Giscard-Bokassa : les diamants sont éternels

11/10/2011 à 14:12 Par Jeune Afrique

Le 10 octobre 1979, il y a trente-deux ans, éclatait en France une affaire dont le président Valéry Giscard d’Estaing ne devait jamais se remettre : celle des diamants de l’empereur Bokassa. Dans la biographie qu’il publie le 19 octobre, VGE, une vie (Flammarion), l’ancien journaliste de L’Express Georges Valance revient sur l’épisode qui vit le chef de l’État s’enfermer dans sa superbe et perdre le contact avec les Français. Extraits, en exclusivité.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Bedel - 17/10/2011 à 18h:10

Cette affaire des diamants n'est rien comparée à tout le reste. Si VGE s'est si mal défendu c'est qu'il craignait que Bokassa révèle d'autres histoires encore plus infamantes. Je sais de quoi je parle, car j'étais- avec Delpey- un des acteurs de cette affaire..

2.
nimportequoi - 14/10/2011 à 08h:10

On le sait depuis longtemps : Sur les 5 pièces fournies par un Bokassa putché par VGE quelques mois plutôt, 4 étaient des faux. A la manipulation, le clan chirac, à savoir Pasqua qui a trouvé deux colloborateurs de choc : Roland Dumas et un avocat du FN ! Les pieds nickelés ont gagné, la France a perdue ! .

3.
Le Justicier - 12/10/2011 à 15h:10

La vérité finit toujours par triompher, c'est incontournable; la justice un peu moins, parce qu'elle est du ressort des hommes et des femmes, aussi bien "justes et honnêtes" que "corruptibles"..

4.
Le Justicier - 12/10/2011 à 15h:10

J'irai me procurer cet ouvrage, uniquement pour prendre connaissance des dessous de cette affaire. Eh oui ! cher VGE, on a beau être brillant (double Bac en philosophie et maths élémentaires à 15 ans, Lycée Louis-le-Grand, Ecole Polytechnique, ENA [Ecole Nationale d?Administration]); mais lorsqu'on trempe dans les affaires, elles vous suivent pour la vie. "Tout se paye ici-bas"..

5.
paludisme - 12/10/2011 à 05h:10

Giscard dit que les diamants n'ont pas de valeur pourquoi les avoir accepté ? lui et sa famille chassaient à N'délé tous les week-end , il était reçu en pompe en Centrafrique , les barracudas ont emporté et volés des documents confidentiels qui se trouvent en France . Ce type est un voyou , passible d'être jugé un jour mort ou vivant.

6.
Troubleur - 12/10/2011 à 00h:10

Et si on parlait de l'argent que Sarkozy a recu de Kadhafi??? Comme Giscard, il n'a pas manque de renverser son bienfaiteur.....

Centrafrique

'Angolagate', l'affaire qui empoisonne la vie politique centrafricaine

"Angolagate", l'affaire qui empoisonne la vie politique centrafricaine

L'affaire des 10 millions de dollars donnés par Luanda continue d'affecter la sphère publique à Bangui. Cette fois, c'est le Parlement centrafricain de transition qui s'en mêle.[...]

Centrafrique : médiation internationale à Bangui après les violences

Une délégation de la médiation internationale dans la crise centrafricaine était en visite à Bangui, samedi, pour rencontrer autorités et groupes armés afin de "ramener le[...]

Centrafrique - Anicet Dologuélé : "Samba-Panza n'est pas à l'écoute"

Pour l'ex-Premier ministre et futur candidat à l'élection présidentielle centrafricaine Anicet Dologuélé, le gouvernement centrafricain pèche par manque de transparence dans sa[...]

Centrafrique : six miliciens anti-balaka tués dans des affrontements avec la Minusca

Six miliciens anti-balaka ont été tués mercredi à Bangui dans un échange de tirs avec les forces internationales, a déclaré la Minusca jeudi.[...]

Centrafrique : quatre morts après de nouvelles violences à Bangui

Une attaque de miliciens anti-balaka mardi dans un quartier de Bangui a fait au moins quatre morts.[...]

Centrafrique : Catherine Samba-Panza dénonce "une tentative de coup d'État institutionnel"

La présidente centrafricaine de la transition, Catherine Samba-Panza, a estimé mardi que les violences qui secouent Bangui depuis un peu moins d'une semaine s'apparentent à "une tentative de coup[...]

Centrafrique : un prêtre polonais enlevé dans l'Ouest

Des hommes armés fidèles au rebelle Abdoulaye Miskine ont enlevé un missionnaire polonais résidant à Baboua, dans l'ouest de la Centrafrique. Ils demandent la libération du leur chef[...]

Centrafrique : Catherine Samba-Panza va rencontrer "les forces vives de la Nation"

Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition centrafricaine, entame mardi une série de rencontres avec les "forces vives de la Nation". Objectif : mettre fin au désordre que connaît[...]

Centrafrique : calme précaire à Bangui après plusieurs jours de violences

Le Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun, avait appelé dimanche soir la population à reprendre ses activités.[...]

Centrafrique : relative accalmie à Bangui, les anti-balaka appellent à la trêve

Un calme relatif régnait dimanche matin à Bangui, au lendemain de la rencontre entre la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, et des responsables des miliciens anti-balaka, ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers