La Cedeao veut envoyer 3 300 soldats au Mali pendant un an

12/11/2012 à 08:15 Par Jeune Afrique

Le sommet extraordinaire des chefs d'État de la Cedeao, le 11 novembre à Abuja, a débouché sur l'adoption d'un concept d'opérations pour une intervention au Nord-Mali. En tout, quelque 3 300 soldats devraient être déployés pendant au moins un an.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
Madher - 15/11/2012 à 23h:11

Mais comment vont-ils faire pour identifier les terroristes. Ils savent très bien qu'ils sont tous avec leur famille, leur troupeaux, leur tente, leur maison et n'ont pas d'uniforme! Il faut de la police et du renseignements ! Sinon, ils vont tirer sur tout ce qui bouge. Quand à la cedeao, soyons sérieux, personne n'y croit! .

2.
otto - 15/11/2012 à 21h:11

c'est comme si quelqu'un qui ne sait pas nager plonge pour secourir une personne qui se noie, si rien n'a été fait jusqu'a présent c'est parce qu'il n'y a pas de financement pour l'expédition de machin chose, ils veulent faire la guerre avec l'argent des autres ça c'est signé cedeao, ça me rappelle la fameuse alliance air afrique, elle a fini air sans fric..

3.
livoirien - 14/11/2012 à 09h:11

ha ha ha, les maliens n'ont rien vu encore. Ceux qui pensent que la cedeao fait quelque chose se foute le doigt ou je pense. Regardez les crises autour de vous. ça dure au moins 10 ans, donc attendez vous à une solutions vers 2023..

4.
charles - 14/11/2012 à 04h:11

la france a perdu l afrique et pour reconquerir ce continent il faut envoyer les terroristes lybiens et algeriens sur l afrique pour qu elle viennent jouer le sauveur et pour etre aimer a nouveau par les africains.

5.
sitahar - 12/11/2012 à 16h:11

reunion des PIONS DE LA FRANCE, pour matter le peuple Malien,M............... a la francophonie ou qu'elle soit. le probleme Malien et l 'AQMI c'es le DRS Algerien,rien de plus ,donc,restez chez vous chers soldats* africains*,les jeux sont faits!.

6.
Negro - 12/11/2012 à 16h:11

3.300 soldats pour reconquérir un territoire de 800.000 kilomètres carrés! A titre d'exemple, l'Afghanistan avec ses 652.230 km carrés a nécessité une force d'intervention de l'OTAN de 30.000 hommes (dont 20.000 américains) et n'est pas encore stabilisé malgré tout. C'est une façon de signifier que le gros de la tâche de reconquête revient aux maliens eux-mêmes..

7.
Soundjata - 12/11/2012 à 15h:11

Tout ça est - il vraiment pour le Mali? Sinon, pourquoi bloquer les armes maliennes dans les ports de la sous région pour obliger les autorités actuelles à accepter la présence de troupes étrangères? Si c'est par rapport à sanogo et la transition actuelle, les armes qui ont permis de matter les berets rouges ne peuvent - elles pas permettre de contraindre les civils de la transition? .

8.
Soundjata - 12/11/2012 à 15h:11

Tout ça est - il vraiment pour le Mali? Sinon, pourquoi bloquer les armes maliennes dans les ports de la sous région pour obliger les autorités actuelles à accepter la présence de troupes étrangères? Si c'est par rapport à sanogo et la transition actuelle, les armes qui ont permis de matter les berets rouges ne peuvent - elles pas permettre de contraindre les civils de la transition? .

9.
tecker - 12/11/2012 à 14h:11

Trop de sommets à mon avis il faut agir le peuple se sent léser dans tout ça ,il faut arreter avec tous ces beaux discours tout ça m scandalise ! .

10.
Molière - 12/11/2012 à 12h:11

Que de sommets de chefs d'état .Que de reunions des chefs d'état major.Etc etc.. Bientôt 3300 soldats pour un an au Mali.Ce sont des milliards qu'un pays pauvre comme le Mali aurait pu utiliser autrement. Sacrée performance africaine!!! .

Mali

Abdoulaye Diop : 'La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger'

Abdoulaye Diop : "La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger"

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, revient sur le préaccord d'Alger que la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) refuse toujours de s[...]

Mali : quand les mausolées des saints de Tombouctou ressuscitent

Trois ans après la destruction des mausolées de Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l'Unesco, la "Ville aux 333 saints" a entamé leur reconstruction. Et renoué avec une[...]

Mali : remue-ménage onusien autour du préaccord de paix

À l'issue de sa réunion consacrée au Mali, le 9 avril, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé les groupes rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA)[...]

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux personnes ont été tuées par balles près de Gao, au nord du Mali, dans une attaque contre un convoi de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) vendredi soir, trois jours après un[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Attaque suicide dans le nord du Mali : trois civils tués et des blessés dont neuf Casques bleus

Trois civils ont été tués et plus d'une dizaine de personnes ont été blessées dont neuf Casques bleus, dans une attaque-suicide dans le Nord, à Ansango.[...]

Crise au Mali : nouvelle réunion à Alger, la médiation internationale dans l'impasse

Menée par l'Algérie, la médiation internationale sur la crise dans le nord du Mali pensait avoir trouvé un accord de paix. Mais si celui-ci a été paraphé par Bamako depuis le 1er[...]

Mali : la France annule pour 64,8 millions d'euros de dette

Le ministre français des Finances Michel Sapin a informé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta l'annulation de 43 milliards de francs CFA, soit 64,8 millions d'euros, de la dette du Mali, ont[...]

Faut-il avoir peur du retour de la grippe aviaire en Afrique de l'Ouest ?

L'Afrique de l'Ouest est sur un pied d'alerte depuis que le Burkina Faso a déclaré début avril une épidémie de grippe aviaire sur son territoire. Le virus H5N1, hautement pathogène,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers