Justice

RDC : où en sont les 8 affaires dans lesquelles Moïse Katumbi est cité ?

L'opposant Moïse Katumbi lors du lancement de sa plateforme électorale "Ensemble pour le changement", le 12 mars 2018. © Themba Hadebe/AP/SIPA

Le 27 juin s’ouvre devant la Cour suprême de justice de la RDC le procès de Moïse Katumbi dans l’affaire des mercenaires. L’occasion de faire le point sur tous les démêlés politico-judiciaires de l’opposant.

Le parquet général de la République ne le loupe pas. De l’affaire du recrutement de mercenaires présumés à l’ouverture d’une information judiciaire en RDC après sa brève interpellation, le 14 juin, à l’aéroport de Zaventem en possession d’un passeport invalide, Moïse Katumbi accumule ces trois dernières années les ennuis politico-judiciaires. Dans le camp de l’opposant, l’on dénonce une « instrumentalisation de la justice ».

Quarante-huit heures avant l’ouverture du procès dans la première affaire, celles dite des mercenaires, fixée ce mercredi 27 juin devant la Cour suprême de justice, 50 parlementaires congolais (députés et sénateurs), proches de Moïse Katumbi, ont ainsi adressé lundi soir une lettre ouverte au président Joseph Kabila lui demandant, « en tant que garant de la Constitution », de « mettre fin » à « l’acharnement judiciaire des gouvernants contre un citoyen ».

Moïse Katumbi est aujourd’hui cité, directement ou indirectement, dans huit affaires. Lesquelles ? Où en sont-elles ? Remontons le temps.

  • Affaire de « fraude douanière »

Début : 23 juin 2015.
État de la procédure : plainte déposée.
Niveau d’implication : non signifié.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte