Alice Lakwena pleure Idi Amin Dada

Par Jeune Afrique

Alice Lakwena, qui mena une guerre mystique contre le régime de Yoweri Museveni au milieu des années 1980, regrette aujourd’hui le décès du dictateur sanguinaire Idi Amin Dada (voir pp. 40-41). Selon elle, il était « un héros pour les opprimés de son pays, qui combattit sans cesse pour les droits de son peuple », voulait rendre « l’Afrique aux Africains et l’Ouganda aux Ougandais ». Alice Lakwena est la tante de Joseph Kony, chef de l’Armée de libération du Seigneur, responsable d’enlèvements, de massacres et de tortures dans le nord du pays.