Guerre au Mali : la France "pas seule", mais presque

17/01/2013 à 16:01 Par Jeune Afrique

La France apparaît pour le moment bien isolée sur le terrain dans l’intervention contre les islamistes radicaux au Mali. En attendant le déploiement des forces de la Cedeao et des pays africains tels que le Tchad et le Burundi, les soutiens n’arrivent qu’au compte-goutte, notamment en provenance de l’Europe. Passage en revue de l’aide, hors-africaine, apportée à la France.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
jaques - 22/01/2013 à 18h:01

L'Espagne à mis un avion transporteur à la disposition de la France aussi.

2.
glouni - 18/01/2013 à 20h:01

et bien quand les americains disent on vous prete un avion de transport pour vous epauler au Mali, il faut comprendre: on vous loue un avion 20 000 000$ la semaine n'y voir aucune implication et aucune aide. juste du commerce. http://warnewsupdates.blogspot.fr/2013/01/us-decides-to-assist-french-in-mali.html Ce n'est pas le cas de tout les pays engagés ceci dit mais je n'ai pas de sources..

3.
Malien - 17/01/2013 à 23h:01

Une fois encore merci aux troupes francaises, sans elles tout le Mali serait aujourd'hui entre les mains de ces islamistes. La CEDEAO se prepare depuis le debut de cette crise et on ne voit toujours rien de son cote. Et l'Afrique du Sud dans tout ca ? Il faut eviter de faire la politique de l'autruche comme ATT..

4.
HD - 17/01/2013 à 19h:01

En finir avec le terrorisme en face est une bonne chose, grâce à tout cet arsenal militaire, mais il faut s'attendre aussi au terrorisme qui arrive par derrière, celui de la vengeance des soldats et peuple du sud malien sur les peuple touareg du Nord. .

5.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Si les dirigeants du monde veulent éradiquer rapidement le terrorisme qui plane comme une épée de Damoclès sur nos têtes, ils doivent, sans hésiter, venir en aide à la France de la meilleure manière qui soit, en acceptant d'engager dans la guerre non seulement des moyens logistiques mais aussi des hommes et des armements, en acceptant de venir sur le théâtre de la guerre..

6.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Le monde tout entier doit se mobiliser, tous les gouvernements du monde doivent s'unir pour combattre ensemble ce terrible et diabolique terrorisme qui menace la paix et la sécurité du monde entier. .

7.
Adama Nouhounzo DIARRA - 17/01/2013 à 18h:01

Aucun pays, aucune nation ne devrait craindre de subir des pertes, de quelque nature qu'elles soient, en s'engageant dans cette guerre..

Mali

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si [...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de[...]

Mali : l'armée accusée d'avoir exécuté neuf personnes à Tin Hama

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Deux importants chefs jihadistes tués dans le nord du Mali par l'armée française

Le ministère français de la Défense a affirmé mercredi dans un communiqué avoir neutralisé deux importantes figures du jihadisme dans le nord du Mali : Abdelkrim al-Targui et Ibrahim Ag[...]

Mali : le chef jihadiste Abdelkrim al-Targui tué par l'armée française

Abdelkrim al-Targui, l'un des principaux chefs d'Aqmi, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par l'armée française dans le nord-est du Mali. Plusieurs autres jihadistes ont[...]

Mali : un blessé dans une attaque contre la Minusma à Bamako

Un gardien d'une résidence de la Minusma à Bamako a été blessé par balle, mercredi, par un homme armé qui a réussi à prendre la fuite, abandonnant sur place deux grenades[...]

Le Mali parviendra-t-il à sceller son accord de paix ?

Officiellement signé le 15 mai à Bamako par le gouvernement, l'accord de paix n'est pas encore définitivement scellé au Mali. Les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) souhaitent[...]

Mali : trois militaires maliens tués près de Tombouctou

Trois soldats maliens ont été tués lundi matin près de Tombouctou, lors d'une attaque menée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad. [...]

L'ONU accuse le Mali de manquer de reconnaissance pour ses "sacrifices"

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous, s'est insurgé samedi à Bamako contre un manque de reconnaissance des autorités maliennes envers la force internationale dans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers