Guerre au Mali : la France "pas seule", mais presque

17/01/2013 à 16:01 Par Jeune Afrique

La France apparaît pour le moment bien isolée sur le terrain dans l’intervention contre les islamistes radicaux au Mali. En attendant le déploiement des forces de la Cedeao et des pays africains tels que le Tchad et le Burundi, les soutiens n’arrivent qu’au compte-goutte, notamment en provenance de l’Europe. Passage en revue de l’aide, hors-africaine, apportée à la France.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
jaques - 22/01/2013 à 18h:01

L'Espagne à mis un avion transporteur à la disposition de la France aussi.

2.
glouni - 18/01/2013 à 20h:01

et bien quand les americains disent on vous prete un avion de transport pour vous epauler au Mali, il faut comprendre: on vous loue un avion 20 000 000$ la semaine n'y voir aucune implication et aucune aide. juste du commerce. http://warnewsupdates.blogspot.fr/2013/01/us-decides-to-assist-french-in-mali.html Ce n'est pas le cas de tout les pays engagés ceci dit mais je n'ai pas de sources..

3.
Malien - 17/01/2013 à 23h:01

Une fois encore merci aux troupes francaises, sans elles tout le Mali serait aujourd'hui entre les mains de ces islamistes. La CEDEAO se prepare depuis le debut de cette crise et on ne voit toujours rien de son cote. Et l'Afrique du Sud dans tout ca ? Il faut eviter de faire la politique de l'autruche comme ATT..

4.
HD - 17/01/2013 à 19h:01

En finir avec le terrorisme en face est une bonne chose, grâce à tout cet arsenal militaire, mais il faut s'attendre aussi au terrorisme qui arrive par derrière, celui de la vengeance des soldats et peuple du sud malien sur les peuple touareg du Nord. .

5.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Si les dirigeants du monde veulent éradiquer rapidement le terrorisme qui plane comme une épée de Damoclès sur nos têtes, ils doivent, sans hésiter, venir en aide à la France de la meilleure manière qui soit, en acceptant d'engager dans la guerre non seulement des moyens logistiques mais aussi des hommes et des armements, en acceptant de venir sur le théâtre de la guerre..

6.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Le monde tout entier doit se mobiliser, tous les gouvernements du monde doivent s'unir pour combattre ensemble ce terrible et diabolique terrorisme qui menace la paix et la sécurité du monde entier. .

7.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Aucun pays, aucune nation ne devrait craindre de subir des pertes, de quelque nature qu'elles soient, en s'engageant dans cette guerre..

Mali

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Mali : les cinq humanitaires capturés en février ont été libérés par l'armée française

Les cinq humanitaires maliens, dont quatre employés du Comité international de la Croix-Rouge au Mali, capturés le 8 février ont été libérés jeudi par l'armée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar retiré en Libye ?

Selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la présence en Libye de Mokhtar Belmokhtar serait une menace pour la paix. Le jihadiste algérien et ses hommes avaient occupé pendant[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces