Pour Youssou Ndour, le Paris-Dakar doit changer de nom ou revenir en Afrique. Qu'en pensez-vous ?

09/01/2013 à 18:49 Par Jeune Afrique

Le Paris-Dakar, même exilé en terre sud-américaine, s’invite dans l’actualité africaine. Le chanteur et  ministre sénégalais du Tourisme, Youssou Ndour, a estimé, selon un de ses proches, mercredi 9 janvier, que le rallye Dakar, délocalisé depuis cinq éditions pour des raisons de sécurité, devait "reprendre son parcours" en Afrique ou "abandonner" son label.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

23 réaction(s)

1.
Michel - 05/01/2014 à 18h:01

Je pense que l'on devrait changer le nom si le rallye ne revient pas en Afrique. Ca n'a plus de sens..

2.
Babs - 12/03/2013 à 17h:03

M. Youssou Ndour se raconte des histoires ! Il n'est pas à sa place dans ce gouvernement et il comprend tout à l'envers ! Il le sait très bien. Alors qu'il retourne à la chanson, un domaine dans lequel il excelle !.

3.
Rachelle - 29/01/2013 à 18h:01

A cause du bandidisme des touaregs dans le sahara le rally a quitte l'Afrique pour l'Amerique. .

4.
Ussu jaakunnda - 29/01/2013 à 16h:01

Je ne suis pas d'acord avec youssou, parceque la raison de securité ne permet plus de pouvoir continuer en Afrique , et le nom de Dakar le Senegal continue a beneficier « publier le nom aussi est important, vaut mieux que rien».

5.
babou052 - 20/01/2013 à 12h:01

le Ministre a raison , le Paris-Dakar doit revenir au sénégal, il doit oeuvrer pour , car l'économie touristique du pays avit un atout, il doit régler le problème sécuritaire avec la Mauritanie, c'est capital bonne chance à toi Youssou .

6.
athena56 - 11/01/2013 à 12h:01

Je suis d'accord avec Youssou Ndour. Il a parfaitement raison. L'Afrique ne peut s'exporter n'importe comment. A qui cela profite ????? Vive nos artistes qui réagissent aux bizarreries du monde du Fric......

7.
laquachenn - 10/01/2013 à 17h:01

que youssou n'dour organise'son:Dakar -musical à lui'!! et laisse les sportifs automobiles continuer leur-ralye!; a t il déposé 1-'droit d'auteur sur le :nom-dakar!?;l'on trouve des-villes portant le Nom:Paris aux- USA;Côte d'ivoire!,sans que 'le Ciel ne tombe sur nos têtes!.

8.
Houphouët-Boigny - 10/01/2013 à 17h:01

quel mal y a t il à ce que le Nom-DAKAR continue d'être:Célébré grace à ce Ralye-auto!?;que youssou n'dour organise 'son-Dakar à lui pour'concurencer l'autre course afin de conserver la propriété-exc dilusive de'son-héritage!' qu'il sache que les:Sénégalais noment leur-Cité:"N'dakarou"!!;et non pas:Dakar!!;soit dit en passant!,Nanga-Dèf!?!!.

9.
wemba - 10/01/2013 à 16h:01

tout à fait d'accord avec Youssou Ndour. Sinon pourquoi pas négocier avec les organisateurs une certaines rétro-cession des bénéfices générés par cette manifestation, ceci au profit des populations les plus démunies?.

10.
Ehoui - 10/01/2013 à 16h:01

Pas de "Dakar"sans l'Afrique , pas d'Afrique sans Dakar...le droit au nom doit être reconnu et protégé en s'inspirant d'une réalité ..

Sénégal

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex