Le MNLA lance une offensive contre le Mujao à Gao

16/11/2012 à 18:04 Par Jeune Afrique

La rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) a lancé, vendredi 16 novembre, une offensive pour reprendre la région de Gao aux islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Parallèlement, à Ouagadougou, les délégations d'Ansar Eddine et du MNLA se sont dits prêts à un « dialogue politique » avec le pouvoir malien.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

9 réaction(s)

1.
lorgnette - 17/11/2012 à 19h:11

Depuis quand Gao serait-elle une ville touarègue ? Les gens de Gao ne veulent pas échapper à la peste pour attraper le choléra, ils veulent être libres..

2.
rock - 17/11/2012 à 07h:11

Quelque soit les dechirures entre mouvement terroristes,Bamako doit rester ferme sur son prochain engagement militaire dans le nord. Il a un seul mot d'ordre a donner aux terroristes: Deposer les armes et se rendre a la justice malienne. Pas question de negocier! Et Bamako ne doit nous tromper en utilisant les islamistes pour reconquerir son propre territoire..

3.
rock - 17/11/2012 à 07h:11

Un proverbe africain dit , on ne nourrit pas le serpent qui peut a tout moment vous mordre. Les islamistes sont malins, ils veulent faire bacler l'engagement militaire de la cedeao dans le nord du mali a travers de fausses negociations. Si les islamistes veulent negocier ,qu'ils deposent d'abord les armes et se rendent a la justice malienne! .

4.
LO - 16/11/2012 à 23h:11

Vous et vos amis sont des rigolots.Bon tant que l'ennemi diminu en nombre cela est trés encourageant..

5.
Patriote - 16/11/2012 à 19h:11

Bonnet blanc blanc bonnet.Kif kif.

6.
Bemba - 16/11/2012 à 19h:11

Le président Compaoré peut accueillir comme il veut ces gens de mauvaise foie. Une chose est sùre, le Mali et les maliens ne se laisseront plus jamais se tromper par des apatrides, tantôt mailens, tantôt algériens, tantôt nigériens ou mauritaniens. c'est parce qu'ils sont ménacés qu'ils parlent de négociation maintenant..

7.
po - 16/11/2012 à 19h:11

Tout faire pour que vos amis ne controlent jamais Gao..

8.
Moussa258 - 16/11/2012 à 19h:11

Tout cela n'est que diversion ! Nous irons tous les chasser de notre pays. La souveraineté du Mali n'est pas discutable..

9.
victor - 16/11/2012 à 19h:11

Soyons prudent! Le dialogue actuel va t il déboucher sur quoi? le fin du MNLA, d?an sardine ou des autres groupes? Soyons sérieux et arrêtons de tergiverser. La diplomatie Compaoré comporte de nombreuses zones d'ombres..

Mali

Mali : IBK, après la baraka les tracas

Mali : IBK, après la baraka les tracas

Certains louent sa lutte anticorruption et sa fermeté à l'égard des anciens putschistes. D'autres déplorent l'aggravation de la situation sécuritaire dans le Nord et son indécision[...]

Moussa Mara : "Il n'y aura pas de prime à l'impunité" au Mali

Les priorités du Premier ministre malien, Moussa Mara ? La réforme territoriale, la reprise de l'aide du FMI et les négociations avec les groupes armés. Un domaine où il joue la carte de[...]

Mali : Casques bleus tchadiens excédés

Le 18 septembre, cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués au passage de leur véhicule sur un engin explosif dans les environs d'Aguelhok. C'est la troisième attaque[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Mali : grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces du FMI après plusieurs impairs difficilement justifiables, le Mali met les bouchées doubles pour sanctionner les fonctionnaires indélicats.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Terrorisme au Mali : identification de Meherig Djafar, le coup de pouce d'Interpol

La récente identification au Mali du jihadiste algérien Meherig Djafar démontre l'importance de la technologie dans la lutte contre le terrorisme.[...]

À Bamako, plusieurs milliers de manifestants disent non à la partition du Mali

Entre deux et trois milles personnes ont défilé jeudi à Bamako pour dénoncer toute velléité de partition du Mali.[...]

Christian Josz (FMI) : "Notre mission au Mali a été un grand succès"

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à[...]

Mali - Ousmane Diarra : "Les jihadistes instrumentalisent la pureté de l'enfant"

Dans son troisième roman, La Route des clameurs, le conteur malien revient sur la terreur qui s'est abattue sur son pays. Et dissèque comment la folie s'est emparée des hommes.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers