Débat sur l'islam en France : l'affaire Dahmane

25/03/2011 à 12:56 Par Jeune Afrique

Le conseiller à l’intégration de Sarkozy avait dénoncé le débat sur la laïcité que s’apprête à lancer l’UMP. Limogé, il appelle les musulmans à sanctionner son ex-mentor dans les urnes.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
nasri azedine - 03/04/2011 à 07h:04

Les français du 2em collége sont considérés comme un paillasson où l'on pourrait s'essyuer les pieds à la premiére occasion.Mais venant d'un homme qui est devenu français aprés abderrahmane dahmane , alors là, il y a du ridicule..

2.
muslimane et fiere de l'e - 31/03/2011 à 23h:03

pauvre sarkozy qui n'a rien d'autre a faire que de lancer le debat sur la laicite',alors qu'il y'a beaucoup d'autre choses a debatre..

3.
MAGHREBIN - 28/03/2011 à 13h:03

les deboires des musulmans sont " colles" aux francais dorigne algerienne ,oubliant que les marocains "connus pour "leur diplomatie" dirigent le fameux "CFM" , pour justement contrecarrer ces algeriens " de service ".

4.
midalli - 28/03/2011 à 12h:03

ya aucun mal à passer à gauche, si à droite ça ne fait pas l'affaire !!.

5.
Nad - 27/03/2011 à 12h:03

Bien fait pour ces pantins qui ne représentent qu'eux-même. Ils ont, pour leurs ambitions personnelles, servis de caution aux umpistes au nom des musulmans de France qui ne leur ont rien demandé.Alors les Boubakeur, Dahmane et autres CFCM peuvent aller se brosser, personne ne les écoute depuis longtemps. Personne n'ira pleurer avec eux leurs ambitions déçues. .

6.
thinkgreentwice - 25/03/2011 à 14h:03

C'est clair les élections font des dégâts. Pour que l'UMP récupère les voix de l'extrême droite, tous musulmans (es) deviennent du jour ou lendemain infréquentables y compris ceux qui se prennent pour garde fou de la laïcité à la Française....

International

Polémique : à Beziers, Robert Ménard fiche les 'élèves de confession musulmane' selon leurs prénoms

Polémique : à Beziers, Robert Ménard fiche les "élèves de confession musulmane" selon leurs prénoms

Le maire de Béziers Robert Ménard (extrême-droite) a de nouveau fait parler de lui. Lundi, il a assuré avoir fiché les élèves de sa commune selon leur "confession" - en r&e[...]

Miaou, miaou, ronron...

On va laisser de côté la politique, l'économie, le sport, la littérature et les people, cette horrible engeance, pour s'intéresser à autre chose - ou plutôt, puisqu'il ne[...]

Israël : la chanteuse américaine Lauryn Hill annule son concert à Tel Aviv

L'ancienne chanteuse des Fugees ne se produira pas en Israël. Elle a expliqué sa décision par la pression des militants dénonçant l'occupation de la Palestine, mais aussi par [...]

France - Front national : règlements de comptes en série, les Le Pen dans la tourmente

Rien ne va plus chez les Le Pen. Mardi matin, Jean-Marie, le grand-père, a violemment répondu à sa suspension du Front national, décidée lundi soir. Selon lui, voir Marine, sa fille,[...]

Littérature : l'Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du Premier roman

L’écrivain algérien Kamel Daoud a reçu le prix Goncourt du Premier roman pour "Meursault, contre enquête" paru chez Actes Sud, a annoncé le jury du prix littéraire mardi[...]

L'État islamique revendique la fusillade au Texas et menace les États-Unis

L'attaque a eu lieu dimanche, en marge d’un concours de caricatures de Mahomet au Texas. La police a tué les deux assaillants présumés.[...]

Immigration : l'Italie appelle l'Europe à l'aide

L'Italie a appelé lundi l'Union européenne à prendre des "mesures significatives" face au flux ininterrompu des migrants en Méditerranée.[...]

Quand Sarkozy réclamait un "Noir" à ses côtés

Dans son autobiographie "La Petite fille de la Ve" paru le 29 avril, Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy, rapporte que ce dernier aurait exigé de son équipe qu’elle[...]

Texas : deux assaillants abattus lors d'un concours de caricatures de Mahomet

La fusillade a eu lieu en marge d’un concours de caricatures de Mahomet. Un événement considéré comme islamophobe selon ses détracteurs, mais placé sous le signe de la liberté[...]

Royaume-Uni : vers l'explosion du traditionnel bipartisme ?

Traduction de "The big mess" : "le grand foutoir". C'est ce que risque de provoquer la défaite annoncée des conservateurs aux législatives du 7 mai et l'explosion du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces