Luis Moreno-Ocampo, la bête noire du prétoire

30/11/2010 à 16:16 Par Jeune Afrique

Tant pis si ses détracteurs l’accusent de ne s’en prendre qu’aux Africains. Tant pis si les États refusent de coopérer avec la CPI. Le procureur Luis Moreno-Ocampo n’est jamais aussi à l’aise que dans le prétoire. Il y affronte, depuis le 22 novembre, le Congolais Jean-Pierre Bemba.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

10 réaction(s)

1.
Unite_Africaine - 16/05/2011 à 20h:05

Si Moreno-Ocampo voyage sur l'afrique il faut l'emprisonner pour montrer aux occidentaux qu' on a pas peur d'eux. Ils faudra qu'on leur demontre qu'on est pas des esclaves qu'ils pensent. Il faudra qu'on leur lance des defis.ILs n'ont pas achete l'afrique, et l'Afrique n'est pas a vendre!!! .

2.
faustino - 15/12/2010 à 21h:12

Ce procureur de la CPI M; Moreno est un personnage à la solde des Chefs d'Etat occidentaux et africains qui l'instrumentalise. L'onu vient de rendre son rapport sur les crimes commis par les forces rwandaises ougandaises et les rebelles de l'AFDL de Laurent Kabila. Quand derlivrera-t-il des mandats à l'encontre de Kagame, Yoweri Museveni et Kabila?.

3.
leTchadien - 14/12/2010 à 07h:12

Ce procureur à la solde des grandes puissances,veut nous faire croire que tous les crimes contre l'humanité sont commis seulement qu'en Afrique. Il serait plus crédible s'il s'intéressait aux crimes commis en Europe (Russie, Géorgie, etc.)au Moyenne Orient (Irak, Palestine). L'opération Plomb durci à Gaza est un triste exemple, pour poursuivre ses auteurs..

4.
le maghrebin - 10/12/2010 à 09h:12

ocampo ,cet argentin hispanophile , devrait s interesser au massacre de gdeim izik ,et non s acharner sur el bachir contre qui il ne fera rien ,defendez les vraies causes justes senor ocampo.

5.
Patriote - 07/12/2010 à 18h:12

Je crois que Bemba mérite ce qui lui arrive;il est en train de payer de son excès de zèle et de son orgueil qui lui empêchaient d'écouter les autres. .

6.
Angola - 07/12/2010 à 16h:12

Ce jugement n'a pas son sens et c'est une mascarade . O Campo joue le role au profit du lobbyisme occidental , les allies de Kabila . Si il dis que Bemba a une responsabilite indirecte compte tenu de son influence sur ses hommes quand n'est-il de George walker Bush sur les exactions dignes de crime contre l'humanite commises EN iRAK .

7.
Laoukoura Tchadien - 02/12/2010 à 12h:12

Ridicule, ce qu'on dira quelque années plutard de l'inculpation de Bemba.Bozize l'auteur du coup de force contre un régime démocratie élu n'est pas inquieté.Celui qui a fait appel à ses troupes Patassé est tranquille.Moreno Ocampo lui rendra certes un jour compte, si c'est aux hommes meme à Dieu il en rendra..

8.
zaire okapi ac - 01/12/2010 à 13h:12

C'est facile de s'en prendre aux faibles : Je lui ajoute un autre nom contre le quel lancer un mandat d'arret international: george w bush pour crime contre le Peuple Irakien et contre l'humanité. Qu'il montre son sense de justice maintenant...autrement il est corrompu !.

9.
rose - 30/11/2010 à 23h:11

Cet homme travaille pour le compte des Etas-Unis. c'est un corrompu, y' a q'a lire sa biographie..

10.
Mak - 30/11/2010 à 17h:11

Je lui donne un nom à juger pour crime contre l'humanité Jean Marie Doré en Guinée.

Afrique Subsaharienne

Pourquoi Mohammed VI snobe-t-il Goodluck Jonathan ?

Pourquoi Mohammed VI snobe-t-il Goodluck Jonathan ?

Le ministère marocain des Affaires étrangères a tenu à faire savoir que le roi Mohammed VI a refusé un entretien téléphonique au président nigérian Goodluck Jonathan. [...]

Pour la défense, le procès des pro-Gbagbo est celui de "la politique française en Afrique"

Les avocats de la défense ont terminé vendredi leurs plaidoiries. Selon eux, le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 co-accusé est celui "du néocolonialisme, de la politique[...]

Procès Karim Wade : un vrai-faux "Watergate" à la CREI

Un enregistrement des délibérations secrètes des magistrats jugeant Karim Wade et ses complices secoue le landerneau sénégalais depuis hier. Le technicien qui l'aurait capté risque gros,[...]

Ces brésiliens qui visent l'Afrique

Embraer, Odebrecht, AGN... Les groupes auriverde partent à l'assaut du continent, et pas seulement en zone lusophone. Alors que le Brésil est confronté à un ralentissement économique[...]

L'Appel de Rome est-il utile pour la réconciliation nationale en Centrafrique ?

Les accords de réconciliation nationale se succèdent sans avoir un réel impact sur le processus de retour à la paix et sur la situation humanitaire. Après Libreville, N’Djamena,[...]

Ryszard Kapuscinski, le plus africain des Polonais

Dans le documentaire "L'Afrique vue par Ryszard Kapuscinski", réalisé par Olga Prud'homme-Farges et diffusé mercredi sur Arte, le journaliste polonais se livre. Du Ghana à[...]

Procès des pro-Gbagbo : et si Ouattara accordait l'amnistie ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses co-accusés pour atteinte à la sûreté de l’État touche à sa fin. Et si, une fois le verdict prononcé, Alassane Ouattara graciait [...]

Soudan du sud : le processus de paix en échec

Le Soudan du Sud n’a toujours pas réussi à trouver une solution de sortie de crise. Les discussions vendredi à Addis-Abeba entre les chefs des deux parties opposés, le président Salva Kiir[...]

Au Gabon, Cassandre s'est trompée

Un climat politique tendu, des cours du pétrole en berne, des grèves à répétition : il n'en fallait pas plus pour que certains prédisent une explosion sociale. Mais les nuages se[...]

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Les fonctionnaires togolais poursuivent les mouvements entamés depuis quelques semaines pour obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Une assemblée générale devrait décider en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces