RDC : le général Amisi, numéro deux des FARDC, accusé par l'ONU de vendre des armes aux rebelles dans l'Est

22/11/2012 à 15:12 Par Jeune Afrique

Le rapport final de l'ONU sur la RDC, publié le 21 novembre, ne va pas arranger les affaires de l’armée congolaise. Menée par des experts indépendants, l’enquête révèle ainsi que le général Amisi, chef d'état-major des forces terrestres, dirigerait en sous-main un réseau de vente d’armes destinées aux mouvements rebelles de l’est de la RDC. Une accusation qui pourrait fragiliser un peu plus le président Kabila.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

52 réaction(s)

1.
mbunza mabe - 26/11/2012 à 17h:11

Le général Amisi Kumba, suspendu: Le général major J.Kabila nomme Francois Olenga par sympathie ethnique.Les services de renseigements de la Monusco et Kagame doivent bien ricaner de la nommination irréfléchie de Kabila de ce général d?opérette ,homme d´affaire , ancien tenancier de la boite de nuit " Kilimandjaro" à Cologne,catapulté officier supérieur par LD Kabila depuis 1997dans les FARDC. .

2.
St Martino - 26/11/2012 à 11h:11

Kabila s'accomode de généraux millionnaires, pour s'assurer de leur loyauté. Tant que ce monsieur n'aura pas été écarté de la tête du pays, impossible de relever la tête. .

3.
Luguswa - 24/11/2012 à 17h:11

Amisi n'est pas le seul trafiquant. Même MASUNZU, le Commandant de la 10ème Région, trafique. Par exemple, à Lugushwa (Territoire de Mwenga). Qui peut me convaince que "SEHEMU YANGU" (= "ma part") ne vient d'être informé que par le rapport des experts des NU. On est mal fichus que d'être dirigés par un mec assoiffé de pouvoir et de lucre. Misère!.

4.
Bobo Luth - 24/11/2012 à 15h:11

Ce n'est pas une nouveauté. La vente ne cesse d'enrichir les autorités dites congolaises. Là on vend et de l'autre côté les gens sont tués. Eux sablent le champagne .

5.
Hatchepsout - 24/11/2012 à 10h:11

Pauvre Congo. Les malheurs de ce pays ont des racines si profondes que tant les choses ne seront pas mises à plat, la paix ne sera qu'un graal..

6.
Kongo na biso - 23/11/2012 à 22h:11

CE PROBLEME DE LA GUERRE AU ZAIRE n'est pas compris que par des ignorants, qui ne sait pas que Kambangue Joseph(soit disant président de la République) est le commanditaire numéro un. C'était le plan tracé avant même qu'il tue Laurent Désiré Kabila. Arrêtons d'ironiser. Le Zaire sera pris par les rebelles de M23 avant le 15 Février 2013. Voilà la vérité. A bon entendeur! Salut.

7.
jo - 23/11/2012 à 19h:11

Les avenyures de Tintin au congo reviens avec l'acteur Kabila(kanambé),qui vient de vendre le Kongo avec la complicité des certains ventripotents dirigent congolais la suite prochainement.

8.
amakuru - 23/11/2012 à 12h:11

toutes les autorités politico-militaires de la rdc sont impliquées kabila en tete. les loups ne se mangeant pas entre eux kabila à laisser faire. ils doivent tous passer aux armes pour haute trahison..

9.
Congo na biso - 23/11/2012 à 11h:11

Cette situation est un examen pour J Kabila. Il doit prouver ici qu'il n'est pas le responsable du malheur que subissent les populations de l'est et de toute la RDC. Une punition exemplaire ferait peur à d'autres rwandoïdes ou rwandophones qui peuplent l'armée de la RDC et d'autres institutions. Sinon, c'est la trahison au sommet de l'Etata, la haute trahison donc!!!!.

10.
Lazalo - 23/11/2012 à 10h:11

Il n'est pas seul. D'autre traitres sont encore parmi nous. Mais le jour finira par se lever..

RD Congo

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président Jose[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Répression en RDC : le président de l'Assemblée reconnaît un "dérapage"

Le président de l'Assemblée nationale en République démocratique du Congo (RDC) a reconnu samedi sur Twitter un "dérapage" lorsque la police a tiré à "balles[...]

RDC : Katumbi attaqué sur tous les fronts

Rien ne va plus au Katanga pour Moïse Katumbi depuis que celui-ci a pris ses distances vis à vis d'un éventuel 3e mandat du président Kabila. Lequel vise là où ça fait mal : au[...]

RDC 

RDC : le Sénat impose la tenue de la présidentielle en 2016 dans les délais constitutionnels

Lors du vote article par article du projet de loi controversé modifiant la loi électorale en RDC, les sénateurs congolais ont supprimé vendredi l'incise contenue dans le texte initial qui liait[...]

RDC : pourquoi le vote de la loi électorale a été reporté

Après trois jours de violences meurtrières à Kinshasa et à Goma, le vote de la loi électorale, intialement prévu jeudi, aura lieu vendredi matin.[...]

CAN 2015 : les Léopards sans imagination face au Cap-Vert

Le choc entre les Lépopards et les Requins a tourné à la soupe soporifique jeudi à Ebebiyin (0-0). Le gardien congolais Kidiaba a sauvé son camp à deux reprises dans les dix[...]

RDC 

RDC : deuxième journée de violences à Goma, au moins trois morts

Pour la deuxième journée consécutive, des heurts ont éclaté jeudi à Goma, dans l'est de la RDC, entre les policiers et des étudiants qui exigent la libération de leurs[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Loi électorale en RDC : les 10 nouveautés qui pourraient tout changer

Depuis le dépôt du projet de loi modifiant la loi électorale en RDC, on assiste à une levée de boucliers au sein de l'opposition congolaise. Cette dernière appelle la population à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers