RDC : le général Amisi, numéro deux des FARDC, accusé par l'ONU de vendre des armes aux rebelles dans l'Est

22/11/2012 à 15:12 Par Jeune Afrique

Le rapport final de l'ONU sur la RDC, publié le 21 novembre, ne va pas arranger les affaires de l’armée congolaise. Menée par des experts indépendants, l’enquête révèle ainsi que le général Amisi, chef d'état-major des forces terrestres, dirigerait en sous-main un réseau de vente d’armes destinées aux mouvements rebelles de l’est de la RDC. Une accusation qui pourrait fragiliser un peu plus le président Kabila.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

52 réaction(s)

1.
mbunza mabe - 26/11/2012 à 17h:11

Le général Amisi Kumba, suspendu: Le général major J.Kabila nomme Francois Olenga par sympathie ethnique.Les services de renseigements de la Monusco et Kagame doivent bien ricaner de la nommination irréfléchie de Kabila de ce général d?opérette ,homme d´affaire , ancien tenancier de la boite de nuit " Kilimandjaro" à Cologne,catapulté officier supérieur par LD Kabila depuis 1997dans les FARDC. .

2.
St Martino - 26/11/2012 à 11h:11

Kabila s'accomode de généraux millionnaires, pour s'assurer de leur loyauté. Tant que ce monsieur n'aura pas été écarté de la tête du pays, impossible de relever la tête. .

3.
Luguswa - 24/11/2012 à 17h:11

Amisi n'est pas le seul trafiquant. Même MASUNZU, le Commandant de la 10ème Région, trafique. Par exemple, à Lugushwa (Territoire de Mwenga). Qui peut me convaince que "SEHEMU YANGU" (= "ma part") ne vient d'être informé que par le rapport des experts des NU. On est mal fichus que d'être dirigés par un mec assoiffé de pouvoir et de lucre. Misère!.

4.
Bobo Luth - 24/11/2012 à 15h:11

Ce n'est pas une nouveauté. La vente ne cesse d'enrichir les autorités dites congolaises. Là on vend et de l'autre côté les gens sont tués. Eux sablent le champagne .

5.
Hatchepsout - 24/11/2012 à 10h:11

Pauvre Congo. Les malheurs de ce pays ont des racines si profondes que tant les choses ne seront pas mises à plat, la paix ne sera qu'un graal..

6.
Kongo na biso - 23/11/2012 à 22h:11

CE PROBLEME DE LA GUERRE AU ZAIRE n'est pas compris que par des ignorants, qui ne sait pas que Kambangue Joseph(soit disant président de la République) est le commanditaire numéro un. C'était le plan tracé avant même qu'il tue Laurent Désiré Kabila. Arrêtons d'ironiser. Le Zaire sera pris par les rebelles de M23 avant le 15 Février 2013. Voilà la vérité. A bon entendeur! Salut.

7.
jo - 23/11/2012 à 19h:11

Les avenyures de Tintin au congo reviens avec l'acteur Kabila(kanambé),qui vient de vendre le Kongo avec la complicité des certains ventripotents dirigent congolais la suite prochainement.

8.
amakuru - 23/11/2012 à 12h:11

toutes les autorités politico-militaires de la rdc sont impliquées kabila en tete. les loups ne se mangeant pas entre eux kabila à laisser faire. ils doivent tous passer aux armes pour haute trahison..

9.
Congo na biso - 23/11/2012 à 11h:11

Cette situation est un examen pour J Kabila. Il doit prouver ici qu'il n'est pas le responsable du malheur que subissent les populations de l'est et de toute la RDC. Une punition exemplaire ferait peur à d'autres rwandoïdes ou rwandophones qui peuplent l'armée de la RDC et d'autres institutions. Sinon, c'est la trahison au sommet de l'Etata, la haute trahison donc!!!!.

10.
Lazalo - 23/11/2012 à 10h:11

Il n'est pas seul. D'autre traitres sont encore parmi nous. Mais le jour finira par se lever..

RD Congo

'Mbata ya bakolo' : au Congo, la vie sans les 'Zaïrois' de RDC

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

RDC : Lambert Mende répond à Linda Thomas-Greenfield

Lambert Mende Omalanga est ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Comment l'Europe empêche le retour des migrants africains dans leur pays d'origine

Selon une étude de l'Ined publiée mercredi, les restrictions de la politique migratoire européenne constituent la principale barrière au retour des migrants dans leur pays d'origine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers