Guerre au Mali : la France "pas seule", mais presque

17/01/2013 à 16:01 Par Jeune Afrique

La France apparaît pour le moment bien isolée sur le terrain dans l’intervention contre les islamistes radicaux au Mali. En attendant le déploiement des forces de la Cedeao et des pays africains tels que le Tchad et le Burundi, les soutiens n’arrivent qu’au compte-goutte, notamment en provenance de l’Europe. Passage en revue de l’aide, hors-africaine, apportée à la France.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
jaques - 22/01/2013 à 18h:01

L'Espagne à mis un avion transporteur à la disposition de la France aussi.

2.
glouni - 18/01/2013 à 20h:01

et bien quand les americains disent on vous prete un avion de transport pour vous epauler au Mali, il faut comprendre: on vous loue un avion 20 000 000$ la semaine n'y voir aucune implication et aucune aide. juste du commerce. http://warnewsupdates.blogspot.fr/2013/01/us-decides-to-assist-french-in-mali.html Ce n'est pas le cas de tout les pays engagés ceci dit mais je n'ai pas de sources..

3.
Malien - 17/01/2013 à 23h:01

Une fois encore merci aux troupes francaises, sans elles tout le Mali serait aujourd'hui entre les mains de ces islamistes. La CEDEAO se prepare depuis le debut de cette crise et on ne voit toujours rien de son cote. Et l'Afrique du Sud dans tout ca ? Il faut eviter de faire la politique de l'autruche comme ATT..

4.
HD - 17/01/2013 à 19h:01

En finir avec le terrorisme en face est une bonne chose, grâce à tout cet arsenal militaire, mais il faut s'attendre aussi au terrorisme qui arrive par derrière, celui de la vengeance des soldats et peuple du sud malien sur les peuple touareg du Nord. .

5.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Si les dirigeants du monde veulent éradiquer rapidement le terrorisme qui plane comme une épée de Damoclès sur nos têtes, ils doivent, sans hésiter, venir en aide à la France de la meilleure manière qui soit, en acceptant d'engager dans la guerre non seulement des moyens logistiques mais aussi des hommes et des armements, en acceptant de venir sur le théâtre de la guerre..

6.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Le monde tout entier doit se mobiliser, tous les gouvernements du monde doivent s'unir pour combattre ensemble ce terrible et diabolique terrorisme qui menace la paix et la sécurité du monde entier. .

7.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Aucun pays, aucune nation ne devrait craindre de subir des pertes, de quelque nature qu'elles soient, en s'engageant dans cette guerre..

Mali

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers