Diplomatie

Kenya : Kenyatta sera reçu par Trump à Washington fin août

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, au centre, assiste à une cérémonie marquant la journée nationale de la Républiquede (Jamhuri), au stade Kasarani, dans la banlieue de Nairobi, au Kenya, le 12 décembre 2017. © Brian Inganga/AP/SIPA

Le président américain recevra son homologue kényan le 27 août. Il sera le second dirigeant d'Afrique subsaharienne à être accueilli à la Maison Blanche depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis.

Le chef d’État kényan Uhuru Kenyatta sera le second dirigeant d’Afrique subsaharienne à fouler les marches de la Maison Blanche sous Donald Trump, à la suite du Nigérian Muhammadu Buhari, fin avrilL’Égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait eu droit, lui aussi, à une visite en 2017.

À l’ordre du jour de la visite du président kényan, des discussions sur les échanges commerciaux, les investissements et la sécurité. « Partenaire essentiel des États-Unis », le Kenya est un « champion de la paix et de la stabilité en Afrique et dans l’ensemble de la région indo-pacifique », estime Washington dans son communiqué. En mai 2017, les États-Unis avaient pourtant suspendu une aide de 21 millions de dollars aux services de santé kényans pour mauvaise gestion et corruption.

L’annonce de cette visite intervient alors que le Kenya et la Tanzanie commémorent ce mardi le 20e anniversaire des attentats du 7 août 1998 contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es Salaam. Attentats qui ont marqué l’apparition d’Al-Qaïda sur la scène internationale.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte