Économie

Maroc – Bank Al-Maghrib : ce que doit changer l’autonomie accordée à la banque centrale

Des dirham marocain (MAD) © Alexandre Dupeyron pour JA

Adopté le 3 juillet par la Chambre des représentants, le nouveau statut accorde une autonomie à Bank Al-Maghrib, la banque centrale marocaine, en laissant son conseil libre de décider de ses objectifs et de leur mise en place.

En préparation depuis 2015, le projet de loi n°04-15 portant sur le nouveau statut de Bank Al-Maghrib (BAM), la banque centrale du Maroc, a finalement été adopté le 3 juillet 2018 par la Chambre des représentants. Le document a pour objectif d’accorder à l’établissement dirigé actuellement par Abdellatif Jouahri davantage d’indépendance par rapport à l’exécutif.

Ce nouveau statut donne à Bank Al-Maghrib une autonomie dans le choix de ses instruments pour atteindre ses objectifs, notamment en matière de contrôle de l’inflation. Les objectifs de la banque centrale seront déterminés par son conseil – en prenant compte de la situation économique du pays -, et le gouvernement ne pourra plus interférer directement dans ces orientations. Les nouvelles compétences de Bank Al-Maghrib lui permettront de gérer de manière plus fluide le régime de change mis en place en janvier 2018, dont l’élargissement des bandes de fluctuation devrait se faire progressivement.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte