Giscard-Bokassa : les diamants sont éternels

11/10/2011 à 14:12 Par Jeune Afrique

Le 10 octobre 1979, il y a trente-deux ans, éclatait en France une affaire dont le président Valéry Giscard d’Estaing ne devait jamais se remettre : celle des diamants de l’empereur Bokassa. Dans la biographie qu’il publie le 19 octobre, VGE, une vie (Flammarion), l’ancien journaliste de L’Express Georges Valance revient sur l’épisode qui vit le chef de l’État s’enfermer dans sa superbe et perdre le contact avec les Français. Extraits, en exclusivité.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Bedel - 17/10/2011 à 18h:10

Cette affaire des diamants n'est rien comparée à tout le reste. Si VGE s'est si mal défendu c'est qu'il craignait que Bokassa révèle d'autres histoires encore plus infamantes. Je sais de quoi je parle, car j'étais- avec Delpey- un des acteurs de cette affaire..

2.
nimportequoi - 14/10/2011 à 08h:10

On le sait depuis longtemps : Sur les 5 pièces fournies par un Bokassa putché par VGE quelques mois plutôt, 4 étaient des faux. A la manipulation, le clan chirac, à savoir Pasqua qui a trouvé deux colloborateurs de choc : Roland Dumas et un avocat du FN ! Les pieds nickelés ont gagné, la France a perdue ! .

3.
Le Justicier - 12/10/2011 à 15h:10

La vérité finit toujours par triompher, c'est incontournable; la justice un peu moins, parce qu'elle est du ressort des hommes et des femmes, aussi bien "justes et honnêtes" que "corruptibles"..

4.
Le Justicier - 12/10/2011 à 15h:10

J'irai me procurer cet ouvrage, uniquement pour prendre connaissance des dessous de cette affaire. Eh oui ! cher VGE, on a beau être brillant (double Bac en philosophie et maths élémentaires à 15 ans, Lycée Louis-le-Grand, Ecole Polytechnique, ENA [Ecole Nationale d?Administration]); mais lorsqu'on trempe dans les affaires, elles vous suivent pour la vie. "Tout se paye ici-bas"..

5.
paludisme - 12/10/2011 à 05h:10

Giscard dit que les diamants n'ont pas de valeur pourquoi les avoir accepté ? lui et sa famille chassaient à N'délé tous les week-end , il était reçu en pompe en Centrafrique , les barracudas ont emporté et volés des documents confidentiels qui se trouvent en France . Ce type est un voyou , passible d'être jugé un jour mort ou vivant.

6.
Troubleur - 12/10/2011 à 00h:10

Et si on parlait de l'argent que Sarkozy a recu de Kadhafi??? Comme Giscard, il n'a pas manque de renverser son bienfaiteur.....

Centrafrique

Centrafrique : Bozizé et les méchants

Centrafrique : Bozizé et les méchants

Le président centrafricain déchu François Bozizé s'estime toujours indispensable à la résolution de la crise dans son pays.[...]

Pacôme Pabandji remporte le prix Rory Peck des JRI pour sa couverture de la crise en Centrafrique

Pacôme Pabandji, journaliste centrafricain de 23 ans, a remporté mercredi  le prestigieux prix Rory Peck, une distinction reconnue dans le monde entier qui récompense chaque année les meilleurs[...]

Biens mal acquis : la Centrafrique dépose plainte à Paris contre Bozizé

La Centrafrique a porté plainte cette semaine à Paris contre François Bozizé, pour obtenir une enquête sur les biens qui auraient été acquis par l'ex-président et son[...]

France - Centrafrique : Bozizé fils toujours sur la brèche

Le fils de François Bozizé, Jean-Francis Bozizé, est dans le collimateur du ministère français des Finances et des Comptes publics. Explications. [...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

Centrafrique : grogne des combattants de l'ex-Séléka cantonnés à Bangui

Plusieurs dizaines de combattants de l'ex-Séléka cantonnés à Bangui manifestent jeudi. Ils refusent de quitter la capitale centrafricaine et dénoncent leurs conditions de vie.[...]

Centrafrique : report des élections présidentielle et législatives à juin 2015

Initialement prévues en février 2015, les élections présidentielle et législatives centrafricaines ont été reportées mardi au mois de juin de la même année.[...]

La police de l'ONU augmente la pression sur les fauteurs de troubles à Bangui

La police de la force de l'ONU en Centrafrique (Minusca) a accentué ces derniers jours ses patrouilles armées dans Bangui pour dissuader miliciens, criminels et pillards de continuer de s'en prendre à une [...]

Les experts de l'ONU pointent le rôle ambigu du Tchad en Centrafrique

Les experts de l'ONU sur la Centrafrique ont rendu public, le 1er novembre, leur rapport final dans lequel ils pointent notamment le rôle ambigu joué par le Tchad depuis le retrait des soldats de la Misca (la force[...]

Centrafrique : des dizaines de civils massacrés, selon Amnesty international

Dans un communiqué publié jeudi, Amnesty International affirme que des dizaines de civils ont été massacrés ces dernières semaines dans le centre de la Centrafrique. L'ONG appelle la force[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers