Politique

Asha-Rose Migiro

Secrétaire générale adjointe des Nations unies, 50 ans, Tanzanie

Quand Ban Ki-moon a promis de nommer une femme originaire d’un pays en développement pour le seconder en février 2007, c’est sur la ministre des Affaires étrangères tanzanienne qu’il a jeté son dévolu. Sa désignation a été saluée par la communauté internationale, en particulier par les diplomates africains, qui avaient vu Asha-Rose Migiro présider la Conférence préparatoire au pacte des Grands Lacs pour la sécurité, la stabilité et le développement. Avec l’administration, la direction du secrétariat général et les questions socio-économiques dans son portefeuille aux Nations unies, cette féministe veut – notamment – lutter contre les discriminations sexuelles et faire accéder davantage de femmes aux postes clés de l’ONU.

Fermer

Je me connecte