Fermer

Les dividendes du brut se font attendre

Par Jeune Afrique

Les populations africaines ne profitent pas de la flambée des prix des matières premières. Si le constat n’est pas véritablement surprenant, le rapport 2008 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) consacré aux pays les moins avancés (PMA), publié le 17 juillet, permet d’affiner l’analyse. L’ensemble des PMA a eu un taux de croissance de 6,7 % en 2007, les PMA africains culminant à 8,9 %. Mais parallèlement, alors que l’industrie représentait 10,7 % du PIB des PMA africains en 1980, le chiffre est tombé à 7,5 % en 2006. En Asie, la proportion est restée à 13 %. Autre élément, alors que la pauvreté a réduit de façon significative en Asie, ce sont 40 % des populations africaines qui vivent toujours avec moins de 1 dollar par jour. Les progrès sont minces.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici