Médias

Mondial 2018 et droits TV : au Sénégal, le bras de fer entre RTS et TFM bientôt en justice

Pour suivre le match Sénégal-Japon, les habitants du village de Sine Kane, au Sénégal, se sont retrouvés devant l’un des trois seuls téléviseurs du village. © Youenn Gourlay pour JA

La Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS), chaîne publique, et Télé Futurs Médias (TFM) s’opposent autour des droits de retransmission du Mondial 2018 en Russie. Au-delà de la manne publicitaire en jeu, cet affrontement annonce l’avènement, dans la douleur, d’une nouvelle donne dans le paysage audiovisuel sénégalais.

Le conflit qui oppose depuis plusieurs semaines la Télé Futurs Médias (TFM), appartenant au groupe Futurs Médias (GFM) du chanteur Youssou N’Dour, à la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS), organisme public, est en passe de virer à l’affrontement judiciaire. La RTS conteste à TFM son droit de diffuser en clair 32 matchs de la Coupe du monde de football en Russie, considérant qu’elle est l’unique acquéreur des droits non exclusifs de retransmission terrestre de cette compétition au Sénégal.

Le 13 juin, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a convoqué les protagonistes de ce bras de fer dans son bureau pour tenter de stopper l’escalade. En vain. Selon nos sources, la RTS est en effet sur le point de mettre la dernière touche à un dossier en vue de saisir le Tribunal commercial de Dakar. La direction de la télévision publique a déjà déposé une plainte à la Division des investigations criminelles (DIC). Comment en est-on arrivé là ?

Des droits vendus deux fois ?

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte