Raghd Hussein inquiète pour son père

Par Jeune Afrique

Les filles de Saddam Hussein sont sans nouvelles de leur père depuis plus de trois mois. Raghd, l’aînée, qui réside avec sa soeur cadette Rania et leurs neuf enfants à Amman, en Jordanie, a informé le collectif de défense du dictateur déchu qu’elle a fait parvenir plusieurs lettres à son père par l’intermédiaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), mais que son courrier est resté sans réponse. Elle a affirmé aussi avoir remis au CICR un certain nombre d’ouvrages religieux et historiques destinés à l’ancien président irakien, mais qu’elle n’a pas eu la confirmation que ce dernier les a bien reçus.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici