Prix Mo Ibrahim : "Pedro Pires personnifie le type de gouvernance que nous entendons distinguer"

11/10/2011 à 09:18 Par Jeune Afrique

L'ancien président du Cap-Vert Pedro Pires a reçu le prix de la fondation du milliardaire soudanais Mo Ibrahim, qui récompense un chef d'État africain ayant quitté le pouvoir démocratiquement. Faute de candidats, il n'était pas attribué depuis deux ans.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
Lapia - 21/10/2011 à 09h:10

Ce Mr m'imspire beaucoup,il est notre 3eme modele africain aprés Nelson Mandela et sûrement ATT du Mali fera la même chose..

2.
lediplomate - 15/10/2011 à 14h:10

Je ne sais vraiment pas quoi dire!Est-ce vraiment un Africain?Je vous félicite Excellence!Mais le véritable merci revient à vos parents.Car la société commence par la cellule familiale!.

3.
kazesyxers - 12/10/2011 à 14h:10

Un exemple que nos dirigeants devraient suivre....

4.
Venem - 12/10/2011 à 13h:10

Nous pensions que Mo Ibrahim était soudanais. Pas somalien. Le modérateur : vous avez bien évidemment raison, il s'agit d'une très regrettable confusion. Avec toutes nos excuses. Cordialement..

5.
MAURICIO - 12/10/2011 à 10h:10

C'est rare çà! Celui là est un model à copier et respecter.....

AUTRES

Terrorisme : une 'force armée multinationale' pour lutter contre Boko Haram

Terrorisme : une "force armée multinationale" pour lutter contre Boko Haram

Quatre États riverains du lac Tchad vont mettre sur pied "une force armée multinationale" pour lutter contre la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.[...]

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de l'&ea[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Nigeria : deux explosions font au moins 42 morts à Kaduna

Deux explosions ont eu lieu mercredi à Kaduna, dans le nord du Nigeria, et fait au moins 42 morts. Le premier attentat visait le convoi d'un dignitaire musulman très critique vis-à-vis de Boko Haram.[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du doss[...]

Dans les archives de JA : la mort de Hassan II, roi du Maroc

Il y a quinze ans, le 23 juillet 1999, le Roi du Maroc Hassan II succombait à une longue maladie, deux semaines après avoir fêté ses 70 ans. Jeune Afrique réédite plusieurs articles consac[...]

Conflit israélo-palestinien : le médiateur égyptien marche sur des oeufs

Le Caire considère le Hamas à la fois comme une organisation terroriste et comme un rempart contre les jihadistes. Une position qui rend la médiation égyptienne difficile dans le conflit isra&e[...]

Togo : en attendant la présidentielle, le gouvernement persévère

À moins d'un an de la présidentielle togolaise, le climat politique est relativement serein. L'occasion pour le pouvoir de poursuivre les réformes et d'améliorer le quotidien des Togolais.[...]

Togo : comme Nubukpo, ils ont répondu "présents, président !"

Ces quadras issus de grandes écoles ont tous fait une belle carrière à l'étranger. Le chef de l'État les a convaincus de mettre leurs compétences au service du pays.[...]

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet [...]

Somalie : mariés avec 95 ans d'écart

Début de lune de miel somalienne pour Safia (17 ans) et Ahmed (112 ans). Les mariages précoces sont encore légion, comme en attestent les nouvelles statistiques de l’Unicef. De la Somalie à l&r[...]

Centrafrique : l'ex-Séléka accepte de signer l'accord de cessez-le-feu à Brazzaville

Après avoir refusé de participer aux négociations de paix sur la Centrafrique à Brazzaville, l'ex-Séléka a finalement accepté mercredi de signer l'accord de cessation des hostilit&e[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers