La Tunisie n'exigera plus de visa pour les ressortissants des pays du Golfe

24/04/2012 à 14:23 Par Jeune Afrique

Le président tunisien, Moncef Marzouki, a annoncé mardi 24 avril que les ressortissants des pays du Golfe seraient exemptés de visas dès le mois de mai. Une mesure destinée à relancer le tourisme qui "dépendait essentiellement de l’Occident".

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
TOUCHATOU - 01/05/2012 à 01h:05

...S'il n'y a pas de Réciprocités totales ...cette décision est la plus belle frustration que tout tunisien ...aujourdhui... libre et digne est en droit de remettre en cause et/ou de refuser devant de tels exces de pouvoirs !.

2.
mig17017 - 28/04/2012 à 07h:04

A première vue bonne initiative d\' ouverture mais comment filtrer l\'entrée des prédicateurs ? Ces pays ont ils eux aussi lever la demande de visa Pour les tunisiens ? les saoudiens and Co vont ils respecter la faune genre outarde qu\'ils aiment décimer sans respect ? Vont ils découvrir l\'arrière pays ou rester sur les plages en exigeant des hôtels hallal ? Donc du pain bénis pour leur en construire ... Que les saoudiens et autres respectent les tunisiens a l\'étranger au quotidien et qu il nous livre ben ali pour commencer !!!.

3.
leliberal - 28/04/2012 à 06h:04

Tous les pays Europeens dont le tourisme est une ressource importante Tels Espagne,portugal autriche,profitent en premier lieu du flux des touristes des pays voisins,la Tunisie doit s ouvrir encourager et faciliter au maximum l entree des visiteurs des pays voisins et arabes .

4.
adim - 27/04/2012 à 15h:04

La Tunisie est un pays ouvert à toutes les nationalités, qu'ils soient de l'occident ou de l'orient pourvu qu'ils nous respectent. .

5.
Lladjimi - 26/04/2012 à 18h:04

La belle affaire!!!.. comme si ces gens là vont deferler avec femmes et enfants pour remplir les palaces!!.. foutaises!.. En revanche on aura plein de faits divers relatifs au tourisme sexuel dont ils sont friands!.. .

6.
aldente - 26/04/2012 à 14h:04

bonne idee! mais y a t il reciprocite? ou bien les jeunes tunisiens sont ils obliges de prendre les chemins des harrgas?.

7.
trompe - 26/04/2012 à 09h:04

Le tourisme des pauvres qui on ouvert leur bouches beaucoup d'années. merci pour le compliment .

8.
LeCarthaginois - 25/04/2012 à 15h:04

déjà les 5 pays du Maghreb entrent en Tunisie sans visa, ajoutons y les 6 monarchies du Golfe, qu'est ce qui reste 6 en Asie et 4 en Afrique. Notre président aurait du cautionner cette faveur par le rapatriemment de l'argent du peuple, quant à Ben Ali et sa bande qu'ils restent là-bas, on va pas comme même les loger et nourrir gratuitement dans nos prison..

9.
intello - 25/04/2012 à 09h:04

azul, les islamistes d ennahda ont fait fuir la seule ressource du pays les " TOURISTES" surtout occidentaux.a ma connaissance je n ai pas vu des touristes arabes qui depensent leurs argents chez leurs freres , ils preferent les depenser en occident le pays de la liberté.avec ennahda pas de liberté donc pas de touristes et dans 5 ans c est la revolution.echec religieux .

10.
Dr. Cherif Ghalizani - 25/04/2012 à 03h:04

Rien d etonnant avec tout le fric investi dans les mosquees de Tunisie pour implanter le wahabism " Das Geld Regiert die Welt " besonders in die Arabish Welt.

Tunisie

Tunisie : le gouvernement Essid confronté à la fronde des enseignants

Tunisie : le gouvernement Essid confronté à la fronde des enseignants

Pas de chance pour le gouvernement Essid. Entre inondations dans le Nord-Ouest et revendications sociales dans le Sud, il débute son mandat dans un climat social perturbé. Mais les plus grosses turbulences provienne[...]

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

En Tunisie, quelques milliers de jeunes se sont rassemblés le week-end des 21 et 22 février pour le festival des Dunes électroniques, à Nefta, dans le désert, à une heure de route de[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Tunisie : Moez Sinaoui, le porte-parole

Moez Sinaoui est directeur de communication et porte-parole de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de[...]

Tunisie : Rafaa Ben Achour, le légiste

Rafaa Ben Achour est conseiller de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, le stratège

Mohsen Marzouk est ministre conseiller en charge des affaires politiques de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du[...]

Tunisie : Ridha Belhaj, le dircab

Ridha Belhaj est ministre directeur du cabinet de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : les hommes du président Béji Caïd Essebsi

Conseillers, collaborateurs ou proches, ils bénéficient d'un accès direct au palais de Carthage. Et joueront un rôle clé dans le dispositif du nouveau chef de l'État.[...]

Tunisie : décès d'Abdelaziz Ben Dhia, ex-homme de confiance de Ben Ali

Abdelaziz Ben Dhia est décédé d’une longue maladie à Tunis, lundi 23 février, à l’âge de 79 ans.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces