Politique

Maroc : le paradoxe Lahcen Daoudi, ministre démissionnaire toujours en poste

Lahcen Daoudi, à Rabat en 2013. © Hassan Ouazzani pour Jeune Afrique

Deux mois après avoir démissionné, le ministre marocain des Affaires générales et de la Gouvernance est toujours en poste. Une situation révélatrice d’un malaise plus large au sein du gouvernement.

Il y a deux mois, le 6 juin, le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance Lahcen Daoudi démissionnait. En ce début de mois d’août, ce sage islamiste, militant de longue date du Parti justice et développement (PJD), ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le premier gouvernement d’Abdelilah Benkirane de 2012 à 2016, est toujours à son poste.

Depuis deux mois, Lahcen Daoudi n’a pas cessé de prendre part au Conseil de gouvernement et se rend quotidiennement dans son ministère. « Je suis toujours militant du PJD et toujours ministre. Je travaille et je serai là à la rentrée », explique-t-il à Jeune Afrique. La Constitution stipule que le Chef du gouvernement peut demander au roi de mettre fin aux fonctions d’un ministre du fait de sa démission individuelle. À en croire le ton de Daoudi, pour le moment, il n’est plus question de cela.

Le boycott

Tout a commencé le 5 juin. Le ministre rejoint ce soir-là des salariés de Centrale Danone, filiale marocaine de l’entreprise française, qui figure parmi les cibles d’un mouvement de boycott lancé quelques semaines plus tôt pour protester contre la vie chère. Ils sont environ 2 000 à s’être rassemblés devant le Parlement, à Rabat, pour alerter sur les risques que fait peser le boycott sur l’emploi. Au milieu de la foule, Lahcen Daoudi reprend des slogans contre le boycott. Rapidement, un syndicaliste lui demande de quitter le sit-in.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte