La Tunisie n'exigera plus de visa pour les ressortissants des pays du Golfe

24/04/2012 à 14:23 Par Jeune Afrique

Le président tunisien, Moncef Marzouki, a annoncé mardi 24 avril que les ressortissants des pays du Golfe seraient exemptés de visas dès le mois de mai. Une mesure destinée à relancer le tourisme qui "dépendait essentiellement de l’Occident".

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
TOUCHATOU - 01/05/2012 à 01h:05

...S'il n'y a pas de Réciprocités totales ...cette décision est la plus belle frustration que tout tunisien ...aujourdhui... libre et digne est en droit de remettre en cause et/ou de refuser devant de tels exces de pouvoirs !.

2.
mig17017 - 28/04/2012 à 07h:04

A première vue bonne initiative d\' ouverture mais comment filtrer l\'entrée des prédicateurs ? Ces pays ont ils eux aussi lever la demande de visa Pour les tunisiens ? les saoudiens and Co vont ils respecter la faune genre outarde qu\'ils aiment décimer sans respect ? Vont ils découvrir l\'arrière pays ou rester sur les plages en exigeant des hôtels hallal ? Donc du pain bénis pour leur en construire ... Que les saoudiens et autres respectent les tunisiens a l\'étranger au quotidien et qu il nous livre ben ali pour commencer !!!.

3.
leliberal - 28/04/2012 à 06h:04

Tous les pays Europeens dont le tourisme est une ressource importante Tels Espagne,portugal autriche,profitent en premier lieu du flux des touristes des pays voisins,la Tunisie doit s ouvrir encourager et faciliter au maximum l entree des visiteurs des pays voisins et arabes .

4.
adim - 27/04/2012 à 15h:04

La Tunisie est un pays ouvert à toutes les nationalités, qu'ils soient de l'occident ou de l'orient pourvu qu'ils nous respectent. .

5.
Lladjimi - 26/04/2012 à 18h:04

La belle affaire!!!.. comme si ces gens là vont deferler avec femmes et enfants pour remplir les palaces!!.. foutaises!.. En revanche on aura plein de faits divers relatifs au tourisme sexuel dont ils sont friands!.. .

6.
aldente - 26/04/2012 à 14h:04

bonne idee! mais y a t il reciprocite? ou bien les jeunes tunisiens sont ils obliges de prendre les chemins des harrgas?.

7.
trompe - 26/04/2012 à 09h:04

Le tourisme des pauvres qui on ouvert leur bouches beaucoup d'années. merci pour le compliment .

8.
LeCarthaginois - 25/04/2012 à 15h:04

déjà les 5 pays du Maghreb entrent en Tunisie sans visa, ajoutons y les 6 monarchies du Golfe, qu'est ce qui reste 6 en Asie et 4 en Afrique. Notre président aurait du cautionner cette faveur par le rapatriemment de l'argent du peuple, quant à Ben Ali et sa bande qu'ils restent là-bas, on va pas comme même les loger et nourrir gratuitement dans nos prison..

9.
intello - 25/04/2012 à 09h:04

azul, les islamistes d ennahda ont fait fuir la seule ressource du pays les " TOURISTES" surtout occidentaux.a ma connaissance je n ai pas vu des touristes arabes qui depensent leurs argents chez leurs freres , ils preferent les depenser en occident le pays de la liberté.avec ennahda pas de liberté donc pas de touristes et dans 5 ans c est la revolution.echec religieux .

10.
Dr. Cherif Ghalizani - 25/04/2012 à 03h:04

Rien d etonnant avec tout le fric investi dans les mosquees de Tunisie pour implanter le wahabism " Das Geld Regiert die Welt " besonders in die Arabish Welt.

Tunisie

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a dévoilé mardi les noms de 27 candidats retenus pour la présidentielle du 23 novembre en Tunisie.[...]

Tunisie - Troussier : "Il fallait que je quitte Sfax"

À peine trois mois après son arrivée à Sfax, Philippe Troussier (59 ans) quitte la Tunisie, après l’élimination de son équipe, samedi soir, en demi-finale de la Ligue des[...]

Tunisie : le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables de viol reporté au 6 novembre

Le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables d'avoir violé une jeune femme a été reporté au 6 novembre à la demande des avocats de la jeune femme.[...]

Démographie : si la Tunisie m'était comptée

Exode rural massif, baisse de la natalité, réduction de la taille des familles, boom de l'immobilier... Le recensement va-t-il orienter l'action du prochain gouvernement tunisien ?[...]

Maghreb : une lueur au bout du couloir de la mort

Au Maghreb, des centaines de détenus croupissent dans les prisons, attendant une hypothétique exécution. À moins que le parti des abolitionnistes ne l'emporte. Rendez-vous à Tunis les 25[...]

Amina Sboui : son "agression" par des salafistes à Paris était bien "un mensonge"

L’ancienne Femen, Amina Sboui a inventé son agression de juillet dernier par des salafistes à Paris. Un mensonge qui était avant tout un "appel au secours", avoue-t-elle au quotidien[...]

Immigration : mort à crédit en Méditerranée

Ils paient des passeurs sans scrupule à prix d'or pour traverser la Méditerranée. Cette année, trois mille migrants ont perdu la vie dans ce voyage. Un commerce lucratif et un drame humain face[...]

Élections tunisiennes : guerre d'influence dans les médias

Profitant d'un flou juridique, plusieurs hommes d'affaires tunisiens ont investi dans les médias pour servir leur camp politique. Voire défendre leur propre candidature aux prochaines élections.[...]

Tunisie : à Gabès, le gouvernement bloque un projet de 25 millions d'euros et 300 emplois

Avec une relance en panne, la Tunisie multiplie les appels aux investisseurs étrangers. Mais le gouvernement ne donne pas toujours une suite positive aux projets, sans pour autant motiver son refus de manière[...]

Divergences jihadistes en Tunisie

Les dirigeants du mouvement jihadiste tunisien Ansar al-Charia se divisent sur l'opportunité d'une lutte armée en période pré-électorale. La base, elle, rêverait d'en découdre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers