Sénégal : Karim Wade entendu pendant dix heures par les gendarmes

16/11/2012 à 09:25 Par Jeune Afrique

Karim Wade s’est présenté à sa convocation des gendarmes, le jeudi 15 novembre à Dakar, où il a dû répondre pendant dix heures aux questions des enquêteurs. L'ancien ministre et fils du président sénégalais Abdoulaye Wade est soupçonné d’enrichissement illicite par la justice sénégalaise.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

10 réaction(s)

1.
12345k - 22/11/2012 à 00h:11

Bonjour tout l\'Afrique pour Karim wade vrement c en l\'homme ?.

2.
MARCO - 18/11/2012 à 18h:11

On est fatigué de ces trucs ,quand on arrive au pouvoir ,on embrouille les populations ,le temps de se remplir les poches ,. MACKY travaillez au lieu de poursuivre le s gens à tord et à travers ,celu qui te succédera fera pareille et sans suite .. ON VOUS CONNAIT..

3.
wolfgang - 17/11/2012 à 18h:11

Mr Macky sall le president actuel du sénégal n´est pas non plus né avec une cuillère dorée dans la bouche. Pour le fils de paysan qu´il était au départ, pourra t-il peut etre commencer lui même par nous expliquer la provenance de sa fortune estimée entre 2 et 4 milliard de Fr Cfa ?.

4.
Khalil - 16/11/2012 à 22h:11

: tous les anciens dirigeants qui ont soutenus macky sont blancs comme neige! Tous ceux qui ont maintenu fidélité au anciens dirigeants sont audites! Pourtant ils ont tous gérés ensemble ce pays!!! !! ! 4 milliards de fcfa!!! Il peut justifier une telle fortune en 12 ans notre macky? ... Et pendant ce temps l électricité augmente, l huile à pris la tangente de plus 160fcfa.

5.
karim1er - 16/11/2012 à 18h:11

Pauvre Sénégal!.

6.
Tiona - 16/11/2012 à 16h:11

Si cet exemple pouvait servir aux autres fils a papa de s eloigner de la gestion des affaires publiques comme l a si bien fait l ancien president DIOUF a notre connaisance..

7.
Bara - 16/11/2012 à 14h:11

Si vous n'avez rien a vous reprocher pourquoi ce tapage?.

8.
Molière - 16/11/2012 à 14h:11

Karim Wade: fils de pésident, super ministre (ministre de la terre et du ciel ) avec une fortune de quelques centaines de millions cfa. Sans encourager le vol et la corruption ,je lui tire mon chapeau car en afrique de simples conseillers de president ,ministres ,directeurs sont multi milliardaires quelques mois apres leur nomination. AH!! Macky Sall : fortune de 2 à 4 milliards? .

9.
Diop - 16/11/2012 à 13h:11

c'est toujours la même bêtise qu'on reprend celui qui a le pouvoir est au dessus de la loi se fait grand justicier, alors qu'il est pourri jusqu'au os. Mr Sall peut justifier sa fortune estimée entre 2 et 4 milliards de francs CFA. Tout cela n'est qu'une mascarade de justice des vainqueurs comme en Côte d'ivoire.

10.
dionkoro - 16/11/2012 à 12h:11

Mais pourquoi les gens s'agitent-ils s'ils ne se reprochent de rien??? La juridiction fera son travail sur toute son étendue!!! Et la vérité vaincra! Si certaines personnes pensent qu'ils peuvent gouverner tout en abusant des biens publiques, mais le jour finira par arriver de rendre compte au peuple! C'est ça la loi de la nature..

Sénégal

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex