Kinshasa inquiet pour Papa Wemba

Par Jeune Afrique

Les autorités de Kinshasa s’inquiètent du sort de Papa Wemba, incarcéré en France depuis le 20 février février. Mais le fait que le chanteur se soit prévalu de sa nationalité belge au moment de son arrestation empêche le gouvernement congolais d’exercer sa protection diplomatique, seul Bruxelles étant habilité à le faire, explique le ministre de la Culture Matuka Kabakisa. Autre problème, les aveux faits par l’artiste devant les autorités judiciaires françaises. Il n’est pas facile d’intercéder en faveur de quelqu’un qui a déjà plaidé coupable.