Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo visée par un mandat d'arrêt de la CPI

22/11/2012 à 15:44 Par Jeune Afrique

La Cour pénale internationale a annoncé, jeudi 22 novembre, avoir émis un mandat d'arrêt international contre l'ex-première dame ivoirienne, Simone Gbagbo. La balle est désormais dans le camp de la justice ivoirienne, et donc dans celui du président Alassane Ouattara.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

35 réaction(s)

1.
koudou - 27/11/2012 à 11h:11

ceux qui ont un sentiment d'amour pour mme gbagbo n'ont pas vue le massacre des femmes d'abobo gare. pour memoire son ami journalise sur le 20h de LMP TV a fait croir que c'est du bissap que les femmes ont versé sur leurs cous.

2.
Ngoua Eyalou Yannick mac - 26/11/2012 à 21h:11

C'est toujours la même histoire de deux poids deux mesures!La CPI,nous donne l'impression d'avoir été crée pour les anciens chefs d?État africains, et aujourd'hui pour leurs épouses.A L'allure où vont les choses, cette haute juridiction va finir par ressembler à une instance mise en place et apte à ne juger que les africains. .

3.
clo77 - 26/11/2012 à 09h:11

au moment où l'UMP donne ce spectacle affligeant on resort les bagbo. Au fait qui doit être traduit en cpi de fillon ou copé. l'onu a-t-elle une idée????.

4.
el fuego - 24/11/2012 à 14h:11

On dit qu'elle est indirectement liée aux crimes mais Mr Ouattara les a,elle et son mari,"déclaré non coupable". Dites-moi comment les chefs de l'armée,la police et la gendarmerie sont-ils aujourd'hui coupables de rien et de rien du tout? Elle et son mari,glorieusement,INCH ALLAH,recouvront la LIBERTE. Ce mandat c'est depuis le temps de Mr SARKOZY,or en ce moment aucune vérité ne voyais la lumiè..

5.
DJORK - 24/11/2012 à 12h:11

PRINCE, calmez-vous! Mme Gbagbo ne sera pas transférée par Ouattara dc doucement! Elle est mauvaise et c'est un fait, c'est elle qui a conduit son mari là où il se trouve! Comme onle dit "si tu ne peux pas arrange, faut pas gâter" et c'est ce que Simone a fait!.

6.
CHARLES - 24/11/2012 à 09h:11

GBAGBO et sa femme sont mauvais parcequ' ils veulent pas faire ce que voulait la france.GBAGBO est un homme mm ouattara ne peut pas nier ça.Pendant 10 ans la france a pleuré parceque GBAGBO a refusé de payer 10 milliards d euros a la france ,ce que payaient les autre avant lui.meme si GBAGBO va mourrir en prison tt l afrique ne l'oubliera a jamais..

7.
CHARLES - 24/11/2012 à 09h:11

Les tuaregs reclament leur independance pour mieu controler l 'uranium que la france vole depuis 1887 et le peuple tuareg du niger,mauritanie et mali ne touchent rien.ils veulent créer un etat tuareg c est tout.Arreter de les appeler terroristes..

8.
CHARLES - 24/11/2012 à 08h:11

si la guerre au nord du mali sera la guerre de liberation de toute l afrique francophone ds la main de la france.la france et ses entreprisent pillent les tuaregs depuis des années.

9.
Bangaly Traore - 23/11/2012 à 22h:11

Il est temps pour la verite et la justice,et l'impunite n'a plus sa place nous sommes pour une justice libre et transparente..

10.
Aboudra - 23/11/2012 à 20h:11

Elle merite ce qu'elle a semé. La justice va toujours triompher. IL faut que les africains sachent une fois de plus que le droit humain existe partout dans le monde. Et cela est quelque chose qu'ils ne peuvent pas enlever à autrui..

Côte d'Ivoire

Une nouvelle carte diplomatique pour la Côte d'Ivoire

Une nouvelle carte diplomatique pour la Côte d'Ivoire

D'ici à 2018, la Côte d'Ivoire devrait s'être dotée de 175 représentations diplomatiques. Résultat d'une réforme de la diplomatie à la fois ambitieuse et... économe.[...]

Livres : Houphouët par son docteur

Le médecin Edmond Bertrand publie ses carnets de souvenirs avec l'ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny.[...]

NSIA-Banque nationale du Canada, "une alliance de long terme"

La Banque Nationale du Canada a confirmé le 25 mars l'information publiée une dizaine de jours plus tôt par Jeune Afrique. Elle entre au capital de l'ivoirien NSIA, prenant 20,9% des parts.[...]

Msgr Paul Siméon Ahouanan : "Les Ivoiriens doivent apprendre à se pardonner pour avancer"

Le chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara, a nommé le 24 mars l'archevêque métropolitain de Bouaké à la présidence de la nouvelle Commission nationale de réconciliation[...]

Côte d'Ivoire : investi par le RDR, Alassane Ouattara est officiellement candidat à sa réélection

Le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement désigné dimanche candidat du Rassemblement des républicains (RDR) à l'élection présidentielle d'octobre[...]

Côte d'Ivoire : le président Ouattara désigné dimanche candidat à sa succession

Le président ivoirien Alassane Ouattara sera investi dimanche par son parti comme candidat à la présidentielle d'octobre, une élection cruciale pour ce pays qui sort d'une décennie de crise [...]

La Guinée équatoriale doit-elle craindre la menace terroriste ?

Le chef de l'État de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a affirmé jeudi disposer d'informations suffisantes pour craindre une attaque terroriste sur son sol.[...]

Côte d'Ivoire : première sortie pour Affi

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a effectué mercredi sa première tournée hors de Côte d’Ivoire depuis la levée des sanctions de l’ONU[...]

Côte d'Ivoire : vers un front anti-Ouattara des frondeurs du FPI et du PDCI ?

Après un long entretien avec Abou Drahamane Sangaré, Mamadou Koulibaly, président de Liberté et démocratie pour la République (Lider), a déclaré mercredi soir qu'une[...]

Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo, la prison, l'amnistie ou la CPI

Peu avant d'être condamnée à vingt ans de prison, l'ex-première dame de Côte d'Ivoire s'est dite prête à "pardonner", pour le bien du pays. Ouattara en fera-t-il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers