Soungalo Ouattara a été élu président de l'Assemblée nationale burkinabè

28/12/2012 à 15:09 Par Jeune Afrique

L’Assemblée nationale burkinabé a un nouveau président. Soungalo Ouattara a été élu vendredi 28 décembre, lors de la première session de la nouvelle assemblée issue des élections couplées du 2 décembre dernier.  

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
apa.apa. - 28/12/2012 à 18h:12

De toute facon,Blaise,desormais est dans une posture tel qu'il lui sera difficile de montrer un autre visage que celui de''l'ange''mediateur.CI-Mali-Togo-Guinee-Guinee.Bissau,que sais-je encore,pour etre bon mediateur ,il faut en savoir beaucoup. .

2.
REFERENDUM 2014 - 28/12/2012 à 18h:12

Merci pour l'article.Le pouvoir sait qu'il n'ya pas grand chose à sortir de l'assemblée d'ou la nommination de SOUNGALO,homme rompu au travail mais pas trés politique. Rendez vous en 2014 pour le referendum qui permettra à Blaise de deverouiller l'article 37 pour se representer une fois de plus..

3.
apa.apa. - 28/12/2012 à 18h:12

1 vaut mieux que 0,si tres courageusement d'autres personalites politiques s'etaient demarquer de la ploitique menee par Blaise,le Burkina aurait depuis longtemps connu une autre configuration politique.Mais en general rien que des Yes Men(beni-oui-oui)comme le dirait l'autre.Courage Zeph.Seule l'audace pourra faire bouger les lignes en Afrique. .

4.
leprinceheritie - 28/12/2012 à 17h:12

je salut la classe politique du Faso, aussi je souhaite bon vent à la nouvelle assemblée en qui le peuple Burkinabè a mis toute sa confiance. les députes doivent se pencher sur les conditions de vie leurs électeurs, tout mettre en ?uvre pour répondre aux attentes de la population et non pour vos propres intérêts ou celui de votre parti politique.

Burkina Faso

Burkina Faso : le général Gilbert Diendéré démis de ses fonctions

Burkina Faso : le général Gilbert Diendéré démis de ses fonctions

Le président de la transition, Michel Kafando, a mis fin jeudi par décret aux fonctions de chef d’État-major particulier à la présidence du Faso du général Gilbert Diend&eac[...]

Burkina Faso : il faut "transformer l'essai"

Les Français disent souvent "que d'un mal peut naître un bien", tandis que chez les musulmans, on aime à se répéter le célèbre "il vous arrivera de mal[...]

Burkina Faso : un certain malaise chez les amis de Blaise

Que vont devenir les anciens cadres du parti de Blaise Compaoré après la chute de leur mentor ? Les nouvelles forces politiques au pouvoir hésitent entre deux démarches.[...]

Burkina Faso : les civils au garde-à-vous ?

Depuis le départ de Blaise Compaoré, le pays, en pleine transition, s'est doté d'un exécutif bicéphale. À la présidence, Michel Kafando le diplomate ; à la primature,[...]

Burkina : 24 morts et 625 blessés dans l'insurrection populaire contre Blaise Compaoré

Selon un comité d'experts désigné par le Premier ministre Zida, 24 personnes sont mortes et 625 ont été blessées à travers le pays entre fin octobre et début novembre,[...]

Burkina : Moustapha Chafi, un nomade à découvert

Moustapha Chafi ne se mêlait pas de politique intérieure, mais ce conseiller de l'ombre a perdu, le 31 octobre, son principal protecteur en la personne de Blaise Compaoré.[...]

Gouvernement burkinabè : démission d'Adama Sagnon, compromis dans l'affaire Zongo

Sous pression de la société civile depuis hier, Adama Sagnon a démissioné mardi de son poste de ministre de la Culture dans le gouvernement de la transition. Ancien procureur sous la présidence[...]

Burkina Faso : Isaac Zida, toujours en première ligne

Peut-être le puissant général Diendéré tire-t-il des ficelles en coulisses. Mais le 31 octobre, c'est bien le lieutenant-colonel Zida qui a remplacé Compaoré au sommet[...]

Guillaume Soro : "Blaise Compaoré a évité le pire, et c'est le plus important"

L'ancien chef rebelle ivoirien a longtemps bénéficié des conseils et des largesses de son grand frère burkinabè. Aujourd'hui, Guillaume Soro réagit pour la première fois aux[...]

Burkina : Zida entend multiplier les réformes et lutter contre la corruption

À l'issue du premier conseil des ministres de son gouvernement, le lieutenant-colonel Isaac Zida a promis lundi de mener de nombreuses réformes et a désigné une cible : la corruption.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces