régnant sur le monde. Soldats d'allah est ce qu'ils se font appeler. C'est pas notre invention. .

3.
Damonzon - 26/01/2013 à 15h:01

Ils seront vaincus, de toute façon. Monsuer Venem, on veut réduire ce problème à un problème Noir/Blanc. Ce n'est pas la vérité. Les Touaregs qui se sont mis avec les terroristes se sont laissées manipuler . Les territoire que le MNLA revendique n'appartient pas aux seuls nomades, tout comme l'islam n'est l'apanage d'aucune race. .

4.
Damonzon - 25/01/2013 à 11h:01

Au moins, ils ne pourront pas utiliser les armes lourdes contre la population civile. Merci.

5.
SoSAD - 24/01/2013 à 12h:01

L'erreur faite par les djihadistes est de s'être aventurée hors de leur zone culturelle. Une fois en débacle, il ne pouvait plus se fondre dans la population. A kidal, la réalité pourrait être autrement. C'est à ce moment là que les hommes de Gamou pourraient être décisifs pour les démasquer..

6.
JEUNE AFRICAIN - 24/01/2013 à 11h:01

Ah oui c'est mieux comme ça !!! on avait le coté tout noir avec les médias et maintenant grâce a Venem on a le coté tout blanc !!! 1 - 1 c'est super la CAN 2013.

7.
singa05 - 24/01/2013 à 11h:01

Mr venem se sent seul aparama. jecri pour lui dire que des vaillants soldats d'allah ne se comporte pas ainsi. si cè ca la mission que allah nous a donné alors allah est comme nous.pourtant j sui sure q allah nè pas ag, ni moktar le borgne ni toi venem!cordialement partageons l'amour!!!!.

8.
Abe - 24/01/2013 à 03h:01

La tactique de Gurerilla au nord du Mali reste une crainte tres serieuse. Une des raisons valable de l'engagement de toute l'Afrique contre un phenomene facilement contagieux. .

9.
africain - 23/01/2013 à 23h:01

Des combattants d'allah ça. A moins que Allah soit le Diable ces terroristes ne sont rien d'autre que des enfants du diable. Des petits démons qui veulent faire croire au monde qu'ils agissent pour Dieu pour manipuler des croyants ignorants..

10.
PAUL - 23/01/2013 à 22h:01

Si les experts que nous avons fabriqué ne donnent pas d'importance à ces djihadistes que nous avons armé et entrainé, nous ne pourrons pas justifier la quantité de matières premières que nous allons extorquer aux indigènes pour notre contribution à l'effort de "guerre". nous avons tout compris..

Mali

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Selon des sources sécuritaires maliennes, un Casque bleu de la Minusma été tué et un autre grièvement blessé par des tirs d'assaillants non identifiés dans la nuit de lundi à[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de[...]

Mali : l'armée accusée d'avoir exécuté neuf personnes à Tin Hama

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Deux importants chefs jihadistes tués dans le nord du Mali par l'armée française

Le ministère français de la Défense a affirmé mercredi dans un communiqué avoir neutralisé deux importantes figures du jihadisme dans le nord du Mali : Abdelkrim al-Targui et Ibrahim Ag[...]

Mali : le chef jihadiste Abdelkrim al-Targui tué par l'armée française

Abdelkrim al-Targui, l'un des principaux chefs d'Aqmi, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par l'armée française dans le nord-est du Mali. Plusieurs autres jihadistes ont[...]

Mali : un blessé dans une attaque contre la Minusma à Bamako

Un gardien d'une résidence de la Minusma à Bamako a été blessé par balle, mercredi, par un homme armé qui a réussi à prendre la fuite, abandonnant sur place deux grenades[...]

Le Mali parviendra-t-il à sceller son accord de paix ?

Officiellement signé le 15 mai à Bamako par le gouvernement, l'accord de paix n'est pas encore définitivement scellé au Mali. Les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) souhaitent[...]

Mali : trois militaires maliens tués près de Tombouctou

Trois soldats maliens ont été tués lundi matin près de Tombouctou, lors d'une attaque menée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers