Centrafrique : débuts des négociations entre Bangui et les rebelles à Libreville

09/01/2013 à 13:14 Par Jeune Afrique

Les pourparlers entre le régime du président François Bozizé, la rébellion du Séléka et l'opposition ont débuté mercredi 9 janvier à Libreville, sous l'égide des pays d'Afrique centrale. Le chef de l'État centrafricain n'est pas présent à la table des négociations.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

1 réaction(s)

1.
Stephane Solet - 09/01/2013 à 14h:01

Il faut.que Bozizé parte il a mis le pays dans le KO total avec un bilan négatif sur tout point de vue le pays est rouge de terre il n'y a pas de goudron il roule en gros 4x4 mais il n'y a pas de route W.

Centrafrique

Élections en Centrafrique : au moins 17 millions de dollars manquent à l'appel

Élections en Centrafrique : au moins 17 millions de dollars manquent à l'appel

À l'ouverture d'une conférence sur l'aide à la Centrafrique à Bruxelles, la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, a exhorté mardi la communauté internat[...]

Centrafrique : Catherine Samba-Panza reçue le 27 mai à l'Élysée

La présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, doit être reçue le 27 mai à l'Élysée par le chef de l'État français, François Hollande, a appris[...]

Centrafrique : un neveu de François Bozizé porte plainte contre Michel Sapin

Ange Ouefio Goningai, un neveu de l'ex-président de la République centrafricaine François Bozizé, a porté plainte contre le ministre français des Finances, à qui il reproche le gel[...]

Centrafrique : plus de 350 enfants-soldats relâchés par des groupes armés

Plus de 350 enfants-soldats, dont plusieurs âgés de moins de 12 ans, ont été libérés jeudi par des groupes armés centrafricains, à la suite d'un accord signé avec[...]

Centrafrique : ce qu'il faut retenir du forum de Bangui

Le forum de Bangui s'est achevé lundi par une cérémonie solennelle organisée à l'Assemblée nationale. Pendant une semaine, près de 600 participants venus des quatre coins du pays[...]

Centrafrique : CSP, son ministre et les "grandes oreilles"

Après l'affaire du prêt angolais dont les modalités et la répartition ont beaucoup fait jaser à Bangui, le gouvernement de transition que préside Catherine Samba-Panza (CSP)[...]

Centrafrique : la justice française va enquêter sur l'affaire des viols sur mineurs

Le procureur de la République de Paris a annoncé jeudi que des juges français vont enquêter sur les accusations de viols commis par des militaires de l’opération Sangaris sur des mineurs[...]

Viols sur mineurs : la Centrafrique va engager des poursuites contre les militaires français accusés

L'État centrafricain va engager des poursuites contre les militaires français accusés de viol d'enfants à Bangui.[...]

Centrafrique : les groupes armés s'engagent à libérer leurs enfants-soldats

En marge du Forum de Bangui, huit groupes rebelles centrafricains ont signé mardi un accord avec le pouvoir au sujet de la libération des enfants-soldats enrolés de force dans leurs troupes. Un pas important[...]

Centrafrique : à quoi sert le forum de Bangui ?

Après plusieurs reports, le forum de Bangui s'est finalement ouvert lundi dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. Ces assises de la réconciliation, qui se dérouleront toute la semaine, constituent[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers