Peter Bouckaert : "Si la France ne fait rien, elle sera éclaboussée par les bavures de ses alliés" au Mali

21/01/2013 à 16:35 Par Jeune Afrique

Peter Bouckaert est directeur de la section Urgences de Human Rights Watch. Il confie à Jeune Afrique son analyse de la situation au Mali, où l'armée française intervient depuis le 11 janvier au côté de Bamako pour défaire les islamistes qui occupent le Nord.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
flawintas - 23/01/2013 à 19h:01

Il est tout à fait juste que l´armée française évite des exactions sur la population malienne d´oú quelle vienne, car on a constaté l´énorme appui qu´elle a reçue de la part de cette popultion. de façon générale. Sans son intervention sûrement qu´on assisterait au découpage du Mali, car l´armée malienne est plus compétente pour faire un coup d´Etat, qu´à défendre sont intégrité territoriale..

2.
marc cadul - 22/01/2013 à 20h:01

On fait comme si par définition, l'armée française est incapable de bavures. On a une très fausse image de soi en Occident me semble-t-il....

3.
ERASER - 22/01/2013 à 16h:01

Ils n'auraient pas du DETRUIRE la Lybie. Et ces Touaregs qui crient a la bavure C'est eux qui ont INVITE les Jihadistes et Al qaeda.C'est eux qui ont proclame l'Independance de l'AZAOUAD Ils ont seme le vent, ils recolteront la tempete!!.

4.
Damonzon - 22/01/2013 à 15h:01

Où était ce Monsieur quand on a massacré les soldats maliens désarmés à Aguel-Hoc ? Où était-il quand on coupait les pieds et les mains à Gao, Tombouctou ? Où était-il quand on lapidait à morts de couples dit illégitimes ? Où était-il quand on violait les fillettes à Ansongo, Douenzan ...? Sait-il qu'il y a des Touaregs dans l'armée et dans les forces de sécurité maliennes ?.

5.
adam - 21/01/2013 à 19h:01

Lool c'est des touaregs membres du Mnla qui appellent ce pauvre Mr pour lui raconter des histoires, sinon il n'a aucune preuve de ce qu'il raconte. En plus Mr Bouckaert ou etiez vous en 2012 au moment ou les touareg et leurs allies egorgeaient, pillaient, viollaient, mutillaient et detruisaient tout sur leur passage? .

6.
Sankaratom - 21/01/2013 à 19h:01

Arretez la, arretez! Le djihadistes ne cachent parmi les populations civiles deja on crie comme si on avait decouvert une fosse commune. Il n'y a pas de guerre propre. Pourquoi n'allez-vous pas vous interesser aux exactions US en Afghanistan?.

7.
bouba - 21/01/2013 à 17h:01

Je penses que dire que la France sera eclaboussée par les bavures de ses alliés n'est qu'un stigma des armées Africaines et des Africains en general. Ne pensez vous pas que le Mali pourrait etre aussi eclaboussée par la bavure de ses alliés; la France, les USA, etc....Comme celles produites en Afganistant, Iraq?.

Mali

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

Rarement mission onusienne aura autant été prise pour cible. Dans le Nord, les soldats de la Minusma sont seuls et en première ligne. Mines, tirs de roquettes et attentats ont déjà fait[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers