CAN 2013 : incertitudes autour de la participation du Togolais Emmanuel Adebayor

11/01/2013 à 11:49 Par Jeune Afrique

La participation d'Emmanuel Adebayor à la CAN 2013 était toujours incertaine, vendredi 11 janvier. Après maintes tergiversations, le footballeur togolais Emmanuel Adebayor avait annoncé, selon l'Équipe, qu'il ne serait pas de la Coupe d'Afrique des Nations, qui se tiendra du 19 janvier au 10 février en Afrique du Sud. Mais, en fin d'après-midi, le directeur de la cellule de communication du joueur a démenti cette information, selon RFI.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
julo - 14/01/2013 à 20h:01

Adolphe Kilomba c'est à cause des gens comme toi dépourvu du sens de la critique que l'Afrique n'avance pas. Pose toi la question pourquoi Adebayor réagit Ainsi. tu ne regardes pas le long terme. avant de réagir pense toujours aux générations futures le combat de Adebayor est axé vers le futur. Le .

2.
Komi Foli - 12/01/2013 à 22h:01

A la lectures des commentaires on cromprend pourquoi ce Togo n'evoluera jamais. Ade denonce une situation et au lieu de le soutenir on nous dis qu'on pas besoin de lui. Dommage!.

3.
kero - 11/01/2013 à 15h:01

pas grave, en tout cas la fete sera belle avec ou sans Adebayor.

4.
bigtchak - 11/01/2013 à 13h:01

Il est temps que les Togolais se disent que la plus grave erreur c'est d'avoir rendu Adebayor indispensable a la selection nationnale. Il faut que les togolais apprennent a jouer sans adebayor qui ne veut plus grandir. Tout le monde sait que le Togo a des probleme, mais c'est par la concertation qu'on y arrive a resoudre les problemes. .

5.
Adolphe Kilomba - 11/01/2013 à 12h:01

Qu'il s'en aille Adebayor, l'équipe du Togo survivra sans lui. Il se prend pour un Messie?C'est regrettable comme comportement de la part de nos joueurs africains!Au lieu de servir leurs pays, ils veulent se faire prier...triste!.

Togo

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de l'&ea[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Togo : en attendant la présidentielle, le gouvernement persévère

À moins d'un an de la présidentielle togolaise, le climat politique est relativement serein. L'occasion pour le pouvoir de poursuivre les réformes et d'améliorer le quotidien des Togolais.[...]

Togo : comme Nubukpo, ils ont répondu "présents, président !"

Ces quadras issus de grandes écoles ont tous fait une belle carrière à l'étranger. Le chef de l'État les a convaincus de mettre leurs compétences au service du pays.[...]

Togo : tout augmente... sauf le pouvoir d'achat

Entre 2000 et 2010, les prix auraient augmenté de 33 % en moyenne, au Togo, ce qui a entraîné une baisse du pouvoir d'achat de près de 25 % durant la même période. Dans un pays où[...]

Quand Lomé se rêve en Singapour

Lomé veut être une plateforme financière majeure en Afrique de l'Ouest. Et prend exemple sur Singapour.[...]

Société générale lorgne le Togo

 La banque française Société générale a décidé de s'implanter au Togo, où elle a demandé un agrément. SG Togo serait une succursale de SG Bénin,[...]

Gervais Koffi Djondo : "En Afrique de l'Ouest, une seule compagnie aérienne suffit"

Impliqué à la fois dans les secteurs aérien et bancaire, l'homme d'affaires togolais plaide pour un regroupement des transporteurs nationaux... et revient sur la crise de gouvernance à Ecobank.[...]

Le groupe Accor expulsé de l'hôtel Mercure Sarakawa de Lomé

 Le groupe français Accor, gérant de l'hôtel Mercure Sarakawa à Lomé, a été expulsé samedi, suite à une décision de justice relative à un litige qui[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers