Fermer

Transfert d’argent : Express Union renforce sa position en Afrique centrale

Express Union, dont le siège se trouve à Yaoundé, compte plus de 3 500 employés dans ses 657 agences opérationnelles d'Afrique centrale. © Henri Ikori/Wikimedia Commons

Bientôt implantée dans tous les pays de la zone Cemac, la société camerounaise Express Union assoit sa position de leader sous-régional du transfert d'argent. Une réussite liée à la densité de son réseau d'agences et à la diversification de ses métiers.

Dans quelques mois, l’entreprise camerounaise Express Union, spécialiste du transfert d’argent, devrait être présente dans chacun des six pays de la Cemac. Seule la Guinée équatoriale manque encore à l’appel, « mais les autorités sont très intéressées par notre implantation », assure Albert Kouinche, directeur-fondateur de la société, qui doit se rendre à Malabo « pour rencontrer [ses] futurs partenaires locaux ».

Conquête

La stratégie est toujours la même depuis qu’en 2006 Albert Kouinche s’est décidé à conquérir la Cemac. « En général, un entrepreneur local vient nous chercher pour établir un partenariat et reproduire notre modèle dans son pays », explique le patron d’Express Union, qui se garde bien de dévoiler le nom de ses associés au Congo, en Centrafrique et au Gabon.

Le Tchad, où le prestataire de services est implanté depuis 2007, fait figure d’exception. « Nous sommes partis d’une étude de marché qui a démontré qu’il y avait un grand potentiel », reprend le dirigeant. Avec raison, puisque le Tchad est aujourd’hui le deuxième réseau d’Express Union, juste derrière le Cameroun.

Leader

Créé il y a dix-sept ans, le groupe se targue d’être le leader de son secteur à l’échelle sous-régionale, même s’il refuse de confirmer ses résultats, estimés en 2013 à une douzaine de millions d’euros.

Lire aussi :

Qui veut la peau de Western Union et de MoneyGram ?

Transferts d’argent : un gisement inexploité

Transfert d’argent : les Africains paient le prix fort

Un holding a été fondé au début de cette année pour mieux coordonner les filiales sous-régionales pendant que, dans le même temps, le groupe étend ses activités sur le continent – Bénin et RD Congo – et en dehors – Suisse, France et Canada.

Déploiement

La Cemac représente à elle seule près de 80 % du chiffre d’affaires d’Express Union, qui compte plus de 3 500 employés dans les 657 agences opérationnelles d’Afrique centrale.

Un déploiement qui repose sur une présence forte dans les zones rurales et un marketing dynamique autour des différents métiers de l’opérateur, qui, outre les transferts de fonds, a développé des services de microfinance.

La direction veut également proposer à l’ensemble de la zone l’expérience Express Union Mobile [services bancaires par téléphone portable], lancée avec succès en 2008 au Cameroun. Et maintenir ainsi une longueur d’avance sur la concurrence.