La Cedeao veut envoyer 3 300 soldats au Mali pendant un an

12/11/2012 à 08:15 Par Jeune Afrique

Le sommet extraordinaire des chefs d'État de la Cedeao, le 11 novembre à Abuja, a débouché sur l'adoption d'un concept d'opérations pour une intervention au Nord-Mali. En tout, quelque 3 300 soldats devraient être déployés pendant au moins un an.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
Madher - 15/11/2012 à 23h:11

Mais comment vont-ils faire pour identifier les terroristes. Ils savent très bien qu'ils sont tous avec leur famille, leur troupeaux, leur tente, leur maison et n'ont pas d'uniforme! Il faut de la police et du renseignements ! Sinon, ils vont tirer sur tout ce qui bouge. Quand à la cedeao, soyons sérieux, personne n'y croit! .

2.
otto - 15/11/2012 à 21h:11

c'est comme si quelqu'un qui ne sait pas nager plonge pour secourir une personne qui se noie, si rien n'a été fait jusqu'a présent c'est parce qu'il n'y a pas de financement pour l'expédition de machin chose, ils veulent faire la guerre avec l'argent des autres ça c'est signé cedeao, ça me rappelle la fameuse alliance air afrique, elle a fini air sans fric..

3.
livoirien - 14/11/2012 à 09h:11

ha ha ha, les maliens n'ont rien vu encore. Ceux qui pensent que la cedeao fait quelque chose se foute le doigt ou je pense. Regardez les crises autour de vous. ça dure au moins 10 ans, donc attendez vous à une solutions vers 2023..

4.
charles - 14/11/2012 à 04h:11

la france a perdu l afrique et pour reconquerir ce continent il faut envoyer les terroristes lybiens et algeriens sur l afrique pour qu elle viennent jouer le sauveur et pour etre aimer a nouveau par les africains.

5.
sitahar - 12/11/2012 à 16h:11

reunion des PIONS DE LA FRANCE, pour matter le peuple Malien,M............... a la francophonie ou qu'elle soit. le probleme Malien et l 'AQMI c'es le DRS Algerien,rien de plus ,donc,restez chez vous chers soldats* africains*,les jeux sont faits!.

6.
Negro - 12/11/2012 à 16h:11

3.300 soldats pour reconquérir un territoire de 800.000 kilomètres carrés! A titre d'exemple, l'Afghanistan avec ses 652.230 km carrés a nécessité une force d'intervention de l'OTAN de 30.000 hommes (dont 20.000 américains) et n'est pas encore stabilisé malgré tout. C'est une façon de signifier que le gros de la tâche de reconquête revient aux maliens eux-mêmes..

7.
Soundjata - 12/11/2012 à 15h:11

Tout ça est - il vraiment pour le Mali? Sinon, pourquoi bloquer les armes maliennes dans les ports de la sous région pour obliger les autorités actuelles à accepter la présence de troupes étrangères? Si c'est par rapport à sanogo et la transition actuelle, les armes qui ont permis de matter les berets rouges ne peuvent - elles pas permettre de contraindre les civils de la transition? .

8.
Soundjata - 12/11/2012 à 15h:11

Tout ça est - il vraiment pour le Mali? Sinon, pourquoi bloquer les armes maliennes dans les ports de la sous région pour obliger les autorités actuelles à accepter la présence de troupes étrangères? Si c'est par rapport à sanogo et la transition actuelle, les armes qui ont permis de matter les berets rouges ne peuvent - elles pas permettre de contraindre les civils de la transition? .

9.
tecker - 12/11/2012 à 14h:11

Trop de sommets à mon avis il faut agir le peuple se sent léser dans tout ça ,il faut arreter avec tous ces beaux discours tout ça m scandalise ! .

10.
Molière - 12/11/2012 à 12h:11

Que de sommets de chefs d'état .Que de reunions des chefs d'état major.Etc etc.. Bientôt 3300 soldats pour un an au Mali.Ce sont des milliards qu'un pays pauvre comme le Mali aurait pu utiliser autrement. Sacrée performance africaine!!! .

Mali

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Mali : les contrats d'armement surfacturés, une bombe à retardement pour IBK

L'affaire des contrats d'armement surfacturés continue de faire des victimes... jusque dans le cercle rapproché du chef de l'État. Son conseiller spécial, Sidi Mohamed Kagnassi, a dû[...]

Mali - Seydou Keita : "Pourquoi ne pas terminer à l'AS Roma ?"

À 34 ans, Seydou Keita, le milieu de terrain malien, continue d’évoluer au plus haut niveau. Interview.[...]

Mali : quand Moussa Mara rencontre un rebelle

Moussa Mara, le Premier ministre malien, a rencontré discrètement Moussa Ag Acharatoumane, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le 7 octobre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers