Fermer

Coris Bank tenté d’installer son siège au Togo

Par Jeune Afrique

Coris Bank a vu le jour en 2008. © Ahmed OUaba/JA

Coris Bank International prépare activement l'ouverture d'une filiale au Togo, prévue en septembre. La Banque burkinabé est également fortement encouragée par les autorités togolaises à installer le siège du holding à Lomé.

On savait que Coris Bank International préparait activement l’ouverture d’une filiale au Togo, prévue en septembre. Mais on apprend que la banque dirigée par Idrissa Nassa pourrait aussi y installer le siège de son holding. Les autorités du pays lui auraient en effet proposé un terrain de 2 000 mètres carrés à cet effet. Leur objectif : renforcer le rôle de place financière de Lomé, où sont déjà établies les deux banques panafricaines, Ecobank et Oragroup.

Lire aussi :

Quand Lomé se rêve en Singapour

Burkina Faso : Coris Bank et la méthode Nassa

Si tu ne viens pas à Coris, Coris viendra à toi

Progression

Créée en 2008, Coris Bank International a connu une progression constantes de ses activités au cours des dernières années. Son total de bilan est passé de 237 milliards de F CFA (490 millions de dollars) en 2010 à 408 milliards (environ 845 millions de dollars) l’an dernier. N° 2 au Burkina Faso, derrière Ecobank, Coris Bank dispose d’une filiale en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso.

Fin janvier dernier, Coris Capital, une société de conseil et d’investissement a vu le jour. Dotée de 10 millions de dollars (environ 5 milliards de F CFA), elle est destinée à accompagner le développement des petites et moyennes entreprises (PME) du Burkina Faso et de la sous-région.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro