Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Mali : dernière ligne droite»

Voir tout le sommaire
Politique

Présidentielle au Mali : IBK et Soumaïla Cissé s’affronteront au second tour

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK, à gauche) et Soumaïla Cissé. © Montage Vincent Fournier/Emmanuel Daou Bakary pour JA

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta affrontera Soumaïla Cissé lors d'un second tour prévu le 12 août. Selon les résultats proclamés jeudi 2 août par le ministre de l'Administration territoriale, IBK a obtenu 41,42% des voix, et son principal rival, Soumaïla Cissé, 17,80%.

Comme en 2013, le second tour de la présidentielle malienne opposera donc le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%, a annoncé jeudi le ministre de l’Administration territoriale.

Selon les chiffres officiels, le taux de participation est faible : seulement 43,06% des électeurs se sont rendus aux urnes dimanche 29 juillet.

Aliou Diallo arrive à la troisième place, avec 7,95 %, juste devant Cheick Modibo Diarra, qui a obtenu 7,46% des suffrages exprimés. Les autres candidats arrivent loin derrière. Housseini Amion Guindo a obtenu 3,89% des voix, et  Oumar Mariko est en sixième position, avec 2,42%.

Les autres candidats affichent des étiages très faibles, allant de 1,77% pour Arouna Sangaré à 0,36% pour Kante Djénéba Ndiaye, la seule femme sur les 24 candidats en lice.

De nombreuses fraudes selon l’opposition

Mercredi, avant même l’annonce de ces chiffres, deux tiers des 24 candidats au premier tour avaient dénoncé des résultats « affectés par des irrégularités » dans une série de circonscriptions, évoquant des « bourrages d’urnes » et l’« achat de votes » dans une déclaration commune signée par le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, 68 ans.

Joint par Jeune Afrique, Mahamadou Camara, le porte-parole d’IBK, avait balayé ces critiques, accusant en retour l’opposition. « Nous avons des images sur lesquelles on peut voir des partisans de l’URD [le parti de Soumaïla Cissé, ndlr] corrompre des électeurs ! », a-t-il assuré, promettant même de « saisir la Cour constitutionnelle après la proclamation des résultats provisoires ».


Les résultats provisoires complets 1 er tour de la présidentielle au Mali :

(Source : Ministère malien de l’Administration territoriale et de la décentralisation)

Taux participation : 43,06 %*

• Ibrahim Boubacar Keïta : 41,42%

• Soumaïla Cissé : 17,80%

 

• Aliou Boubacar Diallo : 7,95%

• Chogel Fofana Maïga : 2,14%

• Harouna Sankaré : 1,77%

• Cheick Modibo Diarra : 7,46%

• Housseini Hamion Guindo : 3,89%

• Mamadou Omar Sididé : 1,64%

• Dramane Dembélé : 0,56%

• Moussa Sinko Coulibaly : 0,92%

• Yeah Samaké : 0,49%

• Modibo Koné : 2,28%

• Daba Diawara : 0,72%

• Mamadou Diarra : 1,12%

• Mohammed Aly Bathily : 0,54%

• Mamadou Traoré : 0,48%

• Modibo Sidibé : 1,43%

• Hamadoun Touré : 0,52%

• Modibo Kadjoké : 0,95%

• Adama Kane : 0,81%

• Kalfa Sanogo : 1,21%

• Djénéba N’Diaye : 0,36%

• Omar Mariko : 2,32%

• Mountaga Tall : 0,63%

(*) Taux participation (43,06 %)
Inscrits : 8,462 millions
Votants : 3,445 millions
Nuls : 224 677
Suffrages exprimés : 3 220 502

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Mali : dernière ligne droite»

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte