Mali : situation confuse autour de Diabali

18/01/2013 à 17:50 Par Jeune Afrique

Le maire de Diabali, Oumar Diakité, a annoncé le vendredi 18 janvier la reprise de la ville stratégique de Diabali, conquise quatre jours plus tôt par les islamistes radicaux. Mais la situation ne serait pas encore si claire.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
LOUP - 18/01/2013 à 20h:01

Bien que la population malienne soit paniqué elle ne réalise pas jusqu'à présent la gravité de la situation. Restons derriere notre ARMEE et felicitons nos amis notamment la FRANCE .

2.
Karibushi - 18/01/2013 à 20h:01

Les habitants du Sahel sont sacrifiés par l'actuel système d'exploitation économique et inhumain. A l'échelle du minuscule Neguev, le Sahel est un géant en capacités de développement économiques sans pétrole ni gaz mais l'eau souterraine. Et voilà qu'on a même besoin de son ancien colonisateur pour se massacrer..

3.
alihamdb - 18/01/2013 à 19h:01

Les algeriens croyaient negocier les terroristes. Je crois kil doivent revoir leur position. Le MNLA ne doit jamais etre armer. Il a ressu les armes Sarkozy pour combattre les terroristes.Mais s'est associer a eux pour desintegrer le Mali, Il n'est pas un interlocuteur valable. Les touaregs du MNLA representent 15% d la population du Nord. .

4.
Karibushi - 18/01/2013 à 19h:01

Comme son nom, le pays est un mali économique grave avant d'être politique. Du printemps arabe et des effets collatéraux du lynchage de la Libye vient un processus de domino qui atteint les pays chétifs africains du Sahel. A qui le tour si? Dommage que les leaders africains ne font rien pour l'éviter!.

Mali

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers