Faure Gnassingbé réélu, Fabre appelle à manifester

06/03/2010 à 22:20 Par Jeune Afrique

Selon les résultats annoncés par la Ceni pour la présidentielle du 4 mars, le président sortant Faure Gnassingbé est reconduit. Mais le candidat de l'UFC, Jean-Pierre Fabre, arrivé deuxième, conteste cette victoire et appelle à multiplier les manifestations.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

57 réaction(s)

1.
BOSS SYCOSO - 10/03/2010 à 20h:03

La culture de la démocratie est un travail de sagesse,d'âge,d'histoire vécue et subie. Que veut le peuple togolais? Quelles sont ces réactions désobligeantes et qui riment avec la honte de l'idiotie? Comment JP FABRE peut-il s'assigner cette basse besogne? N'y a t il pas des voix de recours s'il prétend détenir des documents attestant sa victoire? .

2.
ben hassan - 10/03/2010 à 15h:03

la réelection de faure est peut-être une suprise pour les non avisés des manoeuvres politiciennes auxquelles les pays africains se sont habitués depuis l'avènement du multipartisme. chaque chose ayant toujours un commencement et une fin,je demanderais aux peuples togolais de rester calme et d'être confiants en l'avenir;au gagnant de savoir que tout est vanité..

3.
Togoata - 09/03/2010 à 14h:03

Je ne suis pas naïf, je ne voterai plus les gens, mais je voterai désormais des programmes. Voilà ce que nous devons faire et voter pour la paix et le déceloppement. Voilà ce que les fils et filles du Togo ont fait en votant le programme de Faure. Le reste c'est woba woba....

4.
rachito - 08/03/2010 à 17h:03

L'opposition africaine n'a aucune crediblité vis-a-vis du peuple.Les leaders sont souvent issue de l'ancien parti unique post-coloniale pour des raisons personnelles ils ont tous rejoint l'opposition pas pour servir l'interet du peuple mais à une revanche sur l' ancien régime..

5.
l afrique doive changer - 08/03/2010 à 14h:03

je ne suis pas dacors a des dirigent d afrique nous tous nous sommes des afriquains on est fatigues des bras bras que l afrique change on est fatigues de la dictative.merci.

6.
TOGO en avant - 08/03/2010 à 14h:03

J'aime mon pays et je suis fier d'etre Togolais. Les gens veulent semer le doute dans les esprits pour profiter par piller nos ressources. Aujourd'hui tout ca est fini. La nation Togolaise demarre son developpement avec ses dignes filles et fils. Togolais vient, batissons la cite. Vive le Togo nouveau. Vive le progres. A bas la traitrisse, a bas la division. J'aime mon pays..

7.
Pierre - 08/03/2010 à 14h:03

Peuple Togolais,Gabonais,Congolais,Tchadiens et Camerounais,oublier vous n'auriez jamais une election libre et transparente dans votre pays les groupes français ont le monopoles et choisisent qui ils veulent dependant de leurs interets..

8.
Mcnas - 08/03/2010 à 14h:03

Cette opposition n'a rien retenue des elections precedentes. Il faut etre naif et croire que le RPT va organiser des elections et les perdre. Ce n'est pas un hasard si Faure a ecarte Koffi Yamgnane car de peur que ce dernier lui chippe des voix au Nord. Alors qu'on cesse d'appeler des jeunes a manifester sachant que les militaires n'hesiteraient pas a tirer sur eux..

9.
edomola - 08/03/2010 à 12h:03

JPF disait avoir des documents prouvant sa victoire! si oui il lui suffit de les publier sur les sites au lieu d'envoyer la jeunesse se faire tabasser dans les rues. Connait-il au moins les textes qui nous gouyvernent? c'est la PROCLAMATION de la Cour Constitutionnelle qui "fait" le président pas la Céni. Il peut preparer ses dossiers pour des recours. .

10.
edomola - 08/03/2010 à 12h:03

Si on veut gouverner un pays, la moindre des choses c'est de connaitre les textes qui le gouvernent et d'apprendre a les respecter. Que JPF compile ses documents justificatifs de sa victoire et les publie et les soumette a la COUR CONSTITUTIONNELLE..

Togo

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Togo : Faure Gnassingbé officiellement en lice pour un troisième mandat

Les délégués de l'Unir (parti au pouvoir au Togo) ont officiellement investi mercredi le président Faure Gnassingbé comme candidat à l’élection présidentielle. Un[...]

Togo : l'élection présidentielle, c'est pour le 15 avril

Au Togo, l’élection présidentielle se tiendra le 15 avril. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement mardi lors du Conseil des ministres.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Togo : et le candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle est...

Les délégués du parti au pouvoir, l'Union pour la République (Unir), doivent se retrouver mercredi à Kara (nord du Togo) pour désigner leur candidat à la présidentielle qui[...]

Togo : grogne des agents de la fonction publique à deux mois de la présidentielle

Le front social est tendu au Togo à quelques semaines de l’élection présidentielle. Des mouvements d'humeurs, principalement dans les secteurs clés de la santé et de l'éducation, ont[...]

Décès d'André Brink : aîné, tu peux dormir

André Brink, je l'évoquerai en cinq lieux, dans le désordre voulu.[...]

Togo : le parti au pouvoir remplace ses membres à la Commission électorale

L’Union pour la république (Unir), parti au pouvoir, a remplacé ce vendredi ses cinq délégués à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Cette annonce[...]

Togo : les avocats de Kpatcha Gnassingbé réclament sa libération

Bientôt six ans que Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du chef de l’État togolais, est détenu dans le cadre d'une affaire de "complot contre la sûreté de l'État".[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers