Coût des études : 2 600 à 3 500 euros

Écrit par Ridha Kéfi

Selon les estimations d’un expert, un étudiant tunisien coûte annuellement aux pouvoirs publics de son pays entre 1 000 et 1 500 euros (pour les branches des sciences humaines, économie et gestion) et entre 2 000 et 2 500 euros (pour les branches scientifiques). Chez les privés, ces coûts doivent être majorés de 20 % à 25 %.
Pour les étrangers inscrits dans les établissements privés tunisiens, les frais annuels de scolarité varient de 2 600 à 3 500 euros. Les étudiants doivent cependant prévoir des frais personnels pour une période de dix mois (logement, nourriture, transport, assurance maladie, livres et fournitures, vêtements, dépenses personnelles) allant de 3 800 à 6 400 euros, selon le standing choisi. Une comparaison avec les coûts des études en Europe et en Amérique (États-Unis et Canada) s’impose (voir tableau page précédente). En France, les frais de scolarité vont de 2 500 euros par an dans des écoles techniques ou spécialisées à 7 700 euros dans une grande école de commerce de type HEC. À quoi il faut ajouter la nourriture, le logement et le transport, qui peuvent aller de 3 200 euros pour ceux qui réussissent à trouver une chambre en résidence universitaire à 18 200 euros dans certains cas. Encore la France reste-t-elle relativement abordable par rapport à la province canadienne de Québec, où les frais annuels de scolarité démarrent à 7 000 euros, même si le coût de la vie estudiantine semble plus raisonnable. Sur ces deux plans, les universités privées tunisiennes affichent des avantages comparatifs qui, ajoutés à la qualité de l’enseignement, expliquent l’intérêt grandissant des étudiants africains et maghrébins pour leurs cursus.