Réussite : Mossadeck Bally, l’étoile montante des hôtels africains

Par Jeune Afrique

Mossadeck Bally est le patron du groupe hôtelier Azalaï. © Réussite

En 20 ans, Mossadeck Bally a imposé sa marque hôtelière Azalaï comme une référence incontournable en Afrique de l'Ouest. Les caméras de Réussite ont suivi l'homme d'affaires malien à Dakar, sur le chantier de son futur hôtel.

4 étoiles, 3 piscines, 160 chambres avec vue sur la mer, un investissement de plus de 16 milliards de F CFA…bienvenue sur le terrain du futur hôtel Azalaï de Dakar. Une acquisition stratégique de Mossadeck Bally qui viendra compléter sa panoplie de 7 établissements et 700 chambres au Mali, au Burkina Faso, en Guinée-Bissau et au Bénin. Réussite vous fait découvrir les coulisses de ce groupe hôtelier haut de gamme.

Et pourtant, il y a deux ans à peine, Mossadeck Bally a failli tout perdre : en 2012, le coup d’Etat malien a entraîné la fermeture de deux unités hôtelières à Bamako. Idem en Guinée quelques mois plus tard. Une instabilité politique régionale qui ne l’a pas empêché de multiplier les investissements – y compris dans la formation professionnelle, avec la création d’une école hôtelière.


Hotels Azalaï : enquête sur un succès régional… by Jeuneafriquetv

Tous les reportages de Réussite sont à (re)découvrir en cliquant ici.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici