Nord-Mali : une intervention pas possible avant septembre 2013, selon Romano Prodi

20/11/2012 à 19:07 Par Jeune Afrique

S’appuyant sur l’avis d’experts, Romano Prodi a affirmé au cours d’une conférence de presse, mardi 20 novembre, à Rabat, qu’"une action militaire dans le nord du Mali ne sera possible qu'en septembre 2013". En attendant, selon l'envoyé spécial de l'ONU au Sahel, c’est la négociation qui est privilégiée.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
kélétigui - 23/11/2012 à 10h:11

comment pourrait -on demander aux autorités maliennes d'orgniser les élections en Mars 2013 et prevoir les interventions en septembre 2013. Tous les intervenants comme médiateurs ou autres dans cette situation sont obscure. Notre nation doit compter sur elle même t pour moi la négociation serait possible avec le MUJAO pour la préservation de notre intégrité territoriale et retrouver notre dignité .

2.
Damonzon - 21/11/2012 à 18h:11

Monsieur Touareg, il est temps que tu arrêtes ton rêve de fou. Le pays souffre, non pas à cause des Touaregs, mais des illuminés de votre espèce qui livrent inutilement leur communauté à la désolation, voire à pire. La race dite aryenne d'Hitler n'a pas gagné contre l'humanité. Vous ne gagnerez pas..

3.
Damonzon - 21/11/2012 à 18h:11

Monsieur Boigny, nous Maliens sommes fiers et le resterons jusqu'à la nuit des temps. Seulement, un proverbe Bambara dit : "Pour pour pouvoir se faire appeler tourbillon, il faut avoir les pieds au sol". Livrez-nous seulement nos armes achetés à la sueur de nos fronts. Vous verrez si nous sommes fondateurs de grands empires ou pas..

4.
HOUPHOUET-BOIGNY - 21/11/2012 à 17h:11

quand les islamistes ont occupé le nord-mali enmars-avril2012,les Maliens prétendaient pouvoir-Seuls,les-expulser militairement,refusant toute intervention d'armées-étrangères,africaines ou-pas!;en invoquant leur'Glorieu-passé d'e civilisation,d'empires,de guerriers légendaires!!;à présent ,ils dévront-attendre jusqu'en-septembre 2013 pour voir-débarquer les troupes-internationales!!.

5.
Komi Foli - 21/11/2012 à 16h:11

Entre temps les Africains du Mali peuvent subir la barbarie de ses islamistes en complicite avec Blaire compaore. Quel desordre!.

6.
Damonzon - 21/11/2012 à 15h:11

Nous comprenons bien la position de Monsieur Prodi. Mais qu'il se souvienne cette citation d'un très grand poète français: "Le c?ur n'a pas de limite, la souffrance en a..." Les conséquences d'une intervention rapide seront moindre en souffrance et en vie humaine que celle de l'armée malienne qui brûle de remonter au front, même les mains nues..

7.
dib - 21/11/2012 à 11h:11

C'est vrai quoi, attendons que les terroristes soient bien installés et aient fait de nombreuses victimes...laissons leur aussi le temps de recruter le maximum de dés?uvrés, et ensuite....

8.
Venem - 21/11/2012 à 11h:11

Et si Romano Prodi faisait un tour à Gao/ Tombouctou, pr négocier avec les véritables maîtres du nord Mali pr qu'ils libèrent la zone. Au lieu de faire des conférences ds des palaces de la sous-région pr dire du n'importe quoi? Hein, Prodi, va donc voir Mujao à Gao, en prenant soin de t'entourer de forces spéciales pr que l'Italie n'ait pas à payer une forte rançon pr ta libération !.

9.
maibes - 21/11/2012 à 09h:11

Les maliens désolés pour vous mais ce n\'est aujourd\'hui la fin de votre calvaire . Vous êtes parti pour attendre des années et des années .

10.
tombouctou - 21/11/2012 à 08h:11

Si c'est pour attendre septembre 2013 pour aider le Mali vraiment c'est une insulte a l'egard des populations qui soufre au nord du mali. .

Mali

En direct : les premières images des débris du vol AH5017 diffusées

En direct : les premières images des débris du vol AH5017 diffusées

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers