Le MNLA lance une offensive contre le Mujao à Gao

16/11/2012 à 18:04 Par Jeune Afrique

La rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) a lancé, vendredi 16 novembre, une offensive pour reprendre la région de Gao aux islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Parallèlement, à Ouagadougou, les délégations d'Ansar Eddine et du MNLA se sont dits prêts à un « dialogue politique » avec le pouvoir malien.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

9 réaction(s)

1.
lorgnette - 17/11/2012 à 19h:11

Depuis quand Gao serait-elle une ville touarègue ? Les gens de Gao ne veulent pas échapper à la peste pour attraper le choléra, ils veulent être libres..

2.
rock - 17/11/2012 à 07h:11

Quelque soit les dechirures entre mouvement terroristes,Bamako doit rester ferme sur son prochain engagement militaire dans le nord. Il a un seul mot d'ordre a donner aux terroristes: Deposer les armes et se rendre a la justice malienne. Pas question de negocier! Et Bamako ne doit nous tromper en utilisant les islamistes pour reconquerir son propre territoire..

3.
rock - 17/11/2012 à 07h:11

Un proverbe africain dit , on ne nourrit pas le serpent qui peut a tout moment vous mordre. Les islamistes sont malins, ils veulent faire bacler l'engagement militaire de la cedeao dans le nord du mali a travers de fausses negociations. Si les islamistes veulent negocier ,qu'ils deposent d'abord les armes et se rendent a la justice malienne! .

4.
LO - 16/11/2012 à 23h:11

Vous et vos amis sont des rigolots.Bon tant que l'ennemi diminu en nombre cela est trés encourageant..

5.
Patriote - 16/11/2012 à 19h:11

Bonnet blanc blanc bonnet.Kif kif.

6.
Bemba - 16/11/2012 à 19h:11

Le président Compaoré peut accueillir comme il veut ces gens de mauvaise foie. Une chose est sùre, le Mali et les maliens ne se laisseront plus jamais se tromper par des apatrides, tantôt mailens, tantôt algériens, tantôt nigériens ou mauritaniens. c'est parce qu'ils sont ménacés qu'ils parlent de négociation maintenant..

7.
po - 16/11/2012 à 19h:11

Tout faire pour que vos amis ne controlent jamais Gao..

8.
Moussa258 - 16/11/2012 à 19h:11

Tout cela n'est que diversion ! Nous irons tous les chasser de notre pays. La souveraineté du Mali n'est pas discutable..

9.
victor - 16/11/2012 à 19h:11

Soyons prudent! Le dialogue actuel va t il déboucher sur quoi? le fin du MNLA, d?an sardine ou des autres groupes? Soyons sérieux et arrêtons de tergiverser. La diplomatie Compaoré comporte de nombreuses zones d'ombres..

Mali

Mali - Moussa Mara : 'La justice a de la mémoire'

Mali - Moussa Mara : "La justice a de la mémoire"

Le jeune Premier ministre malien, Moussa Mara, comptable de formation, a pris la tête du gouvernement en avril dernier dans un contexte encore très instable. De passage à Paris début octobre, il s'est ex[...]

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

Mali : accrochages entre l'armée française et un "groupe armé terroriste de type Aqmi"

L'armée française a affronté dans la nuit de mardi à mercredi des combattants d'Aqmi, dans la vallée de l'Ametetai, au nord du Mali.[...]

Mali : MNLA, MAA et HCUA créent une coordination militaire commune

Le 28 octobre, les groupes armés de la coordination des mouvements de l'Azawad ont annoncé la création d'un état-major commun. Objectif prétendu : sécuriser les régions du Nord sous[...]

Mali : Pédro Kouyaté... métro, tempo, brio !

Après avoir exploré le monde et la tradition mandingue avec les plus grands, Pédro Kouyaté s'est posé dans le tube parisien. Entre deux concerts, le Malien envoûte les passants.[...]

Terrorisme : la Minusma a-t-elle les moyens de sécuriser le Nord-Mali ?

Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, "le nord du Mali est fragilisé parce que la Minusma n'a pas été au rendez-vous au moment où il le fallait".[...]

Ebola : le Mali tente de contenir l'épidémie, mise en quarantaine aux États-Unis

Le Mali tente de juguler toute propagation du virus Ebola après l'annonce d'un premier cas dans le pays, tandis que les États-Unis ont placé une personne en quarantaine d'office pour la première fois.[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers